Départements de recherche

SPECIMeN


Équipe SPECIMeN

Frise SPECIMeN1Frise SPECIMeN2Frise SPECIMeN3Frise SPECIMeN4Frise SPECIMeN5

Site du groupe

Pour accéder au site du groupe SPECIMeN, cliquez-ici !
Retrouvez le également sur Youtube.

Responsable

Emmanuel PIAT

Contexte

L’équipe SPECIMeN s’intéresse, pour les systèmes mécatroniques qui opèrent aux échelles micro et nanoscopiques, au développement et à la fiabilisation des fonctions de perception, et des traitements de l’information qui leur sont associés. Les travaux associés se traduisent par le développement de capteurs, de plateformes de mesure et de caractérisation ainsi que par l’exploitation des mesures aux échelles micro et nanoscopiques.

Les problématiques abordées dans ce contexte de recherche sont variées : modélisation, conception, étalonnage, caractérisation et compensation des défauts et des perturbations, estimation de la qualité de mesure, observations large-échelles et haute résolution, caractérisation des micro-objets.


Objectifs et Thématiques scientifiques

Deux thématiques principales sont actuellement explorées :
› Le développement de plateformes de mesure de micro et nanoforces pour la caractérisation mécanique.
› Le développement de la nanovision électronique pour la nanorobotique d’analyse et de caractérisation sous vide.


Savoir-faire

L’équipe SPECIMeN possède une forte compétence en mesure de micro et nanoforce et en nanovision. Elle est capable de mettre en œuvre des capteurs de micro et nanoforce avec des spécificités très variées (mono & multiDDL, élastique ou rigide, inertie négligeable ou pas) dont certaines sont uniques à l’échelle internationale (ressorts magnétiques passifs couplés à des corps d’épreuves rigides de quelques milligrammes) ainsi que des stations complètes de caractérisation des propriétés mécaniques aux échelles micro et nanoscopiques.

En nanovision, les travaux menés mettent l'accent sur la robustesse aux conditions d'acquisition des images. L'équipe a d'abord étudié les propriétés du MEB qui ont montré la nécessité de cette robustesse : images bruitées et distorsions non-stationnaires (dérives). Elle a ensuite développé des méthodes robustes aux conditions d'acquisition (correction en ligne de la dérive, autofocus et asservissements visuels).


Mise en œuvre

Les compétences de l’équipe sont mises en œuvre via des projets de recherche académiques et industriels collaboratifs. De nombreux projets transverses sont menés en partenariat avec les départements MN2S et OPTIQUE de FEMTO-ST ainsi qu’avec le Centre d’Assistance Médicale à la Procréation du CHRU de Besançon (axe transverse Biom'@x) et exploitent les potentiels de développement et d’analyse offerts par la centrale de technologie MIMENTO et l’Equipex ROBOTEX.