Départements de recherche

Accueil > La recherche > AS2M > Présentation > Historique du département AS2M

Historique du département AS2M


Historique du département AS2M

En 1969, François Lhote, Professeur nommé à l'Ecole Nationale Supérieure de Mécanique et des Microtechniques (ENSMM), créé à Besançon un laboratoire centré sur l'automatique : le Laboratoire d'Automatique de Besançon (LAB). En 1978, le LAB propose, en vue de la création d'une structure fédérative appelée "Centre Microsystèmes et Robotique", un regroupement avec deux autres Laboratoires :

  • le Laboratoire d'Intelligence Artificielle (LIA), à Belfort, dirigé par G. Stamon,
  • le Laboratoire d'Analyse Numérique et Informatique (LANI), à Besançon, dirigé par J.-C. Miellou.

Le LAB en 2005

Le LAB en 2005

Dès 1980, le Centre Microsystèmes et Robotique est associé au CNRS. Une restructuration est entamée en 1992 et 1993, suite au départ du Laboratoire d’Intelligence Artificielle en 1985 et à la création du Laboratoire d’Informatique de Besançon en 1987 (qui deviendra en 2000 le Laboratoire d’Informatique de Franche-Comté).

Le LAB est également à l’origine de la création en 1984 de l’Institut de Productique, destiné au transfert dans les domaines du génie industriel.

En 1994, le LAB est associé seul au CNRS (d’abord URA, puis UMR en 1996). Il participe également aux activités de l’Institut des Microtechniques de Franche-Comté, Fédération de Recherches CNRS créée en 1994.

Il est à noter que, jusqu’en 1994, le LAB a pour seul établissement de tutelle l'ENSMM. A partir de 1994 et à sa demande, il dépend aussi de l'université de Franche-Comté ; cette double tutelle est justifiée par le fait que le laboratoire comporte des enseignants chercheurs des deux établissements.

D’abord dirigé par François Lhote, le LAB est ensuite dirigé par Alain Bourjault, de 1987 à 2007.

Le LAB rejoint l’Institut Femto-ST en janvier 2008, date à laquelle il devient le département Automatique et Systèmes Micro-Mécatronique (AS2M). D'abord dirigé durant 4 ans par Nicolas Chaillet, puis 2 ans par Noureddine Zerhouni, la direction du département est actuellement assurée par Michaël Gauthier.

Sur le plan de son positionnement thématique, le département AS2M (ex LAB) a successivement travaillé sur les thèmes suivants :

  • 1969 – 1978 : simulation analogique de phénomènes biologiques, commande optimale de systèmes industriels continus,
  • 1979 – 1994 : robotique, méthodologie de l’assemblage, systèmes flexibles d’assemblage, ordonnancement, interactions socio-techniques,
  • depuis 1994 : microrobotique et micromécatronique, assemblage, e-maintenance, ingénierie système.
  • depuis 2008 : micro-nanorobotique, automatique avancée pour les microsystèmes, pronostics and health management.