Départements de recherche

BioMicroDevices


Groupe BioMicroDevices

Site du groupe

Pour accéder au site du groupe BioMicroDevices, cliquez-ici !

Responsable

Thérèse LEBLOIS

Contexte

Le groupe BioMicroDevices a été créé en mars 2015 dans le cadre d’une réorganisation des thématiques de recherche du département MN2S. Ce groupe très pluridisciplinaire a pour objectif de développer des dispositifs et des instrumentations pour les analyses d’entités biologiques.


Objectifs et Thématiques scientifiques

L’objectif du groupe est de développer des microdispositifs permettant des mesures de cibles biologiques (détection haute sensibilité, quantification, caractérisation) en milieu liquide pour des applications dans les domaines de la santé, de l’environnement et de l’agroalimentaire.

Les défis visés sont ceux de la sensibilité, de la spécificité et du multiplexage. Ces défis seront adressés par des méthodes acoustiques ou optiques, des stratégies de biofonctionnalisations différentiées des multimatériaux composant les microsystèmes et d’ingénieries pour la miniaturisation des zones d’analyses.


Savoir-faire

Le point fort du groupe BioMicroDevices réside dans la maîtrise de l’ensemble des briques de la chaîne allant de la conception, modélisation et fabrication des dispositifs jusqu’à leur test en conditions réelles (i.e. quasi-physiologiques dès lors qu'ils mettent en jeu des interactions biologiques) en coopération étroite avec les utilisateurs finaux. Il peut ainsi proposer l’ensemble de la chaîne allant du choix du matériau et de sa structuration, du mode de transduction, de l’optimisation de la surface de bioreconnaissance jusqu’au résultat final de biodétection et de dosage.

Pour parvenir à ces objectifs, le groupe se repose sur un ensemble de compétences pluridisciplinaires : technologies de micro- et nano-fabrication, caractérisation multi-paramètres et multi-échelles, acoustique, MEMS, biochimique, biophysique et instrumentation.
Le groupe s’appuie également sur deux plateformes technologiques et instrumentales, la plateforme MIMENTO du réseau Renatech, et la plateforme protéomique CLIPP de l’UBFC.


Mise en œuvre

Les développements réalisés par le groupe s’inscrivent dans les axes définis au sein du labex ACTION en particulier dans le WP4 (Microsystèmes technologies, composants, intégration) pour les projets d’activation acoustique et de micro-biocapteurs.

Les travaux engagés au cours du précédent quinquennal (2010-2015) ont un impact scientifique et technologique à l’échelle internationale dans les domaines suivants :
› les analyses d’interactions biomoléculaires sans marquage,
› les biopuces en multiplex pour le diagnostic in vitro et le dépistage,
› les plateformes analytiques pour la caractérisation de cibles biologiques en recherche clinique,
› les micro capteurs à ondes acoustiques,
› les micro-actionneurs acoustiques pour l’activation, le mélange de fluides ou de particules dans les fluides
› les MEMS distribués,
› la micro-nano structuration et la caractérisation de dispositifs fondés sur des matériaux actifs.