Départements de recherche

Présentation du département de recherche MN2S


Micro Nano Sciences & Systèmes (MN2S)

Présentation du département

Le département MN2S a été constitué en janvier 2008 lors de la restructuration de FEMTO-ST. L’acte fondateur fut la volonté de regrouper des compétences pluridisciplinaires afin de développer des travaux dans le domaine des micro-nanosciences et technologies. Le département est localisé sur trois sites : Besançon (90%), Montbéliard (7%) et Belfort (3%). MN2S est structuré en trois équipes :
Micro-Instrumentation, NANosciences et Ondes - MINANO
MIcro NAno MAtériaux et interfaceS - MINAMAS
MIcrosystèmes MUltiphysiques - MIMU

Activité de recherche

La recherche de la miniaturisation des composants ne se traduit pas par une simple homothétie sur les dimensions, mais elle offre la possibilité d'exacerber les phénomènes physiques et chimiques à travers l'ingénierie des nanostructures, que ce soit par approche top-down ou bottom-up. L'enjeu à long terme de nos recherches est de réduire les dimensions afin de consommer moins de matières premières et d'énergie, mais aussi d'accroitre les fréquences de fonctionnement et les capacités de stockage de l'information. Ces activités de recherche ont également pour objectif d’intégrer des matériaux nano-structurés dans la réalisation des microsystèmes multiphysiques complexes et innovants, intégrant des fonctions avancées en optique, mécanique, acoustique, thermique et biochimie. En adaptant notre structuration scientifique à notre positionnement, nous avons créé un environnement très favorable pour mener nos objectifs à terme. Forts de la pluridisciplinarité et de la mise en commun des compétences de chacun, nous pouvons contrôler toutes les étapes de la conception à la caractérisation de composants innovants, en passant par leur modélisation ou leur fabrication. Cet environnement propice nous permet de nous comparer au niveau national à des équipes similaires du LAAS ou de l’IEMN, de piloter des réseaux européens d’excellence (e.g. NEMO) ou de créer des partenariats avec la NSF.

Production scientifique

prod scientifique MN2S

Bilan scientifique quantitatif
Le nombre d’ACL par ETPR et par an est égal à 2,51. Ce calcul prend en compte un nombre d’ETPR égal à 22,6.
En plus de ces données, deux HDR et dix-huit thèses ont été soutenues au sein de MN2S entre 2006 et 2009.

Répartion des ACL en fonction de l’impact médian de « Applied Physics »

Bilan scientifique qualitatif
L'impact des publications du département MN2S a été comparé au facteur d'impact médian (IFM) de la discipline « Applied Physics » (IFM2008 = 1,31 d’après le journal of citation reports, JCR, juillet 2010). Le choix de cette référence est justifié car le département publie majoritairement dans des journaux qui sont répertoriés dans cette discipline par le JCR.

Ce schéma montre que 70% des publications du département ont un impact supérieur à l'impact médian de la discipline de référence. Parmi les publications, 25% ont un facteur d’impact supérieur au double de la valeur médiane. Les acteurs de la recherche du département MN2S ont publié dans Nature Physics (IF=17,1), Physical Review Letters (IF=7,2), Journal of American Chemical Society (IF=8,1), Hepatology (IF=11,4), Angewandte Chemie International Edition (IF=10,9), Current Biology (IF=10,8) qui sont des journaux faisant référence dans leur domaine (IF2008>7).
Au niveau de la progression des ACL, le département MN2S est passé de 130 RICL sur le quadriennal 2002-2005 à 227 ACL pour la période 2006-2009 soit une augmentation de 74% pour un nombre de personnes quasi constant. 20% des ACL sont publiées en collaboration avec des partenaires étrangers.

home