Départements de recherche

Accueil > Diffusion > Vidéos

Vidéos


Vidéos

Contrôler les vibrations avec des polymères à mémoire de forme

Aéronautique, aérospatiale, transports terrestres…, de nombreux secteurs industriels cherchent sans relâche le matériau idéal. Le challenge, proposer un matériau très léger pour limiter les coûts énergétiques mais aussi capable d’amortir certaines vibrations, tout en conservant une rigidité élevée.
Doctorante au sein du département Mécanique Appliquée de l’institut FEMTO-ST, Pauline Butaud a relevé le défi en travaillant sur des polymères à mémoire de forme aux surprenantes capacités.
Elle fait partie des 20 jeunes chercheuses françaises récompensées en 2015 par une bourse nationale l’Oréal-UNESCO « Pour les Femmes et la Science » pour l’excellence scientifique de ses travaux ainsi que pour sa capacité à transmettre sa passion pour la science aux générations futures.
Voir la vidéo

Biom'@x

Axe de recherche pluri-science de FEMTO-ST dans le domaine du biomédical, il vise au développement de dispositifs intelligents, capables de comprendre le plus complètement possible un système biologique à l'étude. Ce programme se nourrit du vaste socle disciplinaire présent à l'Institut FEMTO-ST, notamment en micro et nano technologies, robotique, informatique, automatique, optique, biomécanique, protéomique, et e-santé. Sont attendus la levée de verrous scientifiques et technologiques ainsi que le développement de nouveaux paradigmes pour tendre vers une vision trans-disciplinaire des métiers de la recherche en santé.
Voir la vidéo

Une nouvelle voie pour opérer les cordes vocales

Des chercheurs et chirurgiens de plusieurs équipes (notamment de l'Institut FEMTO-ST) proposent une nouvelle technique pour opérer les cordes vocales. Leur idée : amener au plus proche de l'organe un dispositif miniaturisé qui permet de visualiser en 3D et de traiter par laser.
Voir la vidéo

Le plein d'hydrogène

Alors que le problème du rejet des particules fines par les voitures diesel est au cœur des débats, l'utilisation de l'hydrogène comme combustible est une alternative sérieuse et intéressante.
Mais il reste des freins au développement de l'hydrogène, notamment son stockage. Un stockage qui doit être sûr, fiable, avec des réservoirs qui puissent se remplir et se vider assez vite. À l'Institut FEMTO-ST, David Chapelle et Ali Haidar Zeaiter étudient le stockage de l'hydrogène dans les alliages solides.


Voir la vidéo

Voyage au centre d'une fibre optique

Tous les ans, des millions de kilomètres de fibres optiques sont installés dans le monde. Ces longs cheveux de verre permettent de transmettre de très grandes quantités d'informations sous forme de lumière.
Jean-Charles Beugnot, chercheur à l'Institut FEMTO-ST, utilise les fibres optiques de façon un peu différente. Il modifie les propriétés de la lumière, comme sa couleur. L'un de ses objectifs est de mettre au point des réseaux optiques, plus rapides et plus économiques en énergie.

Voir la vidéo

Auto-assemblage supramoléculaire sur des surfaces

Téléphones portables, ordinateurs, systèmes de navigation, systèmes de production d’énergie…Les objets technologiques de notre quotidien voient leurs fonctionnalités augmentées alors même que leurs formats diminuent et que leur mobilité s’accroit. Dans la course à la miniaturisation, l’un des enjeux de la recherche actuelle est de répondre à la question : Comment faire toujours mieux et plus petit?

Pour parvenir à cela, la simple réduction d’échelle des objets n’est plus possible, il faut proposer de nouveaux concepts et de nouveaux paradigmes pour dépasser les frontières et atteindre les objectifs visés. Des chercheurs de FEMTO-ST développent de nouvelles molécules qui s’assemblent dans des réseaux parfaitement organisés sur des surfaces de silicium. Ces architectures complexes possèdent des motifs dont la précision dans l’arrangement est inférieure au millième de nanomètre.

Ces nouveaux objets possèdent des propriétés électroniques particulières qui pourraient à terme stocker des informations avec des densités de stockage mille fois plus importante que les meilleurs disques durs actuels ou produire de l’énergie avec des rendements optimisés.

Ce film décrit l’élaboration d’auto-assemblages supramoléculaires sur des surfaces et leur caractérisation par microscopie à effet tunnel (STM). Il a été réalisé par Sébastien Coget dans le cadre de son master 2 « produits et services multimédias ». Le logiciel Blender a permis un rendu très réaliste et pédagogique des dispositifs expérimentaux et des concepts physiques utilisés en nanosciences.

Le film est accessible via le lien suivant :
Voir la vidéo

Véhicule hybride et intelligent

Dans un véhicule hybride, il y a plusieurs sources d'énergie. Se pose donc la question de la gestion de ces sources. A quel moment la voiture doit-elle passer de son moteur à essence à ses batteries électriques ou à sa pile à combustible ? La réponse dépend du type de route, mais aussi du comportement du conducteur.

Des chercheurs belfortains de l'Institut FEMTO-ST, Marie-Cécile Pera et Javier Solano,  ont réussi à modéliser tout cela pour consommer toujours moins.

Voir la vidéo

Les micro-robots

Comment assembler les composants, toujours plus petits, de nos téléphones portables ? Comment trier des cellules vivantes pour faire des dépistages ? Pour ces applications, Michaël Gauthier et ses collègues de l'Institut FEMTO-ST développent des techniques de micromanipulation avec des microrobots. Un travail qui vient d'être récompensé par une médaille de bronze du CNRS.

Voir la vidéo