Départements de recherche

Accueil > L'institut > Actualité > actualité RSS

Actualité de FEMTO-ST


Investissements d’avenir : Un nouveau LABEX et 2 nouveaux EQUIPEX pour FEMTO-ST

Logo investissements d'avenir

Sur les 195 projets de LABEX présentés au niveau national, 71 d’entre eux ont été retenus par le jury international placé auprès du Commissariat Général à l’Investissement dont deux en Bourgogne-Franche-Comté dont l’un porté par FEMTO-ST dans le domaine des systèmes intelligents intégrés dans la matière. Fondé sur une approche pluridisciplinaire associant les micro et nanotechnologies, la structuration et l’activation des matériaux ainsi que le traitement dynamique des signaux complexes, ce projet national «ACTION» associant également l’ICB et le LNIO est doté de 8 millions €.
L’objectif est de transformer des objets passifs en véritables systèmes intelligents, offrant des fonctions de sécurité ou encore d’adaptabilité et de reconfigurabilité. Intégrées dans bon nombre d’objets de la vie courante ou dans des installations techniques industrielles, ces nouvelles fonctions donneront par exemple aux véhicules, aux systèmes d’énergie ou aux dispositifs médicaux davantage de fonctionnalités et de fiabilité.
Correspondant : M. de Labachelerie
Fiche de présentation (pdf, 146 Ko)

Par ailleurs, le financement de 5 projets d’équipements d’excellences complémentaires au niveau national s’ajoute à celui des 36 projets retenus lors de la seconde vague en décembre dernier. Parmi ceux-ci figure notamment le projet «Oscillator-IMP» porté par le département Temps-Fréquence de FEMTO-ST en partenariat avec UTINAM. Doté de 3,5 M€ dans sa première phase (plus de 4 M€ au total), il vise à mettre en œuvre une plateforme dédiée à la caractérisation de la stabilité de fréquence à court-terme (1ms à 1 jour). L'objectif affiché est de devenir le leader mondial du domaine couvrant un très large spectre (du MHz au THz) et incluant les fréquences optiques (microwave photonics). Cette plateforme sera utilisée à des fins de recherche : étude et démonstration de nouveaux concepts d'oscillateurs, mais sera également ouverte à l'industrie via des projets collaboratifs ou des prestations de services. Oscillator-IMP va ainsi permettre d'améliorer significativement les performances métrologiques de mesures réalisées tant pour les activités de services que pour les besoins en recherche et développement.
Correspondant : E. Rubiola

De plus, en complément de ces deux projets, toujours dans le domaine du temps-fréquence et des EQUIPEX, FEMTO-ST est partenaire du projet «REFIMEVE » qui va permettre aux Agences et laboratoires nationaux impliqués dans le domaine de disposer d'une référence de fréquence provenant du SYRTE (Observatoire de Paris). Cette distribution est assurée par le réseau de fibres optiques RENATER. A Besançon, L'Institut FEMTO-ST, l'un des acteurs majeur de la métrologie Temps/Fréquence, sera avec UTINAM l'un des nœuds privilégiés de ce réseau. L'Institut va ainsi disposer des signaux de référence nécessaires à la poursuite de ses recherches sur les oscillateurs ultra-stables et horloges, ainsi qu'à l'extension de son activité de service accréditée pour le calibrage de sources de fréquences. D'autre part, la mise en œuvre de ce grand réseau va permettre la réalisation d'expériences scientifiques originales : il peut par exemple être utilisé comme un gigantesque gyromètre à effet Sagnac permettant de mesurer avec une précision inégalée la rotation de la Terre et de ses irrégularités, ou d'étudier les forces à l'origine des tremblements de terre.
Correspondant : V. Giordano

Ces distinctions viennent compléter celles déjà obtenues lors de la première vague, à savoir : le LABEX First-TF (réseau thématique national dans le domaine temps-fréquence) l’EQUIPEX Robotex (réseau national de plateformes robotiques d’excellence et l’IRT M2P (matériaux, métallurgie, procédés)

Toute l'actu de 2012

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6

Sarah Benchabane, distinguée par la médaille de bronze du CNRS,
Sarah Benchabane, lauréate 2012 de la section 8 du CNRS a reçu vendredi 14 décembre la médaille de bronze CNRS des mains de Claudine Schmidt-Lainé, directrice de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS et de Philippe Piéri, délégué régional CNRS Centre-Est, en présence de Nicolas Chaillet, directeur de l’institut FEMTO-ST, Jacques Bahi, président de l’Université de Franche-Comté, Bernard Cretin, directeur de l’ENSMM et de nombreux collègues, amis et parents.
Vers la création du Collégium international «SMYLE»
Une nouvelle étape dans le partenariat scientifique franco-suisse vient d’être franchie vendredi 14 décembre à Besançon par la signature de la lettre d’intention de création du collégium « SMart sYstems for a better LifE » entre l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne «EPFL » pour la Suisse et les tutelles de FEMTO-ST pour la partie française (CNRS, UFC, ENSMM, UTBM)
Student Paper Award pour Irina Balakireva
Student Paper Award reçu le 26 octobre dernier à Palma de Mallorca, lors de la conférence NOLTA 2012
Javier Solano obtient le prix "GreenTalents"
Javier Solano vient d'obtenir le prix "GreenTalents" (décerné par l'Allemagne) pour ses travaux sur la gestion d'énergie des véhicules hybrides et électriques.
Un micron d’or pour la micro horloge atomique de FEMTO-ST
Rodolphe Boudot (département Temps-Fréquence) et Nicolas Passily (département Micro Nano Sciences et Systèmes) ont été récompensés du micron d’or pour leur démonstrateur d’horloge atomique MEMS présenté sur la 19ème édition du salon international des microtechniques MICRONORA.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6


Toute l'actu de 2012

Toutes les années : 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017