Départements de recherche

Accueil > L'institut > Actualité > actualité RSS

Actualité de FEMTO-ST


Nouvelle méthode informatique dans le traitement des tumeurs rénales chez l'enfant

Améliorer, par méthode informatique, l’analyse de l’imagerie médicale dans le traitement des tumeurs rénales chez l’enfant.

Dans le cadre d’un projet INTERREG, l’institut FEMTO-ST (département DISC) en lien avec ses différents partenaires franco-suisses va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.
Le lancement et la présentation de ce projet aura lieu le lundi 16 janvier 2017 et fera l’objet d’un point presse à 16h30 dans les locaux de l’institut FEMTO-ST à Besançon (15 avenue des Montboucons).

Le néphroblastome est une tumeur maligne du rein de l’enfant, spécifique à la petite enfance, qui touche en France environ un enfant sur 10 000 et représente 10% des tumeurs malignes pédiatriques. Son diagnostic initial et la planification chirurgicale à partir de données pré-opératoires précises sont basés sur l’imagerie. La segmentation des images scanner, c’est-à-dire l’extraction dans l’image des objets sur lesquels doit porter l’analyse, est une étape primordiale permettant de préciser la topographie minutieuse de la tumeur. En effet, elle conditionne la faisabilité d’une chirurgie conservatrice et la détermination de la zone d’ablation. Cependant, cette segmentation reste limitée avec les techniques d’imagerie actuelles et il s’agit d’une étape chronophage car manuelle ou semi-automatique.
Le développement d’une méthode de segmentation rénale entièrement automatique est donc un challenge dans le domaine de l’analyse d’images médicales.

C’est l’objet du projet proposé par l’institut FEMTO-ST(via l’Université de Franche-Comté) et ses partenaires franco-suisses (CHRU de Besançon, IDO-In, EPFL, CFI) qui consiste à développer une plateforme informatique permettant de stocker de manière sécurisée des informations et de construire automatiquement, à l’aide d’outils d’intelligence artificielle, des représentations numériques en trois dimensions du rein à partir d’images scanner du patient. Cet outil informatique permettra ainsi aux médecins de définir avec la plus grande précision possible les contours d’une tumeur rénale chez l’enfant.

D’une durée de 36 mois et d’un montant global de 1,3 M €, ce projet INTERREG est financé à hauteur de 860 000 € côté français (dont 520 000 euros financés par le FEDER) et 440 000 € côté suisse (dont 111 000 euros financés par Interreg Suisse et 111000 financés par le Canton de Neuchâtel).

Dossier de presse (pdf, 561 Ko)

Toute l'actu de 2017

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

FEMTO-ST met en avant ses travaux sur l'intelligence artificielle
Les prouesses de l'intelligence artificielle devraient changer notre quotidien. Laurent Larger et Daniel Brunner (optique) nous éclairent sur cette innovation révolutionnaire : ils utilisent la lumière pour calculer à la manière d'un cerveau humain.
Prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique
Mohamed Taha Chikhaoui, Doctorant au sein de l'équipe MiNaRoB du département AS2M de FEMTO-ST, a obtenu le prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique pour un "Nouveau concept de robots à tubes concentriques à micro-actionneurs à base de polymères électro-actifs".
Des vibrations pour mesurer les microfibres optiques
Les nanotechnologies ont miniaturisé les composants électroniques au point qu’ils nécessitent de nouveaux outils de mesure. Des chercheurs de FEMTO-ST et du laboratoire Charles Fabry proposent ainsi une nouvelle méthode précise et plus simple pour mesurer le diamètre de microfibres optiques grâce à des vibrations sonores.
Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par le CNRS
Frontiers in Photonics Symposium
Ce symposium organisé par FEMTO-ST mettra en vedette vendredi 24 novembre à Besançon l'intervention de deux scientifiques de renommée internationale et sera également l'occasion de rassembler des scientifiques, des post-doctorants et des doctorants autour du thème général de l'optique.
Du concept de PHM à la maintenance prédictive 2
Brigitte Chebel-Morello, Jean-Marc Nicod, Christophe Varnier du départment AS2M viennent de signer un nouvel ouvrage paru en ce mois de novembre 2017.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8


Toute l'actu de 2017

Toutes les années : 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017