Projets
Projets

Vous êtes ici

projets INTERREG

Projets INTERREG

Plusieurs projets dans lesquels FEMTO-ST est partenaire ou coordinateur font également l'objet de financement INTERREG et sont présentés brièvement ci-dessous :

Projet S3-4AlpClusters

 

 

Projet SAIAD

Segmentation Automatique de reins tumoraux chez l'enfant
par Intelligence Artificielle Distribuée

Objectif

L’objectif du projet proposé par l’institut FEMTO-ST(via l’Université de Franche-Comté) et ses partenaires franco-suisses (CHRU de Besançon, IDO-In, EPFL, CFI) consiste à développer une plateforme informatique permettant de stocker de manière sécurisée des informations et de construire automatiquement, à l’aide d’outils d’intelligence artificielle, des représentations numériques en trois dimensions de l’abdomen à partir d’images scanner du patient. Cet outil permettra ainsi aux médecins de définir avec la plus grande précision possible les contours d’une tumeur rénale chez l’enfant.

Cet outil est basé principalement sur deux concepts de l’intelligence artificielle : le Raisonnement à Partir de Cas (RàPC) et les Systèmes Multi-Agents (SMA). Le RàPC est un outil de résolution de problèmes basé sur l’analogie et l’expérience acquise. Les SMA sont des entités informatiques permettant de mener en parallèle des calculs puis de confronter ou d’unir leurs résultats afin de construire la solution la plus pertinente.

Durée et montant

D’une durée de 36 mois et d’un montant global de 1,3 M €, ce projet INTERREG est financé à hauteur de 860 000 € côté français (dont 520 000 euros financés par le FEDER) et 440 000 € côté suisse (dont 111 000 euros financés par Interreg Suisse et 111000 financés par le Canton de Neuchâtel)

Dossier de presse (pdf, 561 Ko)

Projet CITHaDel

Cellule Intégrée de mesure de microforce par Technologie HybriDe

Le projet CITHaDel porte sur le développement d'une technologie hybride de fabrication de cellules de mesure de force à base de microjauges de contrainte piézorésistives disposées sur un corps d'épreuve dont la taille pourra varier de l'échelle centimétrique à l'échelle micrométrique. La mesure de force se fera à l'échelle du Newton avec une résolution de l'ordre du micronewton ou du dixième de micronewton. Les axes de mesure pourront varier entre une et trois direction orthogonales.

Ces cellules de forces seront ensuite intégrées dans deux dispositifs dédiés à la caractérisation mécanique des surfaces à l'échelle micrométrique : un nano-indenteur et un nanotribomètre. Ces dispositifs de caractérisation devront pouvoir opérer aussi bien en environnement air ou gazé que dans le vide d'une chambre de microscope à balayage (MEB).

L'aspect innovant de ce projet réside dans la mise en place d'une synergie de compétences dans les domaines de la microfabrication, des microtechniques et de la microrobotique pour aboutir au développement d'une technologie hybride de fabrication de produits micro-mécatroniques intégrant des cellules de mesure de microforce.

Durée et montant
Octobre 2015 – février 2019
Coût global de 1,38 M€ dont 575.4 k€ financé par le FEDER, 113.9 k€ financé par l'Interreg Suisse et 23.8 k€ financé par le Canton de Berne.

Partenaires
PERCIPIO-ROBOTICS, Alemnis Gmbh, Université de Franche-Comté (UFC),
Laboratoire Fédéral D’essai des Matériaux et de Recherche (EMPA).

https://www.ens2m.fr/fr/projet-cithadel

 

Voir le poster de présentation (pdf, 790 Ko)

 

Projet BlooDe

Exploration de l’hémostase primaire en flux

Période de réalisation: 01/10/2016 – 30/09/2018

Axe 1: Rapprocher les structures en matière d’innovation et soutenir les projets innovants
OS 2: Développer des innovations dans les domaines d'excellence du territoire

L’hémostase primaire est le processus physiologique par lequel notre système sanguin a la capacité de stopper un saignement consécutif à une brèche vasculaire. Elle implique principalement les plaquettes sanguines, qui savent interagir avec des éléments de la paroi des vaisseaux et entre elles (agrégation), et une protéine adhésive présente dans le plasma, le facteur Willebrand. Des dérèglements de l’hémostase prédisposent au saignement ou à la thrombose. L’exploration globale et réaliste du fonctionnement plaquettaire en pratique médicale reste très imparfaite en termes de performances (i) métrologiques, (ii) diagnostiques et (iii) pronostiques.

Le projet BlooDe (Blood Device) vise à reproduire le processus d’adhérence et d’agrégation plaquettaires sur une surface bio-inspirée de collagène de synthèse, au sein d’un dispositif biomédical microfluidique qui, en laboratoire, permettra de mieux comprendre et quantifier le fonctionnement des plaquettes et du facteur Willebrand, et d’étudier les interactions en jeu.

Les équipes impliquées apportent leurs compétences complémentaires : microsystèmes, capteurs & microfluidique: institut FEMTO-ST (Besançon) ; ingénierie des protéines : NVH Medicinal (Dijon) ; hémostase : UNIGE & HUG (Genève), EFS Bourgogne-Franche Comté (Besançon), CHU de Dijon ; conseil en tests diagnostiques in vitro : DiagnoSwiss (Monthey). Leur réunion et leurs interactions devraient permettre le développement d’un nouveau test d’hémostase utile à la prise en charge personnalisée des malades, avec un échantillon de leur sang total, étudié en conditions de flux, les conditions rhéologiques étant bien définies et cliniquement pertinentes.

Le projet BlooDe est financé par l’Union Européenne (Fonds Européen de Développement Régional) et la Confédération Suisse dans le cadre du programme européen de coopération territoriale INTERREG V A France-Suisse 2014-2020

Informations financières
Budget total du projet : 445 373,14 €
Subvention FEDER : 203 546,80 €
Subvention Fédérale Interreg Suisse : 37 246,98 €

Contacts
Dr Boireau Wilfrid : wilfrid.boireau@femto-st.fr
Pr Lecompte Thomas : thomaspierre.lecompte@hcuge.ch