Départements de recherche

FEMTO-ST

Un laboratoire de recherche d'envergure européenne

Un laboratoire de recherche d'envergure européenne

650 personnes pour une approche disciplinaire

7 départements de recherche

1 centrale de technologie de microfabrication

Savoir-Faire
Automatique
Énergie
Informatique
Mécanique
Microtechniques
Nanotechnologies
Optique
Temps-fréquence

Actualité de FEMTO-ST flux RSS

Concours photo 2016 de l'Optical Society of America, 3ème place pour Rémi Meyer
La photo proposée Rémi Meyer (doctorant Optique) lors du concours photo organisé par l'Optical Society of America a été classée 3ème.  >>+ d'infos
Un cerveau optique ultra rapide
L'association de tous nouveaux concepts de calculs basés sur les réseaux de neurones artificiels, et de composants photoniques, a permis la mise au point d'un processeur optique capable de résoudre des problèmes complexes de manière ultra-rapide. Le résultat de ces travaux développés par une équipe d’opticiens de FEMTO-ST sont publiés dans la revue « Physical Review X »  >>+ d'infos
De nouveaux matériaux contre les nuisances sonores
les sources de pollution sonore sont multiples dans notre quotidien et ont des répercussions aussi bien sur la santé que sur l'économie. À l'institut FEMTO-ST, chercheurs et ingénieurs se penchent sur cette problématique qui nous concerne tous afin de développer des métamatériaux capables d'absorber le son. Pour tester leur invention, direction la salle sourde du laboratoire située dans les locaux de l'IUT…  >>+ d'infos
Nouvelle méthode informatique dans le traitement des tumeurs rénales chez l'enfant
Dans le cadre d’un projet INTERREG, l’institut FEMTO-ST en lien avec ses différents partenaires franco-suisses va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.  >>+ d'infos
Dilater le temps pour mieux prédire les évènements extrêmes
Dilater les échelles de temps pour explorer les évènements extrêmes de la nature semblait impossible… Cette prouesse est désormais envisageable grâce à une équipe de l’Institut FEMTO-ST qui a utilisé une technique innovante de détection permettant de capturer en temps réel de tels évènements. Cette technique, appliquée pour le moment à la photonique, pourrait aider à la prédiction de vagues scélérates à la surface des océans ou d’autres évènements naturels extrêmes. Ces travaux, menés en collaboration avec des chercheurs finlandais, irlandais et canadiens, sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications » du 19 décembre 2016.  >>+ d'infos

>> Toute l'actualité

CNRS 
Université de Franche-Comté ENSMM UTBM
membres de
AFAQ 9001
 
AFAQ 9001