Départements de recherche

Accueil > L'institut > Actualité > actualité RSS

Actualité de FEMTO-ST


Trouver de nouveaux débouchés aux matériaux biosourcés

Fabriqués à partir de matières d’origine biologique, les composites biosourcés sont des matériaux dont les propriétés se combinent pour donner au final un matériau doté de propriétés nouvelles.
En raison des préoccupations environnementales croissantes, ces matériaux sont amenés à remplacer avantageusement ceux issus du pétrole. Dans ce domaine, les fibres végétales, notamment, présentent de nombreux avantages en termes écologiques (ressources renouvelables, recyclables et biodégradables), économiques et sociaux (disponibilité, coût de production, développement d’emplois agricoles) mais aussi d’un point de vue technique (propriétés mécaniques et d’amortissement). Elles représentent donc une ressource attrayante pour des applications d’ingénierie et font l’objet de nombreuses recherches.
C’est le cas du projet européen SSUCHY (1) qui vise à valoriser la matière issue de la biomasse (fibres et molécules) pour le développement de composites recyclables et/ou biodégradables à hautes performances et aux fonctionnalités avancées.
SSUCHY ambitionne ainsi d’élargir les débouchés des matériaux biosourcés en développant des démonstrateurs pour les secteurs technologiques de pointe tels que le transport terrestre et aérien et pour les marchés de niche à haute valeur ajoutée tel que l’acoustique haut de gamme.
Piloté par l’institut FEMTO-ST et porté par l’Université de Franche-Comté, ce projet a obtenu 4,5 millions d’euros de fonds européens. Doté d’un budget global de 7,4 millions pour quatre ans, SSUCHY regroupe 17 collaborateurs issus de six pays européens dans le cadre d’un partenariat public-privé validé par le programme européen H2020.

(1) (Sustainable Structural and Multifonctional Biocomposite from Hybrid Natural Fibers an biobased

Contact : Vincent Placet

Ecouter l'interview diffusée sur France Bleu Besançon

Toute l'actu de 2017

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8

FEMTO-ST met en avant ses travaux sur l'intelligence artificielle
Les prouesses de l'intelligence artificielle devraient changer notre quotidien. Laurent Larger et Daniel Brunner (optique) nous éclairent sur cette innovation révolutionnaire : ils utilisent la lumière pour calculer à la manière d'un cerveau humain.
Prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique
Mohamed Taha Chikhaoui, Doctorant au sein de l'équipe MiNaRoB du département AS2M de FEMTO-ST, a obtenu le prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique pour un "Nouveau concept de robots à tubes concentriques à micro-actionneurs à base de polymères électro-actifs".
Des vibrations pour mesurer les microfibres optiques
Les nanotechnologies ont miniaturisé les composants électroniques au point qu’ils nécessitent de nouveaux outils de mesure. Des chercheurs de FEMTO-ST et du laboratoire Charles Fabry proposent ainsi une nouvelle méthode précise et plus simple pour mesurer le diamètre de microfibres optiques grâce à des vibrations sonores.
Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par le CNRS
Frontiers in Photonics Symposium
Ce symposium organisé par FEMTO-ST mettra en vedette vendredi 24 novembre à Besançon l'intervention de deux scientifiques de renommée internationale et sera également l'occasion de rassembler des scientifiques, des post-doctorants et des doctorants autour du thème général de l'optique.
Du concept de PHM à la maintenance prédictive 2
Brigitte Chebel-Morello, Jean-Marc Nicod, Christophe Varnier du départment AS2M viennent de signer un nouvel ouvrage paru en ce mois de novembre 2017.

1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8


Toute l'actu de 2017

Toutes les années : 2007 - 2008 - 2009 - 2010 - 2011 - 2012 - 2013 - 2014 - 2015 - 2016 - 2017