La recherche
Projets Récits

Vous êtes ici

Projets Récits

Projet TEePI

2016-2017 – « Transition énergétique et patrimoine industriel : des sciences historiques aux sciences de l’ingénierie » (TEePI), projet financé dans le cadre d’un AAP PEPS (projets exploratoires premier soutien) soutenu par le CNRS et le réseau des MSH - Mission pour l’Interdisciplinarité - en collaboration avec l’équipe Thermie (Département Energie) de l’Institut FEMTO-ST.

Ce projet a débouché sur le lancement, en octobre 2017, d’une thèse de doctorat intitulée : « Evaluation des performances hygrothermiques de bâtiments par méthode non destructive : application au patrimoine industriel et historique ».

Projet Communauté du savoir

2015-2018 - financé par le programme INTERREG V. L’UTBM est partie prenante de ce réseau franco-suisse de 7 établissements d’enseignement-supérieur et de recherche de l’Arc jurassien, qui vise à renforcer, valoriser et stimuler les collaborations franco-suisses dans l’Arc jurassien en matière de recherche, d’enseignement supérieur et d’innovation.
RECITS est associé plus spécifiquement au projet « ArcLab » au sein de ce réseau, projet d’animation du territoire de l’Arc jurassien autour d’innovations territoriales ; un projet pilote en 2018 portera sur le thème « Industrie et Société 4.0 dans l’Arc jurassien ».

Projet ORTEP Revitalisation

2017-2020. Projet Ortep Revitalisation dont l’objectif est d’observer, analyser et accompagner la revitalisation territoriale en Bourgogne Franche-Comté. Projet porté par la MSHE C.N. Ledoux et financé dans le cadre de l’AAP Région BFC 2017. RECITS est responsable de l’opération « Dynamique territoriale et schéma de revitalisation du bassin d’emploi de Belfort » (3 chercheurs statutaires de RECITS impliqués aux côtés de chercheurs de l’UFC).
Un contrat doctoral est attaché à ce projet et la thèse de doctorat, débuté le 1er octobre 2017, est encadrée par des enseignants-chercheurs en sciences économiques de RECITS sur le thème : « Dynamique territoriale et revitalisation de territoires industriels ».