L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Bilan de clôture du projet DATAZERO

Un projet ANR visant à concevoir et administrer des data centers de moyenne puissance alimentés exclusivement par sources énergétiques renouvelables.

Le projet DATAZERO a vu le jour en 2015, financé par l'Agence nationale de la recherche. Dirigé par l'Institut de recherche en informatique de Toulouse (IRIT), le consortium du projet comprend également le laboratoire LAPLACE, l'institut FEMTO-ST et la société Eaton.

DATA ZERO vise à créer des centres de données plus écologiques pouvant exploiter efficacement plusieurs sources d’énergies renouvelables tout en proposant un stockage local de cette énergie au moyen de batteries et de piles à combustibles à l’hydrogène. Le défi étant de résoudre le problème d’adéquation entre la production d’énergie renouvelable, telle solaire et éolienne, qui par nature est intermittente, et la consommation de ces centres de données qui doit être résiliente à tout moment et fiable.

Destiné aux centres de données de taille moyenne allant jusqu'à 1 000 m2 et 1 MW, DATAZERO a franchi de nombreuses étapes au cours des quatre dernières années. Cela inclut la conception de micro-réseaux combinant production renouvelable et stockage d’énergie hybride, ainsi que l’intégration d’une « boucle de négociation » d’un middleware permettant d’aligner la production et le stockage d’énergie sur les besoins des centres de données. En juin 2019, l’équipe a également confirmé qu’il était théoriquement possible de gérer un centre de données de 1 MW alimenté uniquement par de l’énergie renouvelable locale, ainsi que par le stockage de l’énergie à court et à long terme.

Pour finaliser ce projet, les membres du consortium DATAZERO organisent l’atelier de discussion « Les centres de données alimentés par des énergies renouvelables » du 14 au 16 octobre. L'événement accueille à Besançon à l’institut FEMTO-ST, des conférenciers internationaux lors de sessions techniques, de démonstrations en direct et une table ronde sur l'avenir des centres de données. Les participants d'un large éventail de disciplines pourront ainsi apprécier les progrès réalisés et des difficultés rencontrées pour permettre aux centres de données d'exploiter efficacement l'énergie renouvelable. Il sera également évoqué la planification efficace des ressources, la gestion du refroidissement et de la chaleur ainsi que les interactions avec le réseau électrique.

Contact : Jean-Marc Nicod

  • ThermoBot : des microrobots qui marchent sur l’eau

    Imaginez, un robot, de la taille d’une mouche, marchant sur la surface de l’eau et poursuivi par un faisceau laser. On pourrait croire à un scénario de science-fiction… 

    Lire la suite
  • Reconnaître un menteur au son de sa voix ?

    Des scientifiques ont démontré que l’intensité, la vitesse et la hauteur de voix de son interlocuteur influaient automatiquement sur notre perception de fiabilité et d’honnêteté de son discours. Ces travaux sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications »

    Lire la suite
  • Projet européen de développement de composites biosourcés durables et à hautes performances

    Piloté par FEMTO-ST et porté par l’Université de Franche-Comté, Le projet de R&D « SSUCHY » qui regroupe 17 partenaires européens entre dans sa phase finale. L’occasion de faire le point sur l’avancée des travaux.

    Lire la suite
  • Comprendre la cytotoxicité des nanoparticules métalliques

    Une étude récente publiée dans la revue « Chemical Science » et impliquant FEMTO-ST donne de nouvelles perspectives dans la compréhension des mécanismes d’altération de l’ADN dans les cellules par les nanoparticules métalliques.

    Lire la suite
  • L'intelligence artificielle au service de la photonique ultrarapide de prochaine génération

    Comment l’apprentissage machine et les méthodes associées peuvent permettre d’améliorer les développements des sources laser de prochaine génération et révolutionner les applications où la lumière ultrarapide joue un rôle central ?

    Lire la suite
  • Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

    Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

    Lire la suite
  • Première mise en évidence d’ondes non linéaires autoconfinées au sein de structures plasmoniques

    En apportant les toutes premières preuves expérimentales de l’existence de ce phénomène, les chercheurs de FEMTO-ST et leurs partenaires espèrent pouvoir générer cet effet non-linéaire à l’aide de sources laser peu intenses, afin de l’utiliser pour des applications en nanophotonique.

    Lire la suite
  • Mengjia Wang reçoit le « Chinese government award 2020 »

    Doctorant au département d’Optique de FEMTO-ST de 2016 à 2019, Mengjia Wang a été récompensé par le Gouvernement Chinois pour ses travaux de thèse remarquables dans le domaine de la nanophotonique et de la plasmonique.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER nommé Fellow 2021 de L’OSA

    Professeur de Physique/optique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Laurent Larger est récompensé pour ses travaux pionniers sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et sur le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique.

    Lire la suite
  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite

Pages