La recherche
Département MN2S
BioMicrodevices
Phononique et microscopies, acoustique, micro et nanotechnologies

Vous êtes ici

BioMicroDevices

Accès mini site Bio Micro Devices

Contexte

Les défis posés par la sécurité alimentaire, l'amélioration du diagnostic et du suivi thérapeutique, l’étude approfondie de phénomènes du vivant, ou les soins personnalisés nécessitent une combinaison d'expertises pluridisciplinaires à la frontière des sciences de l'ingénieur et des sciences de la vie. C'est sur ce constat que l'équipe Biomicrodevices s'est formée en 2015, regroupant de façon équilibrée des spécialistes de ces deux domaines scientifiques afin d'adresser au mieux ces défis du XXIe siècle.


Objectifs et Thématiques scientifiques

L’objectif du groupe est de développer des bio-interfaces, des microdispositifs permettant des mesures de cibles biologiques avec spécificité, haute performances métrologiques et d’effectuer des caractérisations multi-échelles et multi-cibles en milieu liquide complexe. Les applications se situent dans les domaines de la santé, de l’environnement et de l’agroalimentaire.

Les défis visés pour les microdispositifs sont ceux de la sensibilité, de la spécificité et du multiplexage. Ces défis sont adressés par des méthodes de transduction acoustiques ou optiques, par des stratégies de bio-fonctionnalisation différentiées selon les matériaux composant les microsystèmes.  L’équipe travaille en collaboration étroite avec les acteurs de la santé pour une meilleure compréhension des phénomènes biologiques.


Savoir-faire

Le point fort du groupe BioMicroDevices réside dans la maîtrise de l’ensemble des briques de la chaîne allant de la conception, modélisation et fabrication des dispositifs jusqu’à leur test en conditions réelles (i.e. quasi-physiologiques dès lors qu'ils mettent en jeu des interactions biologiques) en collaboration étroite avec les utilisateurs finaux. Il peut ainsi proposer l’ensemble de la chaîne allant du choix du matériau et de sa structuration, du mode de transduction, de l’optimisation de la surface de bio-reconnaissance jusqu’au résultat final de bio-détection et de dosage.

Pour parvenir à ces objectifs, le groupe se repose sur un ensemble de compétences pluridisciplinaires: instrumentation avancée, microfabrication, microfluidique, interaction acousto-fluidique, optique biomédicale, caractérisation multi-échelles en conditions physiologiques de fluides biologiques, bio-interfaces spécifiques.

Le groupe s’appuie également sur deux plateformes technologiques et instrumentales, la plateforme MIMENTO du réseau national des centrales de microfabrication Renatech, et la plateforme de protéomique CLIPP de l’UBFC.

Grâce à des liens forts avec les CHUs, le centre d’investigation clinique (CIC), l’équipe est fortement impliquée dans la recherche translationnelle.


Mise en œuvre

Les développements réalisés par l’équipe s’inscrivent dans les axes définis par l’EUR EIPHI  en particulier sur l’axe 2 « Self-adaptative architectures » .

Les travaux engagés par cette équipe permettent une reconnaissance scientifique et technologique à l’échelle internationale dans les domaines suivants :

  •   les analyses d’interactions biomoléculaires sans marquage,
  •   les biopuces en multiplex pour le diagnostic in vitro et le dépistage,
  •   les plateformes analytiques pour la caractérisation de cibles biologiques en milieu physiologique,
  •   les micro-capteurs à ondes acoustiques en environnement microfluidique,
  •   la spectroscopie optique
  •  les micro-actionneurs acoustiques pour la séparation et le tri de particules dans les fluides,
Dernière modification :
10/11/2020