L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

A la fois science et technologie de la lumière, la photonique est l’une des six technologies génériques d’avenir identifiées par la Commission européenne comme porteuses d’innovation et d’emploi.

Concrètement, la photonique étudie et conçoit les composants et systèmes permettant la génération, la transmission, le traitement ou la conversion d’énergie lumineuse et de signaux optiques.

Aujourd’hui, les composants et instruments photoniques (lasers, sources LED, capteurs, fibres et microcircuits optiques, caméras et détecteurs, télescopes, écrans plats, afficheurs, cellules photovoltaïques …) sont au cœur des systèmes de surveillance et de sécurité, des équipements biologiques et médicaux, des infrastructures télécom et internet, des instruments de mesure pour l’environnement, des procédés industriels, des systèmes d’aide à la conduite, de la conversion d’énergie solaire …

La photonique a ainsi la capacité d’engendrer des innovations disruptives essentielles au fonctionnement des nouvelles applications qui alimentent l'industrie 4.0 et qui sont nécessaires pour relever les défis sociétaux et environnementaux mondiaux de notre époque.

Déposé dans le cadre des appels à projets européens Digital Innovation Hubs, PhotonHub Europe (https://www.photonhub.eu/#test) est l’unique projet à avoir été sélectionné dans la catégorie "Photonics Innovation Hubs".

Couvrant toute la chaîne de valeur de l'innovation (formation, recherche et développement technologique et accompagnement business) et financé à hauteur de 19 M€, il regroupe toutes les meilleures technologies, installations, compétences et savoir-faire de 54 centres de compétences de premier plan en Europe.

A partir de janvier 2021, pour une durée de 52 mois et avec une vocation à devenir pérenne, PhotonHub Europe sera un guichet unique à accès ouvert partout en Europe destiné à aider toute entreprise, en particulier PME et entreprises de taille moyenne "non photoniques", souhaitant innover dans le domaine de la photonique ou souhaitant intégrer de la photonique en valeur ajoutée à son produit innovant.

Organisé autour de 8 filières photoniques de prototypage, en réseautage direct avec des lignes pilotes de production, des clusters industriels, des investisseurs et des accélérateurs économiques de l’innovation, il couvrira notamment, pour les entreprises dont les projets d'innovation seront sélectionnés :

- la formation et l'aide au perfectionnement (formations en ligne, et sur site chez les partenaires du projet)
- le soutien transeuropéen à l'innovation en finançant le développement technologique (sur l'ensemble de l'échelle TRL 3 à 8) au sein des partenaires aidant une entreprise à innover
- des aides et un accompagnement orientés business aux entreprises et pour trouver des investissements ou des soutiens financiers européens, nationaux ou régionaux.

En déployant plus rapidement et efficacement les technologies recourant à la photonique pour accélérer la conception et la mise sur le marché de produits innovants, l’objectif de PhotonHub Europe est donc d'accroître la transformation numérique et la compétitivité industrielle européenne, avec une capacité de créer directement plus de 1 000 nouveaux emplois de haute technologie dans l'Union Européenne et près d'un milliard d'euros de nouveaux revenus et de capital-risque d'ici 2025.

Ce nouveau hub paneuropéen d'innovation photonique est coordonné par l'Université Vrije de Bruxelles. Côté français, le CNRS est l'unique partenaire académique qui regroupe 12 unités de recherche (et leurs 28 plateformes dont 9 centrales de micro-nanofabrication de RENATECH et RENATECH+ et 8 Equipex) et plus de 70 personnes impliquées. FEMTO-ST (15p) en est aussi le coordinateur scientifique et technique national, avec l’appui de la délégation Centre-Est du CNRS pour le pilotage administratif (7 délégations régionales concernées) et en lien avec des clusters industriels sous l’égide de Photonics France.

Parmi les autres unités de recherche françaises concernées figurent : le laboratoire Hubert Curien (St Etienne), l'institut Fresnel (Marseille), le laboratoire Charles Fabry (Palaiseau), le laboratoire CRISMAT (Caen), le laboratoire L2n (Troyes), le laboratoire LP3 (Marseille), le laboratoire d'astrophysique de Marseille, le laboratoire PhLAM (Lille), l'IEMN (Lille), le LAAS (Toulouse) et le C2N (Palaiseau).

 Au niveau de FEMTO-ST :

Nadège Courjal est responsable de la filière MOEMS et fait partie du comité technique d'évaluation des projets d'innovation,

Hervé Maillotte est le coordinateur de PhotonHub Europe au niveau académique national.

  • Une alliance franco-américaine dans les nanosciences

    L’agence nationale de la recherche (ANR) vient de labelliser un projet de recherche qui est retenu conjointement par l’ANR et par son homologue américaine, la National Science Foundation (NSF).Le consortium est constitué autour de trois laboratoires : le CEMES (Toulouse), FEMTO-ST (Besançon/Montbéliard) et l’Université de l’Ohio (Etats-Unis).

    Lire la suite
  • 4M conference 2010

    Co-organisée par FEMTO-ST, la conférence 4 M 2010 sera organisée à Oyonnax du 17 au 19 novembre prochain.

    Lire la suite
  • Jeunes chercheurs : quel avenir ?

    Organisée le 29 janvier 2010 à l'ENSMM à partir de 14h. Cette manifestation est l'occasion de discuter de différentes problématiques : la relation docteurs/entreprises, l'emploi des jeunes chercheurs en Europe et l'évolution du secteur public.

    Lire la suite
  • FEMTO-Innovation aux rendez-vous CARNOT 2010

    Lyon accueillera les 5 et 6 mai 2010 la 3ème édition des rendez-vous CARNOT, un des plus grands rassemblements de laboratoires de recherche partenariale en Europe.

    Lire la suite
  • Journées Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dosimétrie

    Organisées les 28 et 29 avril prochain au Musée de l’aventure Peugeot à Sochaux, ces journées francophones ont pour objectif de dresser un état de l’art des codes de calcul de transport des rayonnements, d’estimation de sources et de gestion des doses et de dégager les perspectives d’avenir.

    Lire la suite
  • 4èmes journées scientifiques : Codes de calcul en radioprotection, radiophysique et dosimétrie

    Organisées les 28 et 29 avril prochain au Musée de l’aventure Peugeot à Sochaux, ces journées francophones ont pour objectif de dresser un état de l’art des codes de calcul de transport des rayonnements, d’estimation de sources et de gestion des doses et de dégager les perspectives d’avenir.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST/AS2M dans la revue « Chemical and Engineering News »

    Le 21 septembre 2009 est paru un article dans la revue « Chemical and Engineering News » consacré aux travaux du département AS2M.

    Lire la suite
  • Journées GDR MNS 2009

    Du 18 au 20 novembre, le Département Micro Nano Sciences et Systèmes (MN2S) de l’Institut FEMTO-ST a organisé à Besançon les Journées Nationales du GdR « Micro et Nano Systèmes (MNS) ».

    Lire la suite
  • d-MEMS 2010 – Besançon 28 et 29 juin

    FEMTO-ST et le LIFC organisent le 1er atelier consacré à la conception, la commande et le logiciel pour les MEMS distribués.

    Lire la suite
  • Vehicular Power Propulsion Conference - Lille 2010

    FEMTO-ST co-organise "Vehicular Power Propulsion Conference" à Lille du 1 au 3 septembre 2010.
    Pour plus d'informations : http://vppc2010.univ-lille1.fr/

    Lire la suite

Pages