L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Hommage à notre collègue Philippe LUTZ

La communauté universitaire de Bourgogne Franche-Comté vient de perdre soudainement Philippe LUTZ, un collègue et ami de grande valeur, professeur à l’Université de Franche-Comté et chercheur de renom en microrobotique au laboratoire FEMTO-ST.

Décédé ce week-end suite à un arrêt cardiaque, Philippe Lutz était un collègue très apprécié pour ses multiples qualités humaines et professionnelles.

C'était un chercheur passionné, un enseignant dévoué, et un responsable engagé. Empreint d’une grande humanité, il avait toujours un mot attentionné et réconfortant lorsque l’un de ces collègues était en difficulté personnelle ou professionnelle. Il avait à cœur également de partager des moments festifs avec ses collègues. Il était unanimement apprécié dans la communauté et savait fédérer autour de lui avec conviction et bienveillance. Philippe savait se mettre au service du collectif et se rendait disponible pour épauler, conseiller ou juste écouter les autres collègues avec une grande justesse.

Philippe était l’un des pionniers et l’un des leaders internationaux de la thématique de la micromécatronique et de la microrobotique. A son arrivée à l’Université de Franche-Comté en 2002, il avait contribué à développer cette thématique en accompagnant avec succès la carrière de jeunes collègues. Fort de son expérience, il avait à cœur en effet que les doctorants, les post-docs et les jeunes collègues qu’il accompagnait, prennent leur autonomie et réalisent pleinement leurs projets professionnels.

Ses contributions dans son domaine scientifique sont exceptionnellement nombreuses dans des domaines variés comme la conception et la commande de micro-nano-systèmes, les micropréhenseurs, les micro-nanorobots, la micro-nanomanipulation, les plateformes de micro-assemblage, la conception optimale et la commande de micro-actionneurs piézoélectriques. Il a ainsi participé à plus de 90 publications internationales. Philippe était reconnu à l’échelle internationale pour ses contributions majeures à notre communauté scientifique et pour ses valeurs humaines et son esprit d’équipe. Il a ainsi collaboré avec de nombreux laboratoires de par le monde en Europe, aux Etats-unis, au Japon, et plus récemment sur le continent Africain. Par la qualité de ses travaux et son engagement au service du collectif, Philippe avait reçu plusieurs prix des sociétés savantes en particulier d’IEEE, et contribuait à sa communauté en tant qu’éditeur dans plusieurs journaux internationaux en tant que membre de comités scientifiques de nombreuses conférences. Il mettait cette implication à l’échelle internationale au service du rayonnement de notre belle région comme lorsqu’il s’était porté volontaire pour assurer la direction de l’organisation de la conférence internationale “International Symposium on Optomechatronic Technology” qui avait eu lieu, grâce à lui, à Besançon à l’automne dernier.

Il était très attaché au travail en équipe capable de créer une dynamique de groupe au-delà de ses activités scientifiques propres. Au sein du département AS2M dont il a assuré des fonctions de responsable d’équipe et récemment la direction du département, il avait su fédérer autour de lui l’ensemble de ses collègues dans une ambiance tout à la fois studieuse, humaine et agréable. Philippe était également engagé dans le transfert de technologies. Inventeur de nombreux brevets, il participait à des partenariats avec des industriels et s’était impliqué dans la création de la start-up Percipio Robotics. Il était aussi secrétaire au Bureau de l'association Micronora.

Philippe était également très attaché à la construction collective au sein de l’enseignement supérieur et la recherche à l’échelle de la région et au niveau national. Il s’est pleinement impliqué avec brio dans des responsabilités scientifiques collectives, participant au comité de direction du laboratoire FEMTO-ST et s’impliquant dans la construction de l’Université Bourgogne Franche-Comté en tant que directeur d’école doctorale puis en tant que directeur du collège doctoral. Il participait également activement au Groupe de Recherche (GdR) Robotique du CNRS et au groupe des directeurs de collèges doctoraux à l’échelle nationale.

Au-delà de l'abattement et de l'incompréhension face à sa disparition si soudaine, si prématurée et si inacceptable, ses collègues, présentent à toute sa famille, à ses amis, leurs plus sincères condoléances. Nous avons perdu un ami, et une personne de très grande valeur que nous regrettons avec douleur et tristesse.

Contact : Yann Le Gorrec, Directeur du Département AS2M de FEMTO-ST

  • Un capteur de rayons X miniature pour une médecine de haute précision

    Détecter les rayons X à une très petite échelle spatiale ouvre la voie à des images médicales et des thérapies de haute précision. C'est ce qu'a réalisé une équipe d'opticiens de FEMTO-ST en intégrant un détecteur à l'extrémité d'une fibre optique. Ces travaux viennent d'être publiés dans la revue Optics Letters et font les "highlights" de l'OSA (Optical Society)

    Lire la suite
  • Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI finalistes de Ma thèse en 180 secondes

    Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI, Doctorants à FEMTO-ST, font partie des 10 finalistes de « Ma thèse en 180 secondes ».
    Venez les encourager le mardi 4 avril à 18 heures à l'amphithéâtre Chosson AgroSup Dijon !

    Lire la suite
  • Prix EEA pour Marine Jouin

    Marine Jouin est lauréate du prix de thèse du Club EEA - section automatique, session 2017.

    Lire la suite
  • Concours photo 2016 de l'Optical Society of America, 3ème place pour Rémi Meyer

    La photo proposée Rémi Meyer (doctorant Optique) lors du concours photo organisé par l'Optical Society of America a été classée 3ème.

    Lire la suite
  • Un cerveau optique ultra rapide

    L'association de tous nouveaux concepts de calculs basés sur les réseaux de neurones artificiels, et de composants photoniques, a permis la mise au point d'un processeur optique capable de résoudre des problèmes complexes de manière ultra-rapide. Le résultat de ces travaux développés par une équipe d’opticiens de FEMTO-ST sont publiés dans la revue « Physical Review X »

    Lire la suite
  • De nouveaux matériaux contre les nuisances sonores

    les sources de pollution sonore sont multiples dans notre quotidien et ont des répercussions aussi bien sur la santé que sur l'économie. À l'institut FEMTO-ST, chercheurs et ingénieurs se penchent sur cette problématique qui nous concerne tous afin de développer des métamatériaux capables d'absorber le son. Pour tester leur invention, direction la salle sourde du laboratoire située dans les locaux de l'IUT…

    Lire la suite
  • Nouvelle méthode informatique dans le traitement des tumeurs rénales chez l'enfant

    Dans le cadre d’un projet INTERREG, l’institut FEMTO-ST en lien avec ses différents partenaires franco-suisses va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.

    Lire la suite
  • Dilater le temps pour mieux prédire les évènements extrêmes

    Dilater les échelles de temps pour explorer les évènements extrêmes de la nature semblait impossible… Cette prouesse est désormais envisageable grâce à une équipe de l’Institut FEMTO-ST qui a utilisé une technique innovante de détection permettant de capturer en temps réel de tels évènements. Cette technique, appliquée pour le moment à la photonique, pourrait aider à la prédiction de vagues scélérates à la surface des océans ou d’autres évènements naturels extrêmes. Ces travaux, menés en collaboration avec des chercheurs finlandais, irlandais et canadiens, sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications » du 19 décembre 2016.

    Lire la suite
  • Participez au IEEE VTS Motor Vehicles Challenge 2017

    Une compétition internationale basée sur de la simulation et co-organisée par FEMTO-ST. L'objectif : optimiser la gestion de différentes sources d'énergie d'un véhicule hybride pour minimiser son coût de fonctionnement.

    Lire la suite
  • La start-up AFULudine lauréat du grand prix national « Entreprises & Environnement » 2016

    Issue des recherches menées au sein des instituts FEMTO-ST et UTINAM, la start-up AFULudine vient de recevoir le Grand prix national du ministère de l’Ecologie et de l’Ademe pour son lubrifiant hydroalcoolique écologique qui propose des solutions innovantes adaptées à toutes les activités industrielles.

    Lire la suite

Pages