L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Hommage à notre collègue Philippe LUTZ

La communauté universitaire de Bourgogne Franche-Comté vient de perdre soudainement Philippe LUTZ, un collègue et ami de grande valeur, professeur à l’Université de Franche-Comté et chercheur de renom en microrobotique au laboratoire FEMTO-ST.

Décédé ce week-end suite à un arrêt cardiaque, Philippe Lutz était un collègue très apprécié pour ses multiples qualités humaines et professionnelles.

C'était un chercheur passionné, un enseignant dévoué, et un responsable engagé. Empreint d’une grande humanité, il avait toujours un mot attentionné et réconfortant lorsque l’un de ces collègues était en difficulté personnelle ou professionnelle. Il avait à cœur également de partager des moments festifs avec ses collègues. Il était unanimement apprécié dans la communauté et savait fédérer autour de lui avec conviction et bienveillance. Philippe savait se mettre au service du collectif et se rendait disponible pour épauler, conseiller ou juste écouter les autres collègues avec une grande justesse.

Philippe était l’un des pionniers et l’un des leaders internationaux de la thématique de la micromécatronique et de la microrobotique. A son arrivée à l’Université de Franche-Comté en 2002, il avait contribué à développer cette thématique en accompagnant avec succès la carrière de jeunes collègues. Fort de son expérience, il avait à cœur en effet que les doctorants, les post-docs et les jeunes collègues qu’il accompagnait, prennent leur autonomie et réalisent pleinement leurs projets professionnels.

Ses contributions dans son domaine scientifique sont exceptionnellement nombreuses dans des domaines variés comme la conception et la commande de micro-nano-systèmes, les micropréhenseurs, les micro-nanorobots, la micro-nanomanipulation, les plateformes de micro-assemblage, la conception optimale et la commande de micro-actionneurs piézoélectriques. Il a ainsi participé à plus de 90 publications internationales. Philippe était reconnu à l’échelle internationale pour ses contributions majeures à notre communauté scientifique et pour ses valeurs humaines et son esprit d’équipe. Il a ainsi collaboré avec de nombreux laboratoires de par le monde en Europe, aux Etats-unis, au Japon, et plus récemment sur le continent Africain. Par la qualité de ses travaux et son engagement au service du collectif, Philippe avait reçu plusieurs prix des sociétés savantes en particulier d’IEEE, et contribuait à sa communauté en tant qu’éditeur dans plusieurs journaux internationaux en tant que membre de comités scientifiques de nombreuses conférences. Il mettait cette implication à l’échelle internationale au service du rayonnement de notre belle région comme lorsqu’il s’était porté volontaire pour assurer la direction de l’organisation de la conférence internationale “International Symposium on Optomechatronic Technology” qui avait eu lieu, grâce à lui, à Besançon à l’automne dernier.

Il était très attaché au travail en équipe capable de créer une dynamique de groupe au-delà de ses activités scientifiques propres. Au sein du département AS2M dont il a assuré des fonctions de responsable d’équipe et récemment la direction du département, il avait su fédérer autour de lui l’ensemble de ses collègues dans une ambiance tout à la fois studieuse, humaine et agréable. Philippe était également engagé dans le transfert de technologies. Inventeur de nombreux brevets, il participait à des partenariats avec des industriels et s’était impliqué dans la création de la start-up Percipio Robotics. Il était aussi secrétaire au Bureau de l'association Micronora.

Philippe était également très attaché à la construction collective au sein de l’enseignement supérieur et la recherche à l’échelle de la région et au niveau national. Il s’est pleinement impliqué avec brio dans des responsabilités scientifiques collectives, participant au comité de direction du laboratoire FEMTO-ST et s’impliquant dans la construction de l’Université Bourgogne Franche-Comté en tant que directeur d’école doctorale puis en tant que directeur du collège doctoral. Il participait également activement au Groupe de Recherche (GdR) Robotique du CNRS et au groupe des directeurs de collèges doctoraux à l’échelle nationale.

Au-delà de l'abattement et de l'incompréhension face à sa disparition si soudaine, si prématurée et si inacceptable, ses collègues, présentent à toute sa famille, à ses amis, leurs plus sincères condoléances. Nous avons perdu un ami, et une personne de très grande valeur que nous regrettons avec douleur et tristesse.

Contact : Yann Le Gorrec, Directeur du Département AS2M de FEMTO-ST

  • Des sons pour moduler la lumière à l'échelle nanométrique

    Les modulateurs acousto-optiques permettent de modifier l’intensité des ondes lumineuses grâce aux interactions entre le son et la lumière. Alors que ces systèmes avoisinent la taille d’une boite d’allumettes, des chercheurs de FEMTO-ST ont élaboré une théorie pour en concevoir à l’échelle nanométrique. Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par l’institut INSIS du CNRS.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER en direct sur RFI !

    Pourquoi s’inspirer du cerveau pour les ordinateurs du futur ? Laurent Larger nous répond !

    Lire la suite
  • Cédric DECROCQ obtient le "Louis and Edith Zernow award"

    Ce doctorant de l'équipe THERMIE (département Energie) a été récompensé lors de l'International Symposium on Ballistics.

    Lire la suite
  • Le projet ANR NEMRO mis en lumière par IEEE Spectrum !

    Le projet ANR NEMRO présenté à la conférence IEEE/RSJ a été sélectionné par IEEE Spectrum !

    Lire la suite
  • Dépister le cancer grâce à l’haleine

    Une équipe de recherche de FEMTO-ST a réussi à réaliser un premier prototype de laboratoire permettant l’analyse de la composition chimique de l’haleine pour détecter le cancer du poumon. Cet article est publié dans le journal Sensors and Actuators B.

    Lire la suite
  • De nouveaux capteurs pour localiser les foyers épileptiques dans le cerveau

    Grâce à de nouveaux capteurs non-métalliques brevetés, une électro encéphalographie pourra être réalisée simultanément avec une IRM du cerveau. Une avancée importante pour le diagnostic et le traitement de l'épilepsie et d'autres maladies neuronales, en cours de développement au Département d'optique de FEMTO-ST. Ce projet de maturation soutenue par la SATT Grand Est, d'une durée de 24 mois, fait l’objet d’un article dans la lettre de l’innovation du CNRS.

    Lire la suite
  • Fête de la science à Belfort et Besançon les 14 et 15 octobre

    Robotique, informatique, thermique, microtechniques, mécanique…En partenariat avec les acteurs de l’enseignement supérieur, FEMTO-ST participe les 14 et 15 octobre prochain à des animations scientifiques grand public sous forme d’ateliers ou de manipulations dans le cadre de la fête de la science qui se tient à Belfort et Besançon

    Lire la suite
  • Best paper award à ICRE 2017

    Nicolas Delcey, doctorant du département Énergie, a été récompensé lors de l'ICRE 2017 qui, cette année, s'est déroulée à Londres .

    Lire la suite
  • [FOCUS LAB' #2] Peut-on transformer une souris verte en escargot ?

    Découvrez la réponse en images...

    Lire la suite
  • Un problème ouvert résolu en informatique : une réduction efficace de la taille de systèmes

    Gérard Cécé du département DISC/FEMTO-ST a présenté lors de la conférence LICS'17, les fondations d'une série d'algorithmes efficaces du calcul de la plus grande relation de simulation d'un système.

    Lire la suite

Pages