L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Assemblage robotique de la plus petite maison du monde

les capacités de manipulation et d'assemblage de nanocomposants de la plateforme "µRobotex" fait le buzz sur le net et dans la presse internationale à travers la fabrication par origami d'une micro-maison au bout d’une fibre optique dont les dimensions sont inférieures au diamètre d’un cheveu.

L’équipe « nanorobotique » du département AS2M de FEMTO-ST a en effet mis au point un nouveau système microrobotique qui repousse les frontières des nanotechnologies optiques. Combinant plusieurs technologies existantes, la plateforme µRobotex construit des microstructures dans une grande chambre à vide et fixe les composants sur des pointes de fibres optiques avec une précision nanométrique.

La construction de la micro-maison (dimension :20*10*15µm), rapportée dans le "Journal of Vacuum Science and Technology A", montre comment les chercheurs peuvent faire progresser les technologies de détection optique lorsqu'ils manipulent des canons à ions, des faisceaux d'électrons et des pilotages robotiques finement contrôlés.

Jusqu'à présent, les technologies de laboratoire sur fibre ne disposaient pas d'actionneurs robotisés pour le nano-assemblage, ce qui a empêché les ingénieurs de construire des microstructures. Cette innovation permet d'installer des éléments de détection miniaturisés sur les pointes de fibre afin que les ingénieurs puissent voir et manipuler différents composants.

Avec cette avancée, des fibres optiques aussi fines que les cheveux humains peuvent être insérées dans des endroits inaccessibles comme les moteurs à réaction et les vaisseaux sanguins pour détecter les niveaux de radiation ou les molécules virales.

En utilisant cette plateforme quasi unique au monde, nommée "µrobotex" et financée par le plan d’investissement d’avenir (PIA Equipex) et la région Bourgogne Franche-Comté, les ingénieurs de FEMTO-ST construisent maintenant des microstructures fonctionnalisées pour détecter des molécules spécifiées en attachant leurs microstructures sur des fibres optiques.

L'équipe « nanorobotique » espère d’ailleurs pousser les limites de la technologie encore plus, en construisant des structures plus petites et en les fixant sur des nanotubes de carbone de seulement 20 nanomètres à 100 nanomètres de diamètre.

De très nombreux médias ont mis en avant cet exploit qui a d’ailleurs été salué par un tweet de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la recherche

  • nanofis de polymères

    Nano-fils de polymères

    Des molécules, du sel et de la lumière : une recette simple pour former des nano-fils géants!

    Lire la suite
  • Echange de bonnes pratiques autour de la spécialisation intelligente

    Dans le cadre de la programmation 2014-2020 des fonds européens, l’Union européenne a demandé à toutes les régions d'Europe d’élaborer une « stratégie de spécialisation intelligente » (« smart specialization strategy ») pour la recherche et l’innovation sur leur territoire : c’est la S3.

    Lire la suite
  • Apprentissage d'un réseau de neurones optiques.

    Les architectures photoniques destinées à concevoir les ordinateurs du futur inspirés du fonctionnement du cerveau (intelligence artificielle), continuent de progresser à FEMTO-ST, notamment dans la cadre du projet NeuroQNet.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST remporte le 2e prix d'ActInSpace 2018 (Besançon)

    La troisième édition d'ActInSpace s’est déroulée en simultané dans plusieurs villes de France, d'Europe et du monde les 25 et 26 mai 2018.

    Lire la suite
  • Quand la lumière est dirigée par son champ magnétique

    Des chercheurs de FEMTO-ST ont découvert une nouvelle interaction magnétique optique pour diriger les flux lumineux. Ces travaux sont publiés dans la revue Light : Science and Applications

    Lire la suite
  • Amar Nath Ghosh récompensé à l'OSA Advanced Photonics Congress

    Amar Nath Ghosh a reçu le Best student paper award de l'OSA Advanced Photonics Congress qui a eu lieu du 2 au 5 juillet à Zurich.

    Lire la suite
  • L'équipe nanoscience de FEMTO-ST en couverture du journal de la société chimique de France

    Lire la suite
  • Focus sur les innovations de la filière "systèmes hydrogène-énergie"

    Quelques jours après l’annonce par le gouvernement du lancement d’un grand plan national hydrogène, l’institut Femto-ST organise le 20 juin 2018 au FCLAB à Belfort, un focus sur les innovations de la filière « systèmes hydrogène énergie ».

    Lire la suite
  • Nicolas Andreff, reçoit Le Grand Prix Scientifique 2018 de la Fondation Charles Defforey-Institut de France

    Remis le 30 mai sous la Coupole de l'Institut de France des mains de M. Jean-Paul Laumond, membre de l'Académie des Sciences, ce Grand Prix vient couronner ses travaux et ceux de son équipe dans le domaine de la microrobotique médicale

    Lire la suite
  • Journée de la Lumière 2018

    Suite au succès de l’année internationale de la Lumière qui a mis en évidence l'importance des sciences et technologies à base de lumière et qui a généré plus de 13000 activités dans 147 pays, l’UNESCO a proclamé le 16 mai comme étant la Journée internationale de la lumière.

    Lire la suite

Pages