L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Lumière sur les lasers supercontinuum

En collaboration avec des collègues des Universités de Tampere, d'Aston et de l'ICB à Dijon, des chercheurs de FEMTO-ST ont fait des progrès significatifs sur la compréhension de la nature chaotique des lasers en étudiant un laser supercontinuum en régime d’impulsions fortement instables.

Ces travaux ont été publiés le 22 septembre 2021 dans la revue Nature Communications.

Les lasers femtosecondes sont aujourd’hui largement utilisés pour diverses applications dans l’industrie et les nouvelles technologies biomédicales, et ils sont également des outils indispensables à la recherche fondamentale.

Produisant généralement des impulsions stables et périodiques, de tels lasers peuvent également être configurés pour produire des impulsions fortement instables et irrégulières, et dans ce régime spécifique, leur étude donne des informations nouvelles sur la nature du chaos, les propriétés de turbulence et l'émergence d’ondes extrêmes. Bien que de telles instabilités lasers soient connues depuis des décennies, leur étude expérimentale est techniquement difficile et leurs origines sont encore mal comprises.

Des recherches publiées dans Nature Communications par une équipe de FEMTO-ST ont fait état d'une avancée majeure dans notre compréhension du fonctionnement chaotique des lasers. Les chercheurs ont ainsi conçu une nouvelle classe de laser à fibre optique opérant uniquement dans un régime hautement chaotique. Ils ont également développé une nouvelle méthode d’analyse en temps réel, leur permettant de construire une image détaillée des fluctuations de ce laser sur plusieurs échelles de temps : des impulsions aléatoires d'une durée inférieure à une picoseconde aux instabilités évoluant sur des millisecondes en laboratoire. Les expériences ont été validées par un nouveau modèle numérique, révélant ainsi le rôle central de la génération de supercontinuum incohérente, un processus hautement non linéaire par lequel le spectre étroit du laser subit un élargissement massif et conduit à la génération de nouvelles longueurs d'onde. Le modèle concorde quantitativement avec les mesures expérimentales sur une bande passante optique de plus de 1000 nm et une dynamique de trois ordres de grandeur, représentant l'un des tests les plus remarquables de modélisation laser non linéaire jamais rapportés. Ces résultats ont également montré que le laser supercontinuum génère des impulsions extrêmes de forte puissance et des phénomènes de turbulence en raison de la dynamique instable des solitons dans la cavité. Les résultats obtenus ont permis d’élucider les mécanismes fondamentaux à l'origine de l'élargissement spectral et de l'instabilité dans de tels lasers, ouvrant ainsi la voie vers de nouvelles approches pour générer des spectres à très large bande dans les lasers. Les applications interdisciplinaires possibles peuvent inclure la tentative de créer un résonateur incohérent de la même manière pour d'autres classes d'ondes non linéaires comme en hydrodynamique.

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre d'une collaboration entre l'Institut FEMTO-ST et le Laboratoire ICB en France (CNRS et Université de Bourgogne -Franche-Comté), ainsi que des chercheurs de l'Université de Tampere (Finlande) et de l'Université d'Aston (Royaume Uni).

Voir l'article

  1. Meng et al. Intracavity incoherent supercontinuum dynamics and rogue waves in a broadband dissipative soliton laser. Nature Communications 12 (2021). DOI : 10.1038/s41467-021-25861-4

Contact : John Dudley

« Illustration de l’émission d'impulsions chaotiques typiques du laser à fibre supercontinuum."

  • FEMTO-ST présent à la 4eme édition des 24h du temps

    Des chercheurs et doctorants de FEMTO-ST participent aux 24h du temps. Une manifestation destinée à promouvoir le savoir-faire technique et scientifique régional dans le domaine du temps et de l’horlogerie qui se déroulera les 3 et 4 juin place Granvelle à Besançon

    Lire la suite
  • Yann Le Gorrec lauréat du prix du service 2017 de l'IFAC France

    Le prix du service 2017 de l'"International Federation of Automatic Control" sera remis en juillet prochain à Yann Le Gorrec, enseignant chercheur au sein de l'institut FEMTO-ST

    Lire la suite
  • Un capteur de rayons X miniature pour une médecine de haute précision

    Détecter les rayons X à une très petite échelle spatiale ouvre la voie à des images médicales et des thérapies de haute précision. C'est ce qu'a réalisé une équipe d'opticiens de FEMTO-ST en intégrant un détecteur à l'extrémité d'une fibre optique. Ces travaux viennent d'être publiés dans la revue Optics Letters et font les "highlights" de l'OSA (Optical Society)

    Lire la suite
  • Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI finalistes de Ma thèse en 180 secondes

    Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI, Doctorants à FEMTO-ST, font partie des 10 finalistes de « Ma thèse en 180 secondes ».
    Venez les encourager le mardi 4 avril à 18 heures à l'amphithéâtre Chosson AgroSup Dijon !

    Lire la suite
  • Prix EEA pour Marine Jouin

    Marine Jouin est lauréate du prix de thèse du Club EEA - section automatique, session 2017.

    Lire la suite
  • Concours photo 2016 de l'Optical Society of America, 3ème place pour Rémi Meyer

    La photo proposée Rémi Meyer (doctorant Optique) lors du concours photo organisé par l'Optical Society of America a été classée 3ème.

    Lire la suite
  • Un cerveau optique ultra rapide

    L'association de tous nouveaux concepts de calculs basés sur les réseaux de neurones artificiels, et de composants photoniques, a permis la mise au point d'un processeur optique capable de résoudre des problèmes complexes de manière ultra-rapide. Le résultat de ces travaux développés par une équipe d’opticiens de FEMTO-ST sont publiés dans la revue « Physical Review X »

    Lire la suite
  • De nouveaux matériaux contre les nuisances sonores

    les sources de pollution sonore sont multiples dans notre quotidien et ont des répercussions aussi bien sur la santé que sur l'économie. À l'institut FEMTO-ST, chercheurs et ingénieurs se penchent sur cette problématique qui nous concerne tous afin de développer des métamatériaux capables d'absorber le son. Pour tester leur invention, direction la salle sourde du laboratoire située dans les locaux de l'IUT…

    Lire la suite
  • Nouvelle méthode informatique dans le traitement des tumeurs rénales chez l'enfant

    Dans le cadre d’un projet INTERREG, l’institut FEMTO-ST en lien avec ses différents partenaires franco-suisses va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.

    Lire la suite
  • Dilater le temps pour mieux prédire les évènements extrêmes

    Dilater les échelles de temps pour explorer les évènements extrêmes de la nature semblait impossible… Cette prouesse est désormais envisageable grâce à une équipe de l’Institut FEMTO-ST qui a utilisé une technique innovante de détection permettant de capturer en temps réel de tels évènements. Cette technique, appliquée pour le moment à la photonique, pourrait aider à la prédiction de vagues scélérates à la surface des océans ou d’autres évènements naturels extrêmes. Ces travaux, menés en collaboration avec des chercheurs finlandais, irlandais et canadiens, sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications » du 19 décembre 2016.

    Lire la suite

Pages