L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Lumière sur les lasers supercontinuum

En collaboration avec des collègues des Universités de Tampere, d'Aston et de l'ICB à Dijon, des chercheurs de FEMTO-ST ont fait des progrès significatifs sur la compréhension de la nature chaotique des lasers en étudiant un laser supercontinuum en régime d’impulsions fortement instables.

Ces travaux ont été publiés le 22 septembre 2021 dans la revue Nature Communications.

Les lasers femtosecondes sont aujourd’hui largement utilisés pour diverses applications dans l’industrie et les nouvelles technologies biomédicales, et ils sont également des outils indispensables à la recherche fondamentale.

Produisant généralement des impulsions stables et périodiques, de tels lasers peuvent également être configurés pour produire des impulsions fortement instables et irrégulières, et dans ce régime spécifique, leur étude donne des informations nouvelles sur la nature du chaos, les propriétés de turbulence et l'émergence d’ondes extrêmes. Bien que de telles instabilités lasers soient connues depuis des décennies, leur étude expérimentale est techniquement difficile et leurs origines sont encore mal comprises.

Des recherches publiées dans Nature Communications par une équipe de FEMTO-ST ont fait état d'une avancée majeure dans notre compréhension du fonctionnement chaotique des lasers. Les chercheurs ont ainsi conçu une nouvelle classe de laser à fibre optique opérant uniquement dans un régime hautement chaotique. Ils ont également développé une nouvelle méthode d’analyse en temps réel, leur permettant de construire une image détaillée des fluctuations de ce laser sur plusieurs échelles de temps : des impulsions aléatoires d'une durée inférieure à une picoseconde aux instabilités évoluant sur des millisecondes en laboratoire. Les expériences ont été validées par un nouveau modèle numérique, révélant ainsi le rôle central de la génération de supercontinuum incohérente, un processus hautement non linéaire par lequel le spectre étroit du laser subit un élargissement massif et conduit à la génération de nouvelles longueurs d'onde. Le modèle concorde quantitativement avec les mesures expérimentales sur une bande passante optique de plus de 1000 nm et une dynamique de trois ordres de grandeur, représentant l'un des tests les plus remarquables de modélisation laser non linéaire jamais rapportés. Ces résultats ont également montré que le laser supercontinuum génère des impulsions extrêmes de forte puissance et des phénomènes de turbulence en raison de la dynamique instable des solitons dans la cavité. Les résultats obtenus ont permis d’élucider les mécanismes fondamentaux à l'origine de l'élargissement spectral et de l'instabilité dans de tels lasers, ouvrant ainsi la voie vers de nouvelles approches pour générer des spectres à très large bande dans les lasers. Les applications interdisciplinaires possibles peuvent inclure la tentative de créer un résonateur incohérent de la même manière pour d'autres classes d'ondes non linéaires comme en hydrodynamique.

Ces travaux ont été réalisés dans le cadre d'une collaboration entre l'Institut FEMTO-ST et le Laboratoire ICB en France (CNRS et Université de Bourgogne -Franche-Comté), ainsi que des chercheurs de l'Université de Tampere (Finlande) et de l'Université d'Aston (Royaume Uni).

Voir l'article

  1. Meng et al. Intracavity incoherent supercontinuum dynamics and rogue waves in a broadband dissipative soliton laser. Nature Communications 12 (2021). DOI : 10.1038/s41467-021-25861-4

Contact : John Dudley

« Illustration de l’émission d'impulsions chaotiques typiques du laser à fibre supercontinuum."

  • [FOCUS LAB' #2] Peut-on transformer une souris verte en escargot ?

    Découvrez la réponse en images...

    Lire la suite
  • Un problème ouvert résolu en informatique : une réduction efficace de la taille de systèmes

    Gérard Cécé du département DISC/FEMTO-ST a présenté lors de la conférence LICS'17, les fondations d'une série d'algorithmes efficaces du calcul de la plus grande relation de simulation d'un système.

    Lire la suite
  • Trouver de nouveaux débouchés aux matériaux biosourcés

    Dans le cadre d’un projet européen H2020, FEMTO-ST, en lien avec 16 autres partenaires issus de 6 pays européens, ambitionne d'élargir les débouchés des matériaux biosourcés en développant des démonstrateurs pour les secteurs technologiques de pointe tels que notamment le transport terrestre et aérien.
    Le lancement du projet,en présence de l'ensemble des partenaires, a eu lieu mardi 12 septembre dans le locaux de l'institut.

    Lire la suite
  • Une nano-antenne pour imager et caractériser des sources de photons uniques infrarouges

    Bien que produits par milliards, les quantum-dots restent des sources lumineuses nanométriques difficiles à détecter et caractériser individuellement, en particulier quand elles émettent dans l’infrarouge. Des chercheurs de FEMTO-ST ont développé pour cela une nano-antenne intégrée sur fibre optique. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nano Letters.

    Lire la suite
  • Tout savoir sur l’auto-organisation de molécules sur silicium

    L’équipe Nanosciences de FEMTO-ST et une équipe de l’IEMN publient une revue exhaustive sur l’auto-organisation sur surface de silicium.

    Lire la suite
  • AFULudine récompensée au concours I-LAB 2017

    AFULudine (start-up issue entre autres des recherches de FEMTO-ST) est lauréate du concours I-LAB 2017, dans la catégorie « Chimie & environnement ».

    Lire la suite
  • [FOCUS LAB'] Peut-on fabriquer un violon avec des céréales ?

    Découvrez la réponse en images...

    Lire la suite
  • Best Presentation Award à ICEMS'17

    Frédéric Dubas, équipe SHARPAC/FEMTO-ST, s'est vu décerner le prix "Best Presentation Award" lors de la 19ème International Conference on Electrical Machines and Systems qui s'est tenue les 7 et 8 juin à San Francisco

    Lire la suite
  • FEMTO-ST remporte deux prix au salon Economia

    Youssef Tejda et Aliyasin El Ayouch remportent deux prix lors du salon Economia pour leurs travaux sur les métamatériaux acoustiques.

    Lire la suite
  • WOMBAT 2017

    Après une première édition à Sydney en 2015,le second Workshop on Optomechanics and Brillouin Scattering: Fundamentals, Applications and Technologies aura lieu à Besançon.

    Lire la suite

Pages