L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Médailles de bronze du CNRS : un doublé historique pour FEMTO-ST

Aude Bolopion (micro-nano robotique biomédicale) et Nadia Yousfi Steiner (diagnostic piles à combustible) sont récompensées de la médaille de bronze 2019 du CNRS pour leurs travaux de recherche prometteurs.

Chaque année, les médailles de bronze du CNRS saluent quelques 40 jeunes scientifiques dont le démarrage de carrière est extrêmement prometteur.

 C’est ainsi un doublé historique en 2019 pour FEMTO-ST avec la distinction d’Aude Bolopion (département Automatique et Systèmes Micro Mécatronique) et Nadia Steiner (Département Energie).

Aude Bolopion obtient son doctorat de robotique à l’Université Pierre et Marie Curie en juillet 2010 pour ses travaux sur la téléopération d’objets nanoscopiques.

Elle rejoint le CNRS comme chargée de recherche en 2011 à l’institut FEMTO-ST. Dès son arrivée, elle participe au montage d’une nouvelle équipe sur la micro-nano-robotique biomédicale.

Ses travaux portent sur la manipulation sans contact d’objets aux échelles micrométriques dont le cadre applicatif principal est le positionnement ultra-précis de cellules biologiques. Elle a proposé de nombreuses méthodes originales d’actionnement et de contrôle de trajectoires de micro-objets en utilisant divers champs de forces à distance.

Son rayonnement international s’illustre par ses nombreuses collaborations fructueuses en particulier avec l’Université Libre de Bruxelles, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, la Czech Technical University de Prague. Elle cultive également la pluridisciplinarité avec des collaborations avec l’Etablissement Français du Sang et des industriels de la santé afin de fournir des outils de tris ultra-sélectifs pour les biothérapies dont la mise sur le marché fait l’objet d’un projet de start-up.

Nadia Yousfi Steiner a une double formation en Energie (Master et Thèse) et Mathématiques (Master en Mathématiques Appliquées).

Elle a soutenu sa thèse au sein de FEMTO-ST/ département Energie et du  FCLAB en décembre 2009, dans le cadre d'une collaboration avec EDF/EIfER ( Karlsruhe) dont le sujet portait sur le diagnostic des piles à combustible par des méthodes mathématiques de traitement du signal. Ces travaux, particulièrement novateurs, ont d’ailleurs donné lieu à un brevet international.

Nadia a continué sa carrière comme responsable de projet de recherche chez EIfER pendant plusieurs années, en continuant à y travailler sur des projets relatifs au diagnostic des piles à combustible.

Elle a rejoint l’institut FEMTO-ST (équipe SHARPAC) et le FCLAB en 2014, sur une chaire d'excellence de l'Université de Franche-Comté ou elle enseigne le génie électrique (IUT de Belfort-Montbéliard) et poursuit ses travaux de recherche vers le contrôle tolérant aux défauts des systèmes pile à combustible.

Nadia est particulièrement investie dans le montage et le pilotage de projets de recherche d'envergure internationale sur les systèmes pile à combustible et est reconnue comme l’une des expertes internationales du contrôle tolérant aux défauts.

Les impacts sociétaux et industriels de ses travaux concernent ainsi l'augmentation de la durabilité et de l'efficience énergétique des systèmes hydrogène-énergie. Ils s’inscrivent dans une démarche de transition énergétique, respectueuse de l’environnement.

La cérémonie officielle de remise des médailles par la délégation centre-Est du CNRS aura lieu le 16 septembre prochain.

  • Dissocier des molécules d’azote avec des atomes de silicium

    Des chercheurs de FEMTO-ST viennent de démontrer un nouveau processus à faible empreinte énergétique pour dissocier des molécules d’azote, une étape décisive pour la production décarbonée de molécules à haute valeur ajoutée.

    Lire la suite
  • Un nouveau microscope à résolution atomique à FEMTO-ST

    Inauguration d’un équipement régional unique pour comprendre des phénomènes quantiques et développer des recherches à fort impact sociétal. 

    Lire la suite
  • FEMTO-ST s'implique du 22 au 24 mai à PINT OF SCIENCE FESTIVAL

    De nombreux chercheurs de l’institut se mobilisent à Besançon à l’occasion de la 10ème édition du festival international de vulgarisation scientifique sur des thématiques variées : optique, robotique, microtechniques pour les médicaments innovants.

    Lire la suite
  • Prix DESCROIX-VERNIER ETHICSCIENCE pour Agathe FIGAROL

    Un modèle innovant de tumeur sur micropuce au laboratoire pour combattre le cancer du cerveau

    Lire la suite
  • Une approche innovante pour le remplissage de cellules d’horloges atomiques miniatures

    Cette nouvelle méthode, qui gagne en flexibilité, ouvre la voie à la production à grande échelle de capteurs atomiques.

    Lire la suite
  • Cérémonie médaille des talents du CNRS : Daniel Brunner récompensé

    Chercheur CNRS en optique à FEMTO-ST et spécialiste des réseaux de neurones photoniques, Daniel Brunner est lauréat d’une médaille de Bronze 2022.

    Lire la suite
  • Journées nationales sur les Technologies Emergentes en Micro-Nanofabrication

    Ces journées scientifiques qui ont lieu du 30 novembre au 2 décembre à Besançon rassemblent les acteurs majeurs français en micro-nanotechnologies, génie des procédés, physique et modélisation des processus de fabrication.

    Lire la suite
  • 16ème Symposium international sur les Systèmes robotiques autonomes distribués

    Près d’une centaine de scientifiques en provenance du monde entier se donnent rendez-vous, sous l’égide de FEMTO-ST, à Montbéliard du 28 au 30 novembre pour échanger sur un domaine interdisciplinaire en pleine expansion.

    Lire la suite
  • Clôture du projet, MiMédI, Microtechniques pour les Médicaments Innovants

    Les 9 partenaires du projet européen de stratégie régionale d’innovation par la spécialisation intelligente MiMédI présentent les résultats portant sur l'amélioration des méthodes de production de biomédicaments et la réduction de leur coût de fabrication.

    Lire la suite
  • Bruno Bonnell en visite à FEMTO-ST

    Le Secrétaire Général Pour l’Investissement (SGPI) Bruno Bonnell, en charge du déploiement du programme interministériel France 2030 sous l’autorité directe de la Première Ministre, a rencontré les chercheurs de l’institut mardi 4 octobre.

    Lire la suite

Pages