L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Prix du meilleur papier sur BIOSTEC 2024

Raniya Ketfi, Zeina Al Masry et Noureddine Zerhouni ont remporté le Prix du meilleur papier de recherche lors de la 17e Conférence Internationale Conjointe sur les Systèmes et Technologies en Ingénierie Biomédicale.

BIOSTEC est une conférence qui réunit des chercheurs et des praticiens issus de divers domaines, tels que l'ingénierie, la biologie, les professionnels de la santé et l'informatique. Elle se concentre à la fois sur les avancées théoriques et les applications des systèmes d'information, de l'intelligence artificielle, du traitement du signal, de l'électronique et d'autres outils d'ingénierie dans des domaines de connaissance liés à la biologie et à la médecine.

Leur recherche explore le potentiel de la thermographie non radiative et non invasive à travers des dispositifs portables pour la détection précoce du cancer du sein. Dans leur article intitulé "Détection du Cancer du Sein à l'aide de Dispositifs Portables équipés de Capteurs Thermiques.", les auteurs analysent et synthétisent les informations issues de six travaux pertinents, soigneusement sélectionnés parmi 286 travaux. L'article examine la conception des dispositifs portables, les méthodes de collecte de données et les techniques de classification, offrant ainsi un guide complet sur les avantages et les défis liés à la mise en œuvre de dispositifs intelligents pour la détection du cancer du sein. Ce travail met en lumière le futur prometteur et les avantages significatifs que ces dispositifs offrent pour améliorer la détection précoce, potentiellement révolutionnant la prévention du cancer du sein.

Cette distinction souligne l'expertise et les contributions importantes de nos équipes dans le domaine des dispositifs médicaux. L'article explore de façon innovante les dispositifs portables équipés de capteurs thermiques pour la détection précoce du cancer du sein, représentant ainsi une avancée significative vers des solutions de santé accessibles et non invasives.

A noter que Raniya KETFI, doctorante en 2ème année à l’école doctorale Sciences Physiques pour l’Ingénieur et Microtechniques (SPIM) et rattachée à l’institut FEMTO-ST est l’une des lauréates régionales Bourgogne-Franche-Comté du concours « Ma thèse en 180 secondes » en remportant le « prix des lycéens » pour son sujet de recherche : dispositif médical pour la détection précoce du cancer du sein basé sur la caractérisation des données médicales et des techniques de l’intelligence artificielle.

Contact : Zeina Al Masri

  • Des chercheurs de FEMTO-ST ont fabriqué un vrai sabre laser

    A l'occasion de la sortie du 8ème épisode de STAR WARS, France Bleu Besançon diffuse une interview insolite sur les Skywalker et Kenobi de FEMTO-ST !

    Lire la suite
  • Les experts mondiaux du domaine de l’électrification des véhicules sont réunis à Belfort

    Après Séoul, Pékin, Chicago ou encore Montréal,c’est Belfort qui accueille cette année du 11 au 14 décembre quelques 350 chercheurs & ingénieurs,experts mondiaux qui sont venus traiter des sujets liés au développement des véhicules hybrides, électriques, à hydrogène, mais aussi des questions liées à l’infrastructure de recharge de ces véhicules, et plus généralement, des questions de mobilité électrique.

    Lire la suite
  • Daniel Hissel (Département Energie) à la UNE de CNRS Le Journal

    A l'occasion du congrès VPPC qui débute le lundi 11 décembre 2017, Daniel Hissel évoque dans CNRS Le Journal les atouts de l'hydrogène...

    Lire la suite
  • Industriels, augmentez votre compétitivité via l'innovation !

    Une journée interactive sur la thématique de l'aéronautique pour découvrir les possibilités de collaboration avec l'institut de recherche FEMTO-ST et son centre de R&D FEMTO Engineering.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST met en avant ses travaux sur l'intelligence artificielle

    Les prouesses de l'intelligence artificielle devraient changer notre quotidien. Laurent Larger et Daniel Brunner (optique) nous éclairent sur cette innovation révolutionnaire : ils utilisent la lumière pour calculer à la manière d'un cerveau humain.

    Lire la suite
  • Des vibrations pour mesurer les microfibres optiques

    Les nanotechnologies ont miniaturisé les composants électroniques au point qu’ils nécessitent de nouveaux outils de mesure. Des chercheurs de FEMTO-ST et du laboratoire Charles Fabry proposent ainsi une nouvelle méthode précise et plus simple pour mesurer le diamètre de microfibres optiques grâce à des vibrations sonores.
    Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par le CNRS

    Lire la suite
  • Prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique

    Mohamed Taha Chikhaoui, Doctorant au sein de l'équipe MiNaRoB du département AS2M de FEMTO-ST, a obtenu le prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique pour un "Nouveau concept de robots à tubes concentriques à micro-actionneurs à base de polymères électro-actifs".

    Lire la suite
  • Frontiers in Photonics Symposium

    Ce symposium organisé par FEMTO-ST mettra en vedette vendredi 24 novembre à Besançon l'intervention de deux scientifiques de renommée internationale et sera également l'occasion de rassembler des scientifiques, des post-doctorants et des doctorants autour du thème général de l'optique.

    Lire la suite
  • Workshop MicroPhononics & applications

    Dans le cadre de son Labex ACTION, FEMTO-ST organise les 16 et 17 novembre un « workshop » sur la microphononique et ses applications, en collaboration avec le GdR META (« Métamatériaux acoustiques pour l'ingénierie »).

    Lire la suite
  • Du concept de PHM à la maintenance prédictive 2

    Brigitte Chebel-Morello, Jean-Marc Nicod, Christophe Varnier du départment AS2M viennent de signer un nouvel ouvrage paru en ce mois de novembre 2017.

    Lire la suite

Pages