L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Micron d’or sur le salon Micronora

Pour l’un des robots miniatures les plus dextres existant à ce jour grâce à ses 7 degrés de liberté permettant la micromanipulation et le microassemblage dans des espaces extrêmement confinés...

Le dispositif proposé est le premier robot parallèle intégrant la fonction de préhension, en plus des six mobilités de manipulation (trois rotations et trois translations), d’où son nom micromanipulateur à 7 DDL (degrés de liberté). Sa structure cinématique ainsi qu’une variante à 4 DDL ont été brevetées en 2018. Les mouvements en translation et en rotation ainsi que la fermeture de l’organe terminal (une pince par exemple) sont commandés par les déplacements de huit actionneurs fixés à la base du robot. Cette disposition permet une grande dextérité de mouvement dans un volume extrêmement compact. Le micromanipulateur à 7 DDL est destiné d’une part au domaine industriel pour manipuler rapidement des produits ou composants de faibles dimensions, au domaine médical d’autre part pour réaliser des instruments chirurgicaux mini-invasifs, ou encore aux applications présentant des contraintes fortes d’encombrement comme la manipulation dans un microscope électronique à balayage (MEB) ou autres stations de nanomanipulation. Trois démonstrateurs ont été réalisés pour valider le concept avec différentes technologies et différentes dimensions, le plus petit démonstrateur mesurant 1 cm3, ce qui en fait également le plus petit robot au monde ayant 7 DDL !

Sa structure a été fabriquée à l’aide de d’un nouveau procédé qui a fait l’objet d’une publication dans Journal of Micromechanics and Microengineering. Ce procédé permet d’intégrer des éléments en élastomère dans une structure silicium réalisée en salle blanche. Les articulations sont donc élastiques, ce qui permet de supprimer les jeux mécaniques et les frottements secs.

Le dispositif a été conçu et réalisé par des chercheurs et ingénieurs des équipes de nanorobotique et de micro-nano robotique biomédicale du département AS2M de l’institut FEMTO-ST qui sont reconnues au niveau international pour leurs expertises dans les domaines de la robotique pour des applications de manipulation et d’assemblage automatisé aux échelles micro et nanométriques.

Le projet a été financé en partie par la région Bourgogne Franche-Comté, par l’ANR via l’équipex ROBOTEX et par la SATT Grand Est.

Contact : Redwan Dahmouche

Voir le dossier

  • nanofis de polymères

    Nano-fils de polymères

    Des molécules, du sel et de la lumière : une recette simple pour former des nano-fils géants!

    Lire la suite
  • Echange de bonnes pratiques autour de la spécialisation intelligente

    Dans le cadre de la programmation 2014-2020 des fonds européens, l’Union européenne a demandé à toutes les régions d'Europe d’élaborer une « stratégie de spécialisation intelligente » (« smart specialization strategy ») pour la recherche et l’innovation sur leur territoire : c’est la S3.

    Lire la suite
  • Apprentissage d'un réseau de neurones optiques.

    Les architectures photoniques destinées à concevoir les ordinateurs du futur inspirés du fonctionnement du cerveau (intelligence artificielle), continuent de progresser à FEMTO-ST, notamment dans la cadre du projet NeuroQNet.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST remporte le 2e prix d'ActInSpace 2018 (Besançon)

    La troisième édition d'ActInSpace s’est déroulée en simultané dans plusieurs villes de France, d'Europe et du monde les 25 et 26 mai 2018.

    Lire la suite
  • Quand la lumière est dirigée par son champ magnétique

    Des chercheurs de FEMTO-ST ont découvert une nouvelle interaction magnétique optique pour diriger les flux lumineux. Ces travaux sont publiés dans la revue Light : Science and Applications

    Lire la suite
  • Amar Nath Ghosh récompensé à l'OSA Advanced Photonics Congress

    Amar Nath Ghosh a reçu le Best student paper award de l'OSA Advanced Photonics Congress qui a eu lieu du 2 au 5 juillet à Zurich.

    Lire la suite
  • L'équipe nanoscience de FEMTO-ST en couverture du journal de la société chimique de France

    Lire la suite
  • Focus sur les innovations de la filière "systèmes hydrogène-énergie"

    Quelques jours après l’annonce par le gouvernement du lancement d’un grand plan national hydrogène, l’institut Femto-ST organise le 20 juin 2018 au FCLAB à Belfort, un focus sur les innovations de la filière « systèmes hydrogène énergie ».

    Lire la suite
  • Assemblage robotique de la plus petite maison du monde

    les capacités de manipulation et d'assemblage de nanocomposants de la plateforme "µRobotex" fait le buzz sur le net et dans la presse internationale à travers la fabrication par origami d'une micro-maison au bout d’une fibre optique dont les dimensions sont inférieures au diamètre d’un cheveu.

    Lire la suite
  • Nicolas Andreff, reçoit Le Grand Prix Scientifique 2018 de la Fondation Charles Defforey-Institut de France

    Remis le 30 mai sous la Coupole de l'Institut de France des mains de M. Jean-Paul Laumond, membre de l'Académie des Sciences, ce Grand Prix vient couronner ses travaux et ceux de son équipe dans le domaine de la microrobotique médicale

    Lire la suite

Pages