L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Micron d’or sur le salon Micronora

Pour l’un des robots miniatures les plus dextres existant à ce jour grâce à ses 7 degrés de liberté permettant la micromanipulation et le microassemblage dans des espaces extrêmement confinés...

Le dispositif proposé est le premier robot parallèle intégrant la fonction de préhension, en plus des six mobilités de manipulation (trois rotations et trois translations), d’où son nom micromanipulateur à 7 DDL (degrés de liberté). Sa structure cinématique ainsi qu’une variante à 4 DDL ont été brevetées en 2018. Les mouvements en translation et en rotation ainsi que la fermeture de l’organe terminal (une pince par exemple) sont commandés par les déplacements de huit actionneurs fixés à la base du robot. Cette disposition permet une grande dextérité de mouvement dans un volume extrêmement compact. Le micromanipulateur à 7 DDL est destiné d’une part au domaine industriel pour manipuler rapidement des produits ou composants de faibles dimensions, au domaine médical d’autre part pour réaliser des instruments chirurgicaux mini-invasifs, ou encore aux applications présentant des contraintes fortes d’encombrement comme la manipulation dans un microscope électronique à balayage (MEB) ou autres stations de nanomanipulation. Trois démonstrateurs ont été réalisés pour valider le concept avec différentes technologies et différentes dimensions, le plus petit démonstrateur mesurant 1 cm3, ce qui en fait également le plus petit robot au monde ayant 7 DDL !

Sa structure a été fabriquée à l’aide de d’un nouveau procédé qui a fait l’objet d’une publication dans Journal of Micromechanics and Microengineering. Ce procédé permet d’intégrer des éléments en élastomère dans une structure silicium réalisée en salle blanche. Les articulations sont donc élastiques, ce qui permet de supprimer les jeux mécaniques et les frottements secs.

Le dispositif a été conçu et réalisé par des chercheurs et ingénieurs des équipes de nanorobotique et de micro-nano robotique biomédicale du département AS2M de l’institut FEMTO-ST qui sont reconnues au niveau international pour leurs expertises dans les domaines de la robotique pour des applications de manipulation et d’assemblage automatisé aux échelles micro et nanométriques.

Le projet a été financé en partie par la région Bourgogne Franche-Comté, par l’ANR via l’équipex ROBOTEX et par la SATT Grand Est.

Contact : Redwan Dahmouche

Voir le dossier

  • Sarah Benchabane lauréate d’une bourse ERC Consolidator grant 2019

    Chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Sarah est lauréate d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2M€ pour son projet uNIQUE - Nanophononique pour le traitement de l’information quantique.

    Lire la suite
  • Stardust Odyssée : Un nouveau record du monde !

    Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

    Lire la suite
  • Bilan de clôture du projet DATAZERO

    Un projet ANR visant à concevoir et administrer des data centers de moyenne puissance alimentés exclusivement par sources énergétiques renouvelables.

    Lire la suite
  • Vladimir GAUTHIER lauréat national du concours PEPITE des jeunes créateurs d’entreprises innovantes

    Docteur-entrepreneur à FEMTO-ST, Vladimir Gauthier développe un projet d’entreprise sur le tri microrobotique de cellules biologiques salué à l’échelle nationale !

    Lire la suite
  • Deux jeunes chercheuses franc-comtoises distinguées par des médailles de bronze du CNRS

    Aude Bolopion (microrobotique) et Nadia Yousfi-Steiner (génie électrique), deux jeunes chercheuses de l’institut FEMTO-ST, ont été récompensées chacune par une médaille de bronze CNRS pour leur contribution respective à l’avancée de la recherche française.

    Lire la suite
  • Sécuriser et certifier le temps

    Inauguration mardi 9 juillet d’un laboratoire commun entre FEMTO-ST et l’entreprise Gorgy Timing pour développer des systèmes de diffusion sécurisée et certifiée du temps et des fréquences au niveau des réseaux sans fil et informatiques.

    Lire la suite
  • Micro-soufflage de verre pour la réalisation de composants optiques miniatures

    Une équipe de chercheurs de FEMTO-ST a développé des lentilles miniatures coniques en revisitant des techniques de soufflage du verre pratiquées depuis l’époque romaine.

    Lire la suite
  • Détecter les problèmes de coagulation des patients en 60 minutes

    Des chercheurs de FEMTO-ST et de l’Université de Genève ont mis au point un appareil permettant d’investiguer en conditions réelles les capacités des plaquettes du patient à stopper les saignements.

    Lire la suite
  • Focus sur le projet européen MiMédi

    Mardi 11 juin, les équipes de l’Institut FEMTO-ST et de l’EFS Bourgogne-Franche-Comté ont présenté, en présence de représentants de la Région, un important projet de recherche européen de spécialisation intelligente régionale.

    Lire la suite
  • Réunion de clôture du projet S3-4AlpClusters

    Les 13 et 14 mars, la conférence finale du projet S3-4AlpClusters a eu lieu à Venise, en présence de tous les partenaires (dont FEMTO-ST), les observateurs, des décideurs politiques et de membres de la Commission européenn

    Lire la suite

Pages