L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Reconnaître un menteur au son de sa voix ?

Des scientifiques ont démontré que l’intensité, la vitesse et la hauteur de voix de son interlocuteur influaient automatiquement sur notre perception de fiabilité et d’honnêteté de son discours. Ces travaux sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications »

Une diction rapide, une intensité forte au milieu du mot, et une hauteur qui descend en fin de mot. Voici la prosodie1 que vous devrez adopter pour paraître fiable et honnête aux oreilles de vos interlocuteurs. Des scientifiques du laboratoire Sciences et technologies de la musique et du son et du Laboratoire des systèmes perceptifs ont en effet mené une série d’expériences2 pour comprendre comment nous décidons, à partir de la voix de notre interlocuteur, si celui-ci est honnête, confiant, ou bien au contraire mensonger ou incertain. Ils ont également montré que cette signature était perçue de la même façon dans plusieurs langues (français, anglais, espagnol), et qu'elle était traitée de façon « automatique » par le cerveau : même quand les participants n'ont pas à juger de la certitude ou de l’honnêteté du locuteur, ce son caractéristique impacte la façon dont ils mémorisent les mots. La prosodie véhiculerait donc des informations sur la valeur de vérité ou de certitude d'une proposition. Les scientifiques tentent aujourd’hui de comprendre la manière dont les locuteurs produisent effectivement ce type de prosodie en fonction de leurs intentions.

Ces travaux ont été publiés le 8 février 2021 dans la revue « Nature communications ».

Jean-Julien Aucouturier, co-auteur de cette publication, travaille aujourd’hui au sein du laboratoire FEMTO-ST (CNRS/Université de Bourgogne-Franche Comté/ENSMM/UTBM/UFC)

Notes :

1 La prosodie correspond à la « mélodie » d’une phrase ou d’un mot : sa hauteur, sa vitesse et son intensité.

2 Les scientifiques ont utilisé des techniques de traitement du signal vocal pour créer un grand nombre de prononciations aléatoires de mots (hauteurs qui montent, qui descendent, etc.) et fait noter à plusieurs groupes de participants si ces mots semblaient avoir été prononcés de façon certaine ou honnête. Le logiciel qu’ils ont développé pour cela, CLEESE, est disponible en open-source : https://forum.ircam.fr/projects/detail/cleese/

Bibliographie :

Listeners’ perceptions of the certainty and honesty of a speaker are associated with a common prosodic signature. Louise Goupil, Emmanuel Ponsot, Daniel Richardson, Gabriel Reyes, Jean-Julien Aucouturier. Nature communications, le 8 février 2021.
DOI : 10.1038/s41467-020-20649-4

 Contact :

FEMTO-ST :  Jean-Julien Aucouturier

 

 

  • Coup de théâtre au labo FEMTO-ST

    C'était une première... la première fois que les membres de la compagnie
    Teraluna visitaient un laboratoire de recherche. Et la première fois que les chercheurs de l'Institut FEMTO-ST servaient de source d'inspiration à des artistes.
    Découvrez en vidéo quelques moments de cette journée
    placée sous le signe du temps et de la lumière.

    Lire la suite
  • Un jour avec...Roland Salut

    Un ingénieur de FEMTO-ST dans le journal du CNRS

    Lire la suite
  • Mesure du temps : Chronique sur France Inter

    FEMTO-ST dans l'émission "la tête au carré"

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane, distinguée par la médaille de bronze du CNRS,

    Sarah Benchabane, lauréate 2012 de la section 8 du CNRS a reçu vendredi 14 décembre la médaille de bronze CNRS des mains de Claudine Schmidt-Lainé, directrice de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS et de Philippe Piéri, délégué régional CNRS Centre-Est, en présence de Nicolas Chaillet, directeur de l’institut FEMTO-ST, Jacques Bahi, président de l’Université de Franche-Comté, Bernard Cretin, directeur de l’ENSMM et de nombreux collègues, amis et parents.

    Lire la suite
  • Vers la création du Collégium international «SMYLE»

    Une nouvelle étape dans le partenariat scientifique franco-suisse vient d’être franchie vendredi 14 décembre à Besançon par la signature de la lettre d’intention de création du collégium « SMart sYstems for a better LifE » entre l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne «EPFL » pour la Suisse et les tutelles de FEMTO-ST pour la partie française (CNRS, UFC, ENSMM, UTBM)

    Lire la suite
  • Javier Solano obtient le prix "GreenTalents"

    Javier Solano vient d'obtenir le prix "GreenTalents" (décerné par l'Allemagne) pour ses travaux sur la gestion d'énergie des véhicules hybrides et électriques.

    Lire la suite
  • Un micron d’or pour la micro horloge atomique de FEMTO-ST

    Rodolphe Boudot (département Temps-Fréquence) et Nicolas Passily (département Micro Nano Sciences et Systèmes) ont été récompensés du micron d’or pour leur démonstrateur d’horloge atomique MEMS présenté sur la 19ème édition du salon international des microtechniques MICRONORA.

    Lire la suite
  • Baptiste Véron, Best Theoretical Research Paper Award

    Baptiste Véron, doctorant de l'équipe MiNaRoB du département AS2M,
    vient d'obtenir le Best Theoretical Research Paper Award à la
    4th European Conference on Mechanism Science pour la communication
    "Magnetic manipulation with several mobile coils towards
    gastrointestinal capsular endoscopy"
    B. Véron, J. Abadie, A. Hubert, N. Andreff

    Lire la suite
  • Prix poster Eurosensors

    L'équipe de Christophe Gorecki récompensé lors d'Eurosensors 2012

    Lire la suite
  • Nicolas FRIOT, lauréat du concours national OSEO 2012

    Nicolas Friot, doctorant au DISC, a obtenu un prix en tant que Lauréat au concours 2012
    « Création d'Entreprise de Technologie Innovante », catégorie « Projet en Émergence »,
    du Ministère de l' Enseignement Supérieur et de la Recherche en partenariat avec OSEO.

    Lire la suite

Pages