L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Trouver de nouveaux débouchés aux matériaux biosourcés

Fabriqués à partir de matières d’origine biologique, les composites biosourcés sont des matériaux dont les propriétés se combinent pour donner au final un matériau doté de propriétés nouvelles.
En raison des préoccupations environnementales croissantes, ces matériaux sont amenés à remplacer avantageusement ceux issus du pétrole. Dans ce domaine, les fibres végétales, notamment, présentent de nombreux avantages en termes écologiques (ressources renouvelables, recyclables et biodégradables), économiques et sociaux (disponibilité, coût de production, développement d’emplois agricoles) mais aussi d’un point de vue technique (propriétés mécaniques et d’amortissement). Elles représentent donc une ressource attrayante pour des applications d’ingénierie et font l’objet de nombreuses recherches.
C’est le cas du projet européen SSUCHY (1) qui vise à valoriser la matière issue de la biomasse (fibres et molécules) pour le développement de composites recyclables et/ou biodégradables à hautes performances et aux fonctionnalités avancées.
SSUCHY ambitionne ainsi d’élargir les débouchés des matériaux biosourcés en développant des démonstrateurs pour les secteurs technologiques de pointe tels que le transport terrestre et aérien et pour les marchés de niche à haute valeur ajoutée tel que l’acoustique haut de gamme.
Piloté par l’institut FEMTO-ST et porté par l’Université de Franche-Comté, ce projet a obtenu 4,5 millions d’euros de fonds européens. Doté d’un budget global de 7,4 millions pour quatre ans, SSUCHY regroupe 17 collaborateurs issus de six pays européens dans le cadre d’un partenariat public-privé validé par le programme européen H2020.

(1) (Sustainable Structural and Multifonctional Biocomposite from Hybrid Natural Fibers an biobased

Contact : Vincent Placet

Ecouter l'interview diffusée sur France Bleu Besançon

  • Laurent LARGER nommé Fellow 2021 de L’OSA

    Professeur de Physique/optique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Laurent Larger est récompensé pour ses travaux pionniers sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et sur le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique.

    Lire la suite
  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite
  • Webconférences sur "e.Micronora"

    Dans le cadre de l’évènement virtuel sur les microtechniques « e.Micronora », FEMTO-ST propose des conférences en ligne le jeudi 24 septembre  au matin. Une opportunité, notamment pour les industriels, de découvrir les ressources mises à disposition par les laboratoires de recherche.

    Lire la suite
  • Imager l’interférence de photons intriqués de dimensionalité géante

    Une équipe d’opticiens a développé un dispositif d’imagerie permettant la résolution spatiale et temporelle du phénomène d’interférence quantique entre des paires de photons intriqués. Ces travaux ouvrent la voie au développement de protocoles d’information à très haute dimension

    Lire la suite
  • Concours posters doctorants : 11 ambassadeurs récompensés

    11 doctorants de 1ère année mis à l’honneur lors de l’Assemblée générale de FEMTO-ST du 10 juillet.

    Lire la suite
  • Fei GAO reçoit le prix «IEEE J.D. Irwin Early Career Award »

    Membre de l'équipe SHARPAC et Directeur-Adjoint de FEMTO-ST, Fei Gao a été récompensé par la société IES de IEEE en raison de ses travaux remarquables dans le domaine de l'amélioration de la fiabilité des chaînes de traction électrique à hydrogène.

    Lire la suite
  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite

Pages