L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

FEMTO-ST au rassemblement national des délégués de laboratoire

Des personnels de FEMTO-ST, réunis en AG ce matin ont voté à l’unanimité l’envoi d’une délégation de 2 personnes au rassemblement national des délégués de laboratoire, qui a lieu ce jeudi 12 mars à l’Institut Océanographique à Paris.

Pour information, le Comité de Direction de FEMTO-ST s'est positionné en tenant compte des réactions de la communauté scientifique vis à vis des communications récentes du gouvernement sur sa politique en matière de recherche et d’enseignement supérieur. Il tient à la faire connaitre :

- La mission d'un laboratoire consiste avant tout à construire de nouvelles connaissances dans le cadre de programmes nationaux et à les diffuser dans la société, contribuant ainsi au dynamisme reconnu de notre pays dans des domaines essentiels à sa prospérité et son équilibre. Les missions et les objectifs de notre laboratoire sont donc cadrés et ne sont pas laissés à la fantaisie des chercheurs sans contrôle, contrairement à l'interprétation que semble suggérer la récente déclaration du chef de l'Etat.

- Une recherche de qualité ne peut être envisagée en dehors d'une collaboration étroite entre ses différents acteurs : chercheurs, enseignants-chercheurs, ITRF. A ce titre, il est normal que les modifications de statuts et de charges des uns soient ressenties par les autres, et fassent l'objet de vives réactions de leur part. Demander toujours plus d'effort aux acteurs de notre domaine finit par encourager l'émigration, et décourager les futures vocations dont notre recherche a besoin.

- Un enseignant chercheur français doit à la fois chercher, enseigner, administrer. A trop multiplier ces activités, avec des volumes respectifs importants, voire exagérés en comparaison avec les pratiques d'autres pays européens, il est douteux qu'on améliore quelque résultat que ce soit, surtout en faisant précéder le projet de réforme d'un jugement préalable sommaire et inacceptable délivré au sommet de l'Etat.

- Il n'est pas convenable d'affirmer que la recherche se fait sans aucune évaluation ou, pire encore, uniquement suivant des procédures en groupe fermé. Notre unité se soumet régulièrement aux nombreuses évaluations qui lui sont imposées, conformément aux procédures en vigueur dans la communauté internationale (peer review), évaluations auxquelles elle n'a pas l'intention de se soustraire, car elle compte bien faire connaître sa contribution significative aux publications internationales dans son domaine d'activité.

- La formation et la recherche entretiennent des liens qu'il convient de réaffirmer. L'acceptation des doctorants par les entreprises est soutenue depuis longtemps par les chercheurs, conscients du fait que les débouchés naturels de la thèse ne doivent pas se limiter aux recrutements dans le monde académique. La collaboration avec des industriels au sein du dispositif Carnot est un facteur favorable pour l'intégration des nombreux doctorants que nous formons. Nous adhérons donc aux propositions d'encouragement fiscal pour le recrutement des jeunes docteurs dans le monde industriel.

- Les conclusions des Etats généraux de la Recherche de 2004 doivent être prises en compte, car s'il est clair que la définition des orientations nationales de la recherche relève de la sphère politique, la réalisation d'une politique d'acquisition de nouvelles connaissances met en jeu un haut degré d'expertise et de compétences, et ne peut se faire sans concertation avec les acteurs du domaine sans s'exposer à de graves dysfonctionnements. Ainsi tout passage en force n'est pas acceptable, et les vives réactions de rejet actuelles en sont une conséquence inéluctable.

Au nom du CODIR de FEMTO-ST

Michel de Labachelerie

  • Cédric DECROCQ obtient le "Louis and Edith Zernow award"

    Ce doctorant de l'équipe THERMIE (département Energie) a été récompensé lors de l'International Symposium on Ballistics.

    Lire la suite
  • Le projet ANR NEMRO mis en lumière par IEEE Spectrum !

    Le projet ANR NEMRO présenté à la conférence IEEE/RSJ a été sélectionné par IEEE Spectrum !

    Lire la suite
  • Dépister le cancer grâce à l’haleine

    Une équipe de recherche de FEMTO-ST a réussi à réaliser un premier prototype de laboratoire permettant l’analyse de la composition chimique de l’haleine pour détecter le cancer du poumon. Cet article est publié dans le journal Sensors and Actuators B.

    Lire la suite
  • De nouveaux capteurs pour localiser les foyers épileptiques dans le cerveau

    Grâce à de nouveaux capteurs non-métalliques brevetés, une électro encéphalographie pourra être réalisée simultanément avec une IRM du cerveau. Une avancée importante pour le diagnostic et le traitement de l'épilepsie et d'autres maladies neuronales, en cours de développement au Département d'optique de FEMTO-ST. Ce projet de maturation soutenue par la SATT Grand Est, d'une durée de 24 mois, fait l’objet d’un article dans la lettre de l’innovation du CNRS.

    Lire la suite
  • Fête de la science à Belfort et Besançon les 14 et 15 octobre

    Robotique, informatique, thermique, microtechniques, mécanique…En partenariat avec les acteurs de l’enseignement supérieur, FEMTO-ST participe les 14 et 15 octobre prochain à des animations scientifiques grand public sous forme d’ateliers ou de manipulations dans le cadre de la fête de la science qui se tient à Belfort et Besançon

    Lire la suite
  • Best paper award à ICRE 2017

    Nicolas Delcey, doctorant du département Énergie, a été récompensé lors de l'ICRE 2017 qui, cette année, s'est déroulée à Londres .

    Lire la suite
  • [FOCUS LAB' #2] Peut-on transformer une souris verte en escargot ?

    Découvrez la réponse en images...

    Lire la suite
  • Un problème ouvert résolu en informatique : une réduction efficace de la taille de systèmes

    Gérard Cécé du département DISC/FEMTO-ST a présenté lors de la conférence LICS'17, les fondations d'une série d'algorithmes efficaces du calcul de la plus grande relation de simulation d'un système.

    Lire la suite
  • Trouver de nouveaux débouchés aux matériaux biosourcés

    Dans le cadre d’un projet européen H2020, FEMTO-ST, en lien avec 16 autres partenaires issus de 6 pays européens, ambitionne d'élargir les débouchés des matériaux biosourcés en développant des démonstrateurs pour les secteurs technologiques de pointe tels que notamment le transport terrestre et aérien.
    Le lancement du projet,en présence de l'ensemble des partenaires, a eu lieu mardi 12 septembre dans le locaux de l'institut.

    Lire la suite
  • Une nano-antenne pour imager et caractériser des sources de photons uniques infrarouges

    Bien que produits par milliards, les quantum-dots restent des sources lumineuses nanométriques difficiles à détecter et caractériser individuellement, en particulier quand elles émettent dans l’infrarouge. Des chercheurs de FEMTO-ST ont développé pour cela une nano-antenne intégrée sur fibre optique. Ces travaux ont été publiés dans la revue Nano Letters.

    Lire la suite

Pages