L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

FEMTO-ST élargit ses compétences

Quatre ans après sa création, l’institut FEMTO-ST se réorganise et intègre de nouvelles compétences pour consolider ses activités de recherche.

En premier lieu, de nouvelles thématiques viennent compléter ou consolider le panel déjà riche de FEMTO-ST dans les domaines de la mécanique, de l’optique, de l’électronique, du temps-fréquence, de la thermique et des micro et nanotechnologies.

Il s’agit tout d’abord de compétences nouvelles en automatique, microrobotique, micromécatronique et génie industriel apportées par l’ex Laboratoire d’Automatisme de Besançon (LAB)

Par ailleurs, le volet énergétique se renforce grâce à l’intégration d’une partie de l’ex laboratoire en électronique, électrotechnique et systèmes (L2ES) qui vient rejoindre l’ancien département de caractérisation des rayonnements, écoulements, surfaces et transferts (CREST) de FEMTO-ST pour compléter son champ de compétences qui s’étend désormais à l’énergie sous ses différentes formes (thermique, mécanique, électrique, chimique) et à la modélisation multiphysique et multi-échelle des systèmes énergétiques et à leur conception.

Enfin, l’ex Laboratoire de Micro-analyse des Surfaces (LMS) apporte d’une part ses compétences au « pôle microtechniques, nanosciences et nanotechnologies » pour son activité liée aux revêtements de surface nanostructurés et d’autre part son savoir-faire dans le domaine de la mécanique pour les activités de tribologie et de caractérisation fonctionnelle et sensorielle des surfaces.

En second lieu des réorganisations internes liées à l’évolution scientifique et structurelle de FEMTO-ST permettent de donner plus de cohérence et de lisibilité à notre institut de recherche.

Ainsi un nouveau département de recherche (MN2S) fédère désormais une grande partie des compétences de FEMTO-ST en microtechniques, nanosciences et nanotechnologies.

De même, un département « Temps-Fréquence » a été constitué pour rapprocher les chercheurs de l’institut dans ce domaine et permettre de couvrir ainsi un large éventail de recherche depuis les sources ultra-stables et le calcul quantique jusqu’aux capteurs et matériaux pour applications métrologiques avancées.

Globalement, 6 grands départements structurent désormais l’activité de recherche de FEMTO-ST dont les compétences sont résumées ci-dessous :

- Département Automatique et Systèmes Micro-Mécatroniques (AS2M) : Automatique, microrobotique et micromécatronique, micromanipulation, micro-assemblage, perception et commande pour l’échelle micro, micro-usine modulaire, ingénierie de maintenance et e-maintenance, modélisation et pilotage des activités de conception.

- Département Energie et Ingénierie des Systèmes multiphysiques (ENISYS) : Métrologie et instrumentation en énergétique, modélisation multiphysique et multi-échelle de phénomènes énergétiques, conception de systèmes énergétiques, physique médicale, radioprotection et matériaux biocompatibles

- Département de Mécanique Appliquée : Propriétés mécanique des matériaux, microanalyse des surfaces, modélisation et mise en forme des matériaux, dynamique des structures, biomécanique et mécanismes

- Département Micro Nano Sciences et Systèmes (MN2S) : Micro et nano instrumentation, nanosciences, micro-acoustique, phononique, microsystèmes multiphysiques, micro nano matériaux et surfaces

- Département d’Optique : Photonique, nano-optique, nanophotonique, opto-électronique, optique non linéaire, optique quantique, optique ultrarapide, biophotonique, microscopie optiques, métrologie optique

- Département Temps-Fréquence : Métrologie et dispositifs radiofréquence, sources micro-ondes, acoustiques et photoniques, calcul quantique

Les recherches pluridisciplinaires menées au sein de l’institut trouvent des applications dans 6 grands domaines :

- Micro nano technologies et fabrication : Micro-capteurs / micro-actionneurs, nanofiltres et nanomodulateurs, guides d’onde intégrés, micro et nanocircuiterie, imagerie acoustique, micro dispositifs pour l’énergie, téléphonie portable, microfluidique, micro horloges atomiques, micro et nano-usinage, composants et cellules de micromanipulation/micro-assemblage

- Temps-fréquence et télécoms : Oscillateurs ultra-stables et sources pour systèmes embarqués (spatial…), radio-astronomie, récepteurs Galiléo, matériaux et transducteurs piézoéléctriques, capteurs résonnants pour applications métrologiques avancées, composants télécoms, sources laser avancées, systèmes télécoms optiques à haut débit, sécurisation de l’information par cryptographie

- Transport : Contrôle de bruit acoustique et de vibrations, gestion de l’énergie, matériaux et structures composites et hybrides, surveillance et prédiction de la durée de vie, biomimétique

- Biomédical : Bio-microsystèmes, laboratoires sur puce, qualification biologique, nanométrologie cellulaire, instrumentation biomédicale, matériaux pour le vivant, radio protection et thérapie, protéomique clinique, étude du mouvement

- Energie, développement durable : Machines thermiques, cogénération, convertisseur d’énergie, système pile à combustible, stockage d’hydrogène, capteurs pour l’environnement et les véhicules

- Génie industriel : Solutions de e-maintenance, méthodologie de conception de systèmes et produits mécatroniques

  • Deux Best Paper awards à Photonics West

    Mathilde Hary et Maxime Romanet remportent deux des 5 prix décernés au titre des meilleures présentations orales lors du plus important congrès international de l’optique-photonique

    Lire la suite
  • John Dudley reçoit le prix EPS sur la science de la lumière

    Ce prix – reçu conjointement avec Goëry Genty de l'université de Tampere - récompense leurs contributions pionnières à la fibre optique non linéaire ultrarapide.

    Lire la suite
  • Michaël Gauthier, nouveau directeur de FEMTO-ST

    Une nouvelle équipe s’installe à la direction de l’institut pour un mandat de 5 ans à partir de janvier 2024.

    Lire la suite
  • Nadia YOUSFI STEINER lauréate de la médaille Blondel 2023

    Cette médaille vient récompenser les contributions déterminantes de ses travaux sur la résilience des systèmes piles à combustible et Hydrogène

    Lire la suite
  • Maxence Leveziel récompensé par le prix de thèse robotique du CNRS

    Ses travaux ont permis de développer un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes

    Lire la suite
  • Succès de la journée des utilisateurs de la centrale de technologie MIMENTO

    Le rendez-vous annuel de la plateforme de micro-nanotechnologies a permis de partager et de récompenser les plus belles réalisations technologiques réalisées par ses utilisateurs internes et externes.

    Lire la suite
  • Thibaut Sylvestre élu Optica Fellow 2024

    Thibaut figure parmi les 129 nouveaux élus, honoré pour ses contributions pionnières sur les fibres optiques et les lasers à fibre

    Lire la suite
  • Nouvelle rentrée pour la Graduate School EIPHI

    200 nouveaux étudiants rejoignent ses 16 masters internationaux en 2023-2024

    Lire la suite
  • Deux prix du meilleur papier pour Ishamol Labbaveettil

    Ces prix viennent récompenser ses travaux de doctorat sur les films de KNbO3

    Lire la suite
  • Visites insolites du CNRS : immersion à FEMTO-ST le 12 octobre

    Entrez au cœur d’une salle blanche en combinaison de protection et venez faire des expérimentations à l’aide de lasers et de fibres optiques !

    Lire la suite

Pages