L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Un microrobot FEMTO-ST champion du monde de sprint

allumette microrobot

allumette microrobot

allumette microrobot

Face aux plus grandes universités du monde, le microrobot réalisé à l’institut FEMTO-ST de Besançon a remporté aujourd’hui l’épreuve reine du sprint lors du championnat du monde de microrobotique en Alaska organisé dans le cadre du congrès ICRA. Le microrobot français appelé ‘MagPieR’, de la taille d’une puce à peine visible à l’œil nu a parcouru les 2 millimètres de sprint en à peine 28.1 millièmes de seconde devançant largement les six autres concurrents américains et européens lors de la finale.

Un robot dix mille fois plus petit qu’une voiture

L’équipe française s’impose ainsi lors de sa première participation dans cette coupe du monde de microrobots qui est organisée par l’institut américain NIST depuis trois ans. « Tous les plus grands laboratoires de recherche travaillant sur les microrobots étaient représentés lors des dernières compétitions, il fallait nous aussi montrer notre savoir-faire dans cette compétition… et c’est chose faite » avouera Nicolas Chaillet, directeur du département AS2M de l’institut FEMTO-ST actuellement en Alaska pour soutenir son équipe.

L’aventure débute en novembre de l’année dernière, avec la constitution d’une équipe française regroupant deux instituts du CNRS que sont l’institut FEMTO-ST à Besançon et l’institut ISIR à Paris. Les règles de la compétition sont simples mais pas si facile à réaliser : un microrobot plus petit qu’un demi-millimètre doit parcourir 2 mm le plus rapidement possible ! « Contrairement aux autres concurrents, nous avons eu l’idée de combiner en même temps deux principes physiques pour l'actionnement : le magnétisme et la piezoélectricité » précise Alexandru Ivan, le principal inventeur de ce microrobot. Durant six mois, les chercheurs des deux instituts, ont construit et amélioré, en secret, ce petit robot unique au monde. 11 équipes venues des quatre coins du monde ont participé au premier tour, et seules 7 équipes ont été sélectionnées pour la finale du 4-5 mai en Alaska.

Première participation, première victoire

Aujourd’hui lors de la finale, le premier sprint a été effectué par la prestigieuse université Américaine Carnegie Mellon, qui a battu en ouverture du concours le précédent record du monde avec une course en 54 millièmes de secondes. Malgré cette performance, les français affichaient un discret sourire puisque à l’entrainement, ils avaient déjà réalisé mieux. Quelques minutes après, les français réitèrent l’exploit et remportent la compétition en établissant un nouveau record du monde avec un temps de 28.1 millièmes de seconde. L’école polytechnique de Zürich a pris quand à elle la troisième place sur le podium.

Cette belle victoire démontre le niveau international de nos chercheurs

Les technologies mises au point en microrobotique dans nos laboratoires trouvent des applications dans des domaines variés comme la micro-électronique, des systèmes d’analyse en biologie ou la chirurgie mini-invasive. Cette belle victoire qui montre le niveau international de nos chercheurs ouvrira donc vers des applications prochainement.

Plus d’informations sur la compétition :

http://www.nist.gov/eeel/semiconductor/mmc/

http://icra.wustl.edu/?q=2010Microbotics

  • Mesure du temps : Chronique sur France Inter

    FEMTO-ST dans l'émission "la tête au carré"

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane, distinguée par la médaille de bronze du CNRS,

    Sarah Benchabane, lauréate 2012 de la section 8 du CNRS a reçu vendredi 14 décembre la médaille de bronze CNRS des mains de Claudine Schmidt-Lainé, directrice de l’Institut des sciences de l’ingénierie et des systèmes (INSIS) du CNRS et de Philippe Piéri, délégué régional CNRS Centre-Est, en présence de Nicolas Chaillet, directeur de l’institut FEMTO-ST, Jacques Bahi, président de l’Université de Franche-Comté, Bernard Cretin, directeur de l’ENSMM et de nombreux collègues, amis et parents.

    Lire la suite
  • Vers la création du Collégium international «SMYLE»

    Une nouvelle étape dans le partenariat scientifique franco-suisse vient d’être franchie vendredi 14 décembre à Besançon par la signature de la lettre d’intention de création du collégium « SMart sYstems for a better LifE » entre l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne «EPFL » pour la Suisse et les tutelles de FEMTO-ST pour la partie française (CNRS, UFC, ENSMM, UTBM)

    Lire la suite
  • Javier Solano obtient le prix "GreenTalents"

    Javier Solano vient d'obtenir le prix "GreenTalents" (décerné par l'Allemagne) pour ses travaux sur la gestion d'énergie des véhicules hybrides et électriques.

    Lire la suite
  • Un micron d’or pour la micro horloge atomique de FEMTO-ST

    Rodolphe Boudot (département Temps-Fréquence) et Nicolas Passily (département Micro Nano Sciences et Systèmes) ont été récompensés du micron d’or pour leur démonstrateur d’horloge atomique MEMS présenté sur la 19ème édition du salon international des microtechniques MICRONORA.

    Lire la suite
  • Baptiste Véron, Best Theoretical Research Paper Award

    Baptiste Véron, doctorant de l'équipe MiNaRoB du département AS2M,
    vient d'obtenir le Best Theoretical Research Paper Award à la
    4th European Conference on Mechanism Science pour la communication
    "Magnetic manipulation with several mobile coils towards
    gastrointestinal capsular endoscopy"
    B. Véron, J. Abadie, A. Hubert, N. Andreff

    Lire la suite
  • Prix poster Eurosensors

    L'équipe de Christophe Gorecki récompensé lors d'Eurosensors 2012

    Lire la suite
  • Nicolas FRIOT, lauréat du concours national OSEO 2012

    Nicolas Friot, doctorant au DISC, a obtenu un prix en tant que Lauréat au concours 2012
    « Création d'Entreprise de Technologie Innovante », catégorie « Projet en Émergence »,
    du Ministère de l' Enseignement Supérieur et de la Recherche en partenariat avec OSEO.

    Lire la suite
  • Cos étendu

    Mardi 4 et Mercredi 5 septembre 2012 s'est tenu le premier COS étendu du département.

    Lire la suite
  • Christophe Gorecki mis à l'honneur par la société savante SPIE

    Christophe Gorecki a été élu en ce mois d'Août dans le board des directeurs de la société savante SPIE

    Lire la suite

Pages