L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Bilal KOMATI (AS2M) obtient le Prix de la meilleure thèse en robotique

Depuis 2007, le GdR Robotique délivre un prix de thèse qui a pour but de distinguer de jeunes chercheurs en robotique dont les travaux, d’une grande qualité scientifique, ont permis une avancée de la recherche par des contributions au progrès des connaissances scientifiques et/ou aux innovations techniques en robotique.
L’édition 2015 concerne des thèses soutenues durant l'année 2014.

Félicitations à Bilal KOMATI (AS2M) qui a obtenu ce prix pour sa thèse intitulée : "Micro-assemblage automatisé à l’aide d’une pince instrumentée en force et d’une commande hybride force/position"

Le contexte général de la thèse est de développer des stratégies et des outils microrobotiques pour pouvoir assembler d'une manière automatisée des composants à l'échelle dimensionnelle du micromonde (typiquement entre un micromètre et un millimètre). Ces outils microrobotiques permettent de manipuler des objets artificiels ou biologiques (cellules vivantes, ADN, etc). Il faut savoir qu'à cette échelle, les composants sont quasiment invisibles à l'œil nu, on ne peut pas sentir ce qui se passe et on constate une inversion de l'importance des forces : les forces surfaciques (capillarité, van der Waals, électrostatiques) deviennent prépondérantes par rapport aux forces volumiques (poids, inertie). Ainsi, un exemple simple rencontré dans la nature illustrant la prépondérance des forces surfaciques est les petits insectes qui arrivent à grimper sur le mur sans tomber malgré leur poids. Il est ainsi nécessaire et indispensable de mettre en œuvre des stratégies novatrices appropriées pour ces microsystèmes.
Pour répondre à cette difficulté de sentir dans le micromonde, on a proposé d’intégrer des capteurs de force dans une micropince (à base de deux doigts actionnés par effet piézoélectrique). Le but des capteurs sera de fournir un retour tactile similaire à celui de l’homme quand il touche des composants. Ces capteurs de force vont permettre de mesurer les forces appliquées par la pince de chaque côté de l'objet afin de maîtriser sa manipulation. La pince ainsi développée sera nommée une pince instrumentée en force. L’objectif final de la thèse étant d’automatiser le micro-assemblage, nous avons développé des stratégies de micro-assemblage et des lois de commande adaptés aux spécificités du micromonde pour commander la station robotique de micro-assemblage (inclus la pince instrumentée en force). La loi de commande proposée permet de positionner le composant dans sa position désirée tout en commandant les forces d’interaction entre les différents composants.

Encadrants : Philippe LUTZ et Cédric CLEVY

pince instrumentée

pince instrumentée

Pince instrumentée en force (crédit photo : Ludovic Godard).

  • LUX ! À L’HEURE D’ÉTÉ

    LUX ! C’est tout l’été en Franche-Comté avec :
    Des ateliers, des rencontres, des expositions et des animations grand public, mais aussi des intervenants spécialisés chercheurs, artistes, médiateurs...

    Lire la suite
  • AFULUB lauréat i-LAB 2015

    AFULub est lauréat régional de la catégorie "en émergence" de la 17ème édition du Concours national d’aide à la création d’entreprises de technologies innovantes

    Lire la suite
  • EFTS - Séminaire européen temps-fréquence

    Du 29 juin au 3 juillet se déroule l'école thématique EFTS organisée par le département Temps-Fréquence...

    Lire la suite
  • Mieux connaître l’impact des particules de suie sur le climat

    En appliquant un modèle basé sur une nouvelle approche théorique dite PDI (Point Dipole Interaction) à des particules de suie simulées sur ordinateur, une équipe de chercheurs bisontins vient de montrer que les caractéristiques atomiques de ces particules, émises par les processus de combustion, peuvent avoir une grande influence sur leurs propriétés d’absorption du rayonnement solaire.

    Lire la suite
  • Prix de l'innovation au salon Medtec

    Le projet de création de la start-up Amarob Robotics Systems a reçu le prix de l'innovation lors du salon industriel Medtec France, saluant l'originalité de l'approche et le potentiel applicatif de la technologie développée au sein de l'institut FEMTO-ST portant sur la chirurgie laser endoluminale des cordes vocales.

    Lire la suite
  • Coup de projecteur sur le Président de l'année internationale de la lumière

    Le service sciences, arts et culture de l’Université de Franche-Comté a décidé de mettre un coup de projecteur sur John Dudley, chercheur à l'institut FEMTO-ST et Président de l'année internationale de la lumière 2015

    Lire la suite
  • Conférence « Un Tsunami numérique sur l’éducation, vraiment ?

    Mercredi 3 juin à partir de 13h30, dans le cadre d'une conférence qui se déroulera dans le locaux de l'ENSMM et en interactivité, Emmanuel Davidenkoff,Spécialiste de l’éducation et de son évolution interpelle sur l’émergence d’une véritable société numérique.

    Lire la suite
  • Best Paper Award à ICRA 2015

    L'équipe CODE (département AS2M) vient de remporter le Best Automation Paper Award à ICRA 2015 pour un nouveau concept de manipulation et de transport sans contact de wafers et de cellules solaires.

    Lire la suite
  • Auréa Technology récompensée !

    Auréa Technology, Spin-off de FEMTO-ST, gagnante du prix international de l'innovation 2015 CLEO-Laser Focus world

    Lire la suite
  • La lumière s’invite à l’hôpital d’enfants de Brabois CHRU de Nancy

    Le temps d’une émission télévisée sur télé 8, Luc Froehly, chargé de recherche CNRS au département d’optique de FEMTO-ST explorera la thématique de la LUMIÈRE avec les enfants hospitalisés de CHRU de Nancy, mardi 12 mai 2015, de 14h à 16h.

    Lire la suite

Pages