L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Micky Rakotondrabe reçoit le prix "Big on small"

marss2016

The big on small award: un grand dans le petit

Ce prix scientifique (ou award) récompense un jeune chercheur international pour l’excellence de son activité et son rayonnement international. Il cible les domaines de la manipulation, l’automatisation et la robotique aux micro et nano-échelles. Le jeune chercheur lauréat (<40 ans) est sélectionné par un panel d’experts internationaux reconnus dans le domaine (12 nationalités représentées). Ce prix est remis chaque année lors de la conférence internationale MARSS.

Un prix saluant l’excellence d’un jeune chercheur dans la robotique miniature

2016 est l’année de la première édition de la conférence internationale MARSS qui a lieu à Paris et qui a vu la remise du premier prix « big on small ». Pour ce premier prix, trois finalistes avaient été retenus : Anran Gao, Chine ; Pierre Lambert, Belgique et Micky Rakotondrabe, France.

micky big on small

Micky Rakotondrabe (à gauche), chercheur en micromécatronique, Lauréat 2016

Le premier prix du « Big on small award » a été remis le 21 juillet à Paris, à Micky Rakotondrabe, maître de conférence à l’Université de Franche-Comté et chercheur au sein du département AS2M. Il est ainsi reconnu pour l’excellence de ses travaux dans le domaine de la « micromécatronique », thématique scientifique au croisement des microsystèmes, de la mécanique, de l’électronique et de l’automatique.

Le comportement et les performances des systèmes de petites tailles utilisés pour faire des tâches à l’échelle du petit (micro ou nano) nécessitent d’analyser de manière simultanée leur structure physique et leurs logiciels de pilotage. Cette analyse dite de « mécatronique » permet de définir des règles de conception et d’améliorer les performances des systèmes miniatures.

Par exemple, la figure ci-dessous montre un actionneur piézoélectrique classiquement utilisé dans les microscopes à force atomique pour faire de l’imagerie de surface. Un actionneur piézoélectrique est un système capable de créer un mouvement avec une résolution extrême lorsqu’une tension électrique lui est appliquée. Pour que l’image récupérée reflète avec une précision nanométrique la surface, le logiciel de pilotage doit prendre en compte les phénomènes physiques qui caractérisent l’actionneur piézoélectrique, telles que les non-linéarités ou les oscillations. Pour réussir un tel pari, Micky Rakotondrabe propose une modélisation précise de ces caractéristiques et développe des algorithmes de pilotage performants prenant en compte celles-ci. Dans les travaux récents encore, Micky Rakotondrabe et ses collègues tentent d’utiliser l’actionneur piézoélectrique lui-même comme son propre capteur, ce qui permettrait de rendre plus robustes les algorithmes de pilotage face aux perturbations extérieures et aux incertitudes sur les modèles.

Avec la montée rapide des techniques de fabrication additive, dont l’impression 3D, Micky Rakotondrabe et ses collègues veulent développer des systèmes miniatures et actionnés, dont les structures sont plus complexes mais avec des performances dynamiques, énergétiques et de dextérité meilleures que les systèmes actuels.

Actionneur piézoélectrique utilisé dans les microscopes à force atomique
actionneur piezo
  • Deux Best Paper awards à Photonics West

    Mathilde Hary et Maxime Romanet remportent deux des 5 prix décernés au titre des meilleures présentations orales lors du plus important congrès international de l’optique-photonique

    Lire la suite
  • John Dudley reçoit le prix EPS sur la science de la lumière

    Ce prix – reçu conjointement avec Goëry Genty de l'université de Tampere - récompense leurs contributions pionnières à la fibre optique non linéaire ultrarapide.

    Lire la suite
  • Michaël Gauthier, nouveau directeur de FEMTO-ST

    Une nouvelle équipe s’installe à la direction de l’institut pour un mandat de 5 ans à partir de janvier 2024.

    Lire la suite
  • Nadia YOUSFI STEINER lauréate de la médaille Blondel 2023

    Cette médaille vient récompenser les contributions déterminantes de ses travaux sur la résilience des systèmes piles à combustible et Hydrogène

    Lire la suite
  • Maxence Leveziel récompensé par le prix de thèse robotique du CNRS

    Ses travaux ont permis de développer un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes

    Lire la suite
  • Succès de la journée des utilisateurs de la centrale de technologie MIMENTO

    Le rendez-vous annuel de la plateforme de micro-nanotechnologies a permis de partager et de récompenser les plus belles réalisations technologiques réalisées par ses utilisateurs internes et externes.

    Lire la suite
  • Thibaut Sylvestre élu Optica Fellow 2024

    Thibaut figure parmi les 129 nouveaux élus, honoré pour ses contributions pionnières sur les fibres optiques et les lasers à fibre

    Lire la suite
  • Nouvelle rentrée pour la Graduate School EIPHI

    200 nouveaux étudiants rejoignent ses 16 masters internationaux en 2023-2024

    Lire la suite
  • Deux prix du meilleur papier pour Ishamol Labbaveettil

    Ces prix viennent récompenser ses travaux de doctorat sur les films de KNbO3

    Lire la suite
  • Visites insolites du CNRS : immersion à FEMTO-ST le 12 octobre

    Entrez au cœur d’une salle blanche en combinaison de protection et venez faire des expérimentations à l’aide de lasers et de fibres optiques !

    Lire la suite

Pages