L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Micky Rakotondrabe reçoit le prix "Big on small"

marss2016

The big on small award: un grand dans le petit

Ce prix scientifique (ou award) récompense un jeune chercheur international pour l’excellence de son activité et son rayonnement international. Il cible les domaines de la manipulation, l’automatisation et la robotique aux micro et nano-échelles. Le jeune chercheur lauréat (<40 ans) est sélectionné par un panel d’experts internationaux reconnus dans le domaine (12 nationalités représentées). Ce prix est remis chaque année lors de la conférence internationale MARSS.

Un prix saluant l’excellence d’un jeune chercheur dans la robotique miniature

2016 est l’année de la première édition de la conférence internationale MARSS qui a lieu à Paris et qui a vu la remise du premier prix « big on small ». Pour ce premier prix, trois finalistes avaient été retenus : Anran Gao, Chine ; Pierre Lambert, Belgique et Micky Rakotondrabe, France.

micky big on small

Micky Rakotondrabe (à gauche), chercheur en micromécatronique, Lauréat 2016

Le premier prix du « Big on small award » a été remis le 21 juillet à Paris, à Micky Rakotondrabe, maître de conférence à l’Université de Franche-Comté et chercheur au sein du département AS2M. Il est ainsi reconnu pour l’excellence de ses travaux dans le domaine de la « micromécatronique », thématique scientifique au croisement des microsystèmes, de la mécanique, de l’électronique et de l’automatique.

Le comportement et les performances des systèmes de petites tailles utilisés pour faire des tâches à l’échelle du petit (micro ou nano) nécessitent d’analyser de manière simultanée leur structure physique et leurs logiciels de pilotage. Cette analyse dite de « mécatronique » permet de définir des règles de conception et d’améliorer les performances des systèmes miniatures.

Par exemple, la figure ci-dessous montre un actionneur piézoélectrique classiquement utilisé dans les microscopes à force atomique pour faire de l’imagerie de surface. Un actionneur piézoélectrique est un système capable de créer un mouvement avec une résolution extrême lorsqu’une tension électrique lui est appliquée. Pour que l’image récupérée reflète avec une précision nanométrique la surface, le logiciel de pilotage doit prendre en compte les phénomènes physiques qui caractérisent l’actionneur piézoélectrique, telles que les non-linéarités ou les oscillations. Pour réussir un tel pari, Micky Rakotondrabe propose une modélisation précise de ces caractéristiques et développe des algorithmes de pilotage performants prenant en compte celles-ci. Dans les travaux récents encore, Micky Rakotondrabe et ses collègues tentent d’utiliser l’actionneur piézoélectrique lui-même comme son propre capteur, ce qui permettrait de rendre plus robustes les algorithmes de pilotage face aux perturbations extérieures et aux incertitudes sur les modèles.

Avec la montée rapide des techniques de fabrication additive, dont l’impression 3D, Micky Rakotondrabe et ses collègues veulent développer des systèmes miniatures et actionnés, dont les structures sont plus complexes mais avec des performances dynamiques, énergétiques et de dextérité meilleures que les systèmes actuels.

Actionneur piézoélectrique utilisé dans les microscopes à force atomique
actionneur piezo
  • Nanorobotique du futur : FEMTO-ST entre dans la 4ème dimension

    Pour la première fois, des structures nanorobotiques ont été réalisées par pliage en 3 dimensions d'une membrane multi-couche en proposant en plus leur actionnement par un principe électro-thermo-mécanique.

    Lire la suite
  • Lumière sur les lasers supercontinuum

    En collaboration avec des collègues des Universités de Tampere, d'Aston et de l'ICB à Dijon, des chercheurs de FEMTO-ST ont fait des progrès significatifs sur la compréhension de la nature chaotique des lasers en étudiant un laser supercontinuum en régime d’impulsions fortement instables.

    Lire la suite
  • Julio Andrés Iglesias Martínez reçoit le prix de la meilleure présentation étudiante à IEEE Ultrasonic Symposium

    Ses travaux consistent à réaliser des cristaux phononiques tridimensionnels à l’échelle microscopique présentant les bandes interdites les plus larges connues à ce jour.

    Lire la suite
  • Des textiles égyptiens vieux de 4000 ans éclairent sur la durabilité des fibres de lin

    Publiés dans la revue Nature Plants, des travaux impliquant des scientifiques de FEMTO-ST aident à proposer des matériaux à base de fibres de lin toujours plus performants et résistants.

    Lire la suite
  • Les Visites insolites du CNRS 2021 : plongez au cœur de la science !

    Plonger dans la peau d’une cellule, comprendre les systèmes de conversion d’énergie ou encore savoir pourquoi et comment l’hydrogène pourrait être le carburant du futur…grâce aux visites insolites organisées à Besançon et Belfort par FEMTO-ST !

    Lire la suite
  • Matière programmable : Tentative de record du monde

    Une équipe de recherche de FEMTO-ST tente de faire homologuer par le « Guinness World Record » le record du plus grand nombre de blocs lumineux autonomes assemblés dans une structure.

    Lire la suite
  • Rodolphe Boudot reçoit le prix EFTF Young Scientist Award 2020

    L'IEEE EFTF-IFCS 2021 est une conférence conjointe de l'European Frequency and Time Forum et de l'IEEE International Frequency Control Symposium. La conférence conjointe 2021, initialement prévue à Paris en avril, a été convertie en une conférence virtuelle du 7 au 17 juillet 2021.

    Lire la suite
  • Giacomo Clementi, grand prix i-PhD

    Pour ses travaux sur le matériau Niobate de Lithium (LiNbO3) qui ont permis de concevoir des dispositifs originaux et efficaces de récupération d’énergie vibratoire par effet piézo-électrique, en particulier pour les objets connectés.

    Lire la suite
  • Concours des doctorants-ambassadeurs FEMTO-ST

     Remise de prix aux trois vainqueurs du concours de meilleurs posters de présentation de travaux de thèse lors du séminaire interne FEMTO-ST du 2 juillet.

    Présentation « en live » en amphi à Sevenans (UTBM) des 10 doctorants finalistes, suivi d’un vote en ligne qui a récompensé :

    Lire la suite
  • Comprendre les transferts d'énergie lors de la photosynthèse

    A l'aide de trois pigments manipulés par microscopie à effet tunnel, les chercheurs de l'IPCMS et de FEMTO-ST étudient les transferts d'énergie entre molécules pour comprendre plus finement le mécanisme de photosynthèse dans les végétaux. Ces travaux sont publiés dans Nature Chemistry.

    Lire la suite

Pages