L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

Lancé en 2010 au Québec par l'Association francophone pour le savoir (Acfas), le concours La Preuve par l'Image s'adresse aux acteurs de la science (chercheurs, doctorants, post-doctorants...) et les invite à mettre en avant la beauté graphique de la recherche. Depuis 2019, le CNRS organise la version française du concours, ouverte à ses personnels. Parmi les images soumises début 2020 à cette seconde édition, une vingtaine d'images ont été sélectionnées par le jury, composés de représentants de la Direction de la communication du CNRS, de l’Acfas, d’institutions dédiées à la culture scientifique et de photographes et journalistes scientifiques.

Dans cette sélection figure la photo « Le Savon Fou et la Fée Laser », présentée par des chercheurs du département d'optique de FEMTO-ST :  Rémi Meyer, Thomas Daugey, Luc Froehly et la photographe en résidence Sarah Ritter. Cette image montre la propagation d'un laser multicolore (supercontinuum) dans une membrane de savon : la lumière reste confinée dans l’épaisseur de la bulle, dont les infimes variations d’épaisseur guident différemment chaque couleur. Il en résulte alors un bouquet bariolé, aux allures cosmiques.

Au-delà de l'aspect artistique, cette image illustre la recherche en cours sur la propagation de la lumière dans les systèmes complexes. Cette thématique est au cœur de révolutions en cours dans des domaines comme l’imagerie médicale ou les réseaux de communication optiques.

Aux côtés du Grand prix du jury et du Coup de cœur du jury, le public est invité du 1er au 31 octobre à voter pour désigner la photo Prix du public.

VOTEZ POUR EUX !

Découvrez la sélection des 20 images

Découvrez la photo « Le Savon Fou et la Fée Laser » 

VOTEZ ICI 

  • Des vibrations pour mesurer les microfibres optiques

    Les nanotechnologies ont miniaturisé les composants électroniques au point qu’ils nécessitent de nouveaux outils de mesure. Des chercheurs de FEMTO-ST et du laboratoire Charles Fabry proposent ainsi une nouvelle méthode précise et plus simple pour mesurer le diamètre de microfibres optiques grâce à des vibrations sonores.
    Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par le CNRS

    Lire la suite
  • Prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique

    Mohamed Taha Chikhaoui, Doctorant au sein de l'équipe MiNaRoB du département AS2M de FEMTO-ST, a obtenu le prix de la meilleure thèse 2016 du GdR Robotique pour un "Nouveau concept de robots à tubes concentriques à micro-actionneurs à base de polymères électro-actifs".

    Lire la suite
  • Frontiers in Photonics Symposium

    Ce symposium organisé par FEMTO-ST mettra en vedette vendredi 24 novembre à Besançon l'intervention de deux scientifiques de renommée internationale et sera également l'occasion de rassembler des scientifiques, des post-doctorants et des doctorants autour du thème général de l'optique.

    Lire la suite
  • Workshop MicroPhononics & applications

    Dans le cadre de son Labex ACTION, FEMTO-ST organise les 16 et 17 novembre un « workshop » sur la microphononique et ses applications, en collaboration avec le GdR META (« Métamatériaux acoustiques pour l'ingénierie »).

    Lire la suite
  • Du concept de PHM à la maintenance prédictive 2

    Brigitte Chebel-Morello, Jean-Marc Nicod, Christophe Varnier du départment AS2M viennent de signer un nouvel ouvrage paru en ce mois de novembre 2017.

    Lire la suite
  • Daniel Hissel lauréat de la Médaille Blondel 2017

    Le Jury du Comité Blondel a désigné Daniel Hissel, lauréat de l’édition 2017 de la Médaille Blondel pour ses contributions déterminantes à la conception et à la gestion de systèmes énergétiques utilisant l’hydrogène et les piles à combustible.

    Lire la suite
  • UBFC lauréate du PIA 3 "Ecoles universitaires de recherche"

    Le projet "Ingénierie et innovation au travers des sciences physiques, des hautes technologies, et de l'interdisciplinarité" (EIPHI) est lauréat du PIA 3 " Écoles universitaires de recherche "
    Porté par Laurent Larger, directeur de FEMTO-ST, ce projet implique l'uB, l'UFC, l'UTBM et l'ENSMM, ainsi que le CNRS. Il s'appuie sur les écoles doctorales Sciences pour l'ingénieur (SPIM) et Carnot-Pasteur et sur les laboratoires FEMTO-ST et ICB.

    Lire la suite
  • Des sons pour moduler la lumière à l'échelle nanométrique

    Les modulateurs acousto-optiques permettent de modifier l’intensité des ondes lumineuses grâce aux interactions entre le son et la lumière. Alors que ces systèmes avoisinent la taille d’une boite d’allumettes, des chercheurs de FEMTO-ST ont élaboré une théorie pour en concevoir à l’échelle nanométrique. Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par l’institut INSIS du CNRS.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER en direct sur RFI !

    Pourquoi s’inspirer du cerveau pour les ordinateurs du futur ? Laurent Larger nous répond !

    Lire la suite
  • Cédric DECROCQ obtient le "Louis and Edith Zernow award"

    Ce doctorant de l'équipe THERMIE (département Energie) a été récompensé lors de l'International Symposium on Ballistics.

    Lire la suite

Pages