L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Focus sur le projet européen MiMédi

Mardi 11 juin, les équipes de l’Institut FEMTO-ST et de l’EFS Bourgogne-Franche-Comté ont présenté, en présence de représentants de la Région, un important projet de recherche européen de spécialisation intelligente régionale.  Associant 10 partenaires industriels et académiques, il vise à optimiser la fabrication de « cellules médicaments » personnalisées grâce à de nouvelles solutions technologiques.

Les médicaments innovants (Médi) ont récemment émergé afin de proposer de nouvelles solutions de traitement pour les patients en impasse thérapeutique. Ces « Médi » sont basés sur l’utilisation de « cellules- médicaments » dotées de nouvelles fonctions physiologiques, de caractéristiques biologiques ou de propriétés reconstitutionnelles qui s’inspirent des processus naturels de l’organisme.Or, la fabrication de ces médicaments nécessite de mettre en œuvre des technologies complexes de tri cellulaire, d’amplification, de transduction génétique, d’amplification-division, d’activation; et ce à plusieurs étapes de la production et le tout dans un environnement maitrisé de type salle blanche. Compte tenu de ces différentes contraintes de fabrication, leur production est donc coûteuse. C’est pourquoi une nouvelle conception du mode actuel de production et de qualification des Médi est nécessaire.

Ceci fait l’objet du projet FEDER MiMédi , – Microtechniques pour les Médicaments Innovants – de spécialisation intelligente (RIS3) qui permettra d’associer les compétences en microtechniques à celle de la production de médicaments de demain, ouvrant la voie à une filière porteuse d’avenir dans la Région. Ces développements doivent en effet permettre, à terme, de faciliter la mise sur le marché des médicaments innovants afin de lutter contre les problèmes de santé publique tels que le cancer, l’inflammation et la réparation tissulaire.

D’une durée de 4 ans, pour un budget total de 13,6 millions d’euros, ce projet est financé à hauteur de 10,2 millions d’euros par les fonds FEDER, à hauteur de 584 000 euros par le fonds régional d’innovation (FRI), et 2,8 millions d’euros d’autofinancement. Il est porté par l’entreprise ILSA et associe 5 autres partenaires industriels, un centre de transfert et 3 partenaires académiques dont notamment l’Université de Franche-Comté via FEMTO-ST.

Voir le site dédié

 

  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite
  • Webconférences sur "e.Micronora"

    Dans le cadre de l’évènement virtuel sur les microtechniques « e.Micronora », FEMTO-ST propose des conférences en ligne le jeudi 24 septembre  au matin. Une opportunité, notamment pour les industriels, de découvrir les ressources mises à disposition par les laboratoires de recherche.

    Lire la suite
  • Imager l’interférence de photons intriqués de dimensionalité géante

    Une équipe d’opticiens a développé un dispositif d’imagerie permettant la résolution spatiale et temporelle du phénomène d’interférence quantique entre des paires de photons intriqués. Ces travaux ouvrent la voie au développement de protocoles d’information à très haute dimension

    Lire la suite
  • Concours posters doctorants : 11 ambassadeurs récompensés

    11 doctorants de 1ère année mis à l’honneur lors de l’Assemblée générale de FEMTO-ST du 10 juillet.

    Lire la suite
  • Fei GAO reçoit le prix «IEEE J.D. Irwin Early Career Award »

    Membre de l'équipe SHARPAC et Directeur-Adjoint de FEMTO-ST, Fei Gao a été récompensé par la société IES de IEEE en raison de ses travaux remarquables dans le domaine de l'amélioration de la fiabilité des chaînes de traction électrique à hydrogène.

    Lire la suite
  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite
  • Des visières de protection produites en série

    Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, FEMTO-ST, en lien avec ses tutelles, s'est impliqué dans la réalisation de deux modèles de visières de protection qui sont produites en série sur le site bisontin depuis le 9 avril 2020.

    Lire la suite

Pages