L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Grand Prix National de l'Ingénierie 2015

Sous l’égide des ministères de l’Écologie, de l’Économie, et du Logement, et en partenariat avec Syntec-Ingénierie et le Groupe Moniteur, le Grand Prix National de l'Ingénierie est venu récompenser jeudi 14 octobre à Paris les travaux du groupe Assystem (groupe international d’Ingénierie et de conseils en innovation) qui ont débouché, grâce à leur partenariat étroit avec les équipes de recherches de FEMTO-ST, au développement d’un moteur qui produit de l’énergie mécanique ou électrique à partir de la revalorisation de rejets thermiques d’origine quelconque (biomasse, chaleur fatale voire solaire).
Ce moteur innovant dans lequel aucun carburant n’est brûlé, peut ainsi s’intégrer dans un procédé industriel rejetant de la chaleur afin de la convertir en électricité mais également de valoriser la chaleur à l’échappement d’un véhicule pour diminuer sa consommation ou encore atteindre des hauts rendements dans les habitats, les bâtiments tertiaires…

Energine fonctionne sur le principe du cycle thermodynamique de type Ericsson. C’est un moteur alternatif à apport de chaleur externe, à enceintes de compression et de détente distinctes, à récupérateur et à fluide de travail monophasique gazeux (air, hélium). Ce cycle thermodynamique fonctionne suivant quatre transformations : deux isothermes et deux isobares. Il peut fonctionner en cycle ouvert avec ou sans récupérateur de chaleur, en cycle fermé avec récupérateur de chaleur. Il possède, tout comme le cycle de Stirling, un rendement maximal égal, en théorie, au rendement de Carnot dans le cas d’une récupération de chaleur parfaite.
La source thermique externe peut être quelconque : rejets industriels dont la température est supérieure à 150°C (gaz brûlés, fumées, combustion), l’énergie solaire, etc… D’autre part, c’est une machine silencieuse étant donné que l’apport de chaleur ne se fait pas sous la forme d’une combustion interne telle que dans les moteurs thermiques de type diesel ou à essence. Ce qui en fait également un moteur moins polluant.

Contacts :
Mathieu Doubs
François Lanzetta

  • Daniel Hissel lauréat de la Médaille Blondel 2017

    Le Jury du Comité Blondel a désigné Daniel Hissel, lauréat de l’édition 2017 de la Médaille Blondel pour ses contributions déterminantes à la conception et à la gestion de systèmes énergétiques utilisant l’hydrogène et les piles à combustible.

    Lire la suite
  • UBFC lauréate du PIA 3 "Ecoles universitaires de recherche"

    Le projet "Ingénierie et innovation au travers des sciences physiques, des hautes technologies, et de l'interdisciplinarité" (EIPHI) est lauréat du PIA 3 " Écoles universitaires de recherche "
    Porté par Laurent Larger, directeur de FEMTO-ST, ce projet implique l'uB, l'UFC, l'UTBM et l'ENSMM, ainsi que le CNRS. Il s'appuie sur les écoles doctorales Sciences pour l'ingénieur (SPIM) et Carnot-Pasteur et sur les laboratoires FEMTO-ST et ICB.

    Lire la suite
  • Des sons pour moduler la lumière à l'échelle nanométrique

    Les modulateurs acousto-optiques permettent de modifier l’intensité des ondes lumineuses grâce aux interactions entre le son et la lumière. Alors que ces systèmes avoisinent la taille d’une boite d’allumettes, des chercheurs de FEMTO-ST ont élaboré une théorie pour en concevoir à l’échelle nanométrique. Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par l’institut INSIS du CNRS.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER en direct sur RFI !

    Pourquoi s’inspirer du cerveau pour les ordinateurs du futur ? Laurent Larger nous répond !

    Lire la suite
  • Cédric DECROCQ obtient le "Louis and Edith Zernow award"

    Ce doctorant de l'équipe THERMIE (département Energie) a été récompensé lors de l'International Symposium on Ballistics.

    Lire la suite
  • Le projet ANR NEMRO mis en lumière par IEEE Spectrum !

    Le projet ANR NEMRO présenté à la conférence IEEE/RSJ a été sélectionné par IEEE Spectrum !

    Lire la suite
  • Dépister le cancer grâce à l’haleine

    Une équipe de recherche de FEMTO-ST a réussi à réaliser un premier prototype de laboratoire permettant l’analyse de la composition chimique de l’haleine pour détecter le cancer du poumon. Cet article est publié dans le journal Sensors and Actuators B.

    Lire la suite
  • De nouveaux capteurs pour localiser les foyers épileptiques dans le cerveau

    Grâce à de nouveaux capteurs non-métalliques brevetés, une électro encéphalographie pourra être réalisée simultanément avec une IRM du cerveau. Une avancée importante pour le diagnostic et le traitement de l'épilepsie et d'autres maladies neuronales, en cours de développement au Département d'optique de FEMTO-ST. Ce projet de maturation soutenue par la SATT Grand Est, d'une durée de 24 mois, fait l’objet d’un article dans la lettre de l’innovation du CNRS.

    Lire la suite
  • Fête de la science à Belfort et Besançon les 14 et 15 octobre

    Robotique, informatique, thermique, microtechniques, mécanique…En partenariat avec les acteurs de l’enseignement supérieur, FEMTO-ST participe les 14 et 15 octobre prochain à des animations scientifiques grand public sous forme d’ateliers ou de manipulations dans le cadre de la fête de la science qui se tient à Belfort et Besançon

    Lire la suite
  • Best paper award à ICRE 2017

    Nicolas Delcey, doctorant du département Énergie, a été récompensé lors de l'ICRE 2017 qui, cette année, s'est déroulée à Londres .

    Lire la suite

Pages