L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Médailles de bronze du CNRS : un doublé historique pour FEMTO-ST

Aude Bolopion (micro-nano robotique biomédicale) et Nadia Yousfi Steiner (diagnostic piles à combustible) sont récompensées de la médaille de bronze 2019 du CNRS pour leurs travaux de recherche prometteurs.

Chaque année, les médailles de bronze du CNRS saluent quelques 40 jeunes scientifiques dont le démarrage de carrière est extrêmement prometteur.

 C’est ainsi un doublé historique en 2019 pour FEMTO-ST avec la distinction d’Aude Bolopion (département Automatique et Systèmes Micro Mécatronique) et Nadia Steiner (Département Energie).

Aude Bolopion obtient son doctorat de robotique à l’Université Pierre et Marie Curie en juillet 2010 pour ses travaux sur la téléopération d’objets nanoscopiques.

Elle rejoint le CNRS comme chargée de recherche en 2011 à l’institut FEMTO-ST. Dès son arrivée, elle participe au montage d’une nouvelle équipe sur la micro-nano-robotique biomédicale.

Ses travaux portent sur la manipulation sans contact d’objets aux échelles micrométriques dont le cadre applicatif principal est le positionnement ultra-précis de cellules biologiques. Elle a proposé de nombreuses méthodes originales d’actionnement et de contrôle de trajectoires de micro-objets en utilisant divers champs de forces à distance.

Son rayonnement international s’illustre par ses nombreuses collaborations fructueuses en particulier avec l’Université Libre de Bruxelles, l’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, la Czech Technical University de Prague. Elle cultive également la pluridisciplinarité avec des collaborations avec l’Etablissement Français du Sang et des industriels de la santé afin de fournir des outils de tris ultra-sélectifs pour les biothérapies dont la mise sur le marché fait l’objet d’un projet de start-up.

Nadia Yousfi Steiner a une double formation en Energie (Master et Thèse) et Mathématiques (Master en Mathématiques Appliquées).

Elle a soutenu sa thèse au sein de FEMTO-ST/ département Energie et du  FCLAB en décembre 2009, dans le cadre d'une collaboration avec EDF/EIfER ( Karlsruhe) dont le sujet portait sur le diagnostic des piles à combustible par des méthodes mathématiques de traitement du signal. Ces travaux, particulièrement novateurs, ont d’ailleurs donné lieu à un brevet international.

Nadia a continué sa carrière comme responsable de projet de recherche chez EIfER pendant plusieurs années, en continuant à y travailler sur des projets relatifs au diagnostic des piles à combustible.

Elle a rejoint l’institut FEMTO-ST (équipe SHARPAC) et le FCLAB en 2014, sur une chaire d'excellence de l'Université de Franche-Comté ou elle enseigne le génie électrique (IUT de Belfort-Montbéliard) et poursuit ses travaux de recherche vers le contrôle tolérant aux défauts des systèmes pile à combustible.

Nadia est particulièrement investie dans le montage et le pilotage de projets de recherche d'envergure internationale sur les systèmes pile à combustible et est reconnue comme l’une des expertes internationales du contrôle tolérant aux défauts.

Les impacts sociétaux et industriels de ses travaux concernent ainsi l'augmentation de la durabilité et de l'efficience énergétique des systèmes hydrogène-énergie. Ils s’inscrivent dans une démarche de transition énergétique, respectueuse de l’environnement.

La cérémonie officielle de remise des médailles par la délégation centre-Est du CNRS aura lieu en septembre-octobre prochain.

  • FEMTO@SCHOOL : des chercheurs invitent la lumière dans les lycées

    Les opticiens de FEMTO-ST proposent un large éventail d'activités de vulgarisation autour de la lumière et de ses applications pour susciter l’intérêt des lycéens pour les sciences et les technologies. 

    Lire la suite
  • Best student paper award pour Rémi Meyer

    Rémi Meyer a obtenu le prix de la meilleure présentation étudiante lors de la dernière conférence SPIE-Photonics West pour ses travaux portant sur l’usinage laser avec une précision micrométrique appliqué à la découpe du verre de grande épaisseur.

    Lire la suite
  • Visite du président du CNRS à FEMTO-ST

    Antoine Petit, président-directeur général du CNRS a été accueilli le 11 février dernier à FEMTO-ST.

     

    Lire la suite
  • Visite du Préfet du Doubs à FEMTO-ST

    Joël MATHURIN, nouveau Préfet du Doubs, est venu découvrir les activités de recherche de FEMTO-ST vendredi 25 janvier dernier.

    Lire la suite
  • Photo John Dudley

    John Dudley récompensé par la Société Internationale d’Optique et Photonique (SPIE)

    Il obtient Le prix “SPIE Harold E. Edgerton » 2019 pour des applications pionnières basées sur les impulsions lumineuses ultra-brèves dans les fibres optiques.

    Lire la suite
  • Award "innovation in optomechatronic research"

    Plusieurs membres de différents départements scientifiques de FEMTO-ST ont été récompensés pour leur papier conjoint  "Photonic microsystem made by dynamic microassembly" lors de la conférence ISOT "19th International Symposium on Optomechatronic technology" qui s’est déroulée du 5 au 8 novembre

    Lire la suite
  • 2ème prix national du concours docteurs-entrepreneurs challenges pour Vladimir Gauthier

    Récompensé à Paris pour son projet « CellSelect » qui propose un robot capable d’améliorer la précision et la vitesse de tri de cellules dans le domaine des thérapies innovantes.

    Lire la suite
  • Jean-Antoine Seon : lauréat du 2eme prix national de thèse en robotique

    Ce prix lui a été remis le 22 novembre au siège du CNRS pour ses travaux pionniers à l’échelle internationale sur une micro main robotique dextre.

    Lire la suite
  • Elodie Pahon reçoit le prix «Hydrogen Europe Research Young Scientist Award»

    Ce prix vient récompenser ses travaux de haut niveau visant à développer un système de pronostic et de contrôle intelligent de systèmes pile à combustible.

    Lire la suite
  • Emmanuel RAMASSO, récompensé au travers d'un prix de groupe décerné par la NASA

    Pour une contribution remarquable à la réalisation et au partage d'ensembles de données expérimentales portant sur des défaillances de systèmes avec une valeur scientifique exceptionnelle...

    Lire la suite

Pages