L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Nouvelle méthode informatique dans le traitement des tumeurs rénales chez l'enfant

Améliorer, par méthode informatique, l’analyse de l’imagerie médicale dans le traitement des tumeurs rénales chez l’enfant.

Dans le cadre d’un projet INTERREG, l’institut FEMTO-ST (département DISC) en lien avec ses différents partenaires franco-suisses va développer une méthode informatique capable de construire des représentations en trois dimensions de reins tumoraux chez l’enfant à partir d’images scanner et sans intervention humaine.
Le lancement et la présentation de ce projet aura lieu le lundi 16 janvier 2017 et fera l’objet d’un point presse à 16h30 dans les locaux de l’institut FEMTO-ST à Besançon (15 avenue des Montboucons).

Le néphroblastome est une tumeur maligne du rein de l’enfant, spécifique à la petite enfance, qui touche en France environ un enfant sur 10 000 et représente 10% des tumeurs malignes pédiatriques. Son diagnostic initial et la planification chirurgicale à partir de données pré-opératoires précises sont basés sur l’imagerie. La segmentation des images scanner, c’est-à-dire l’extraction dans l’image des objets sur lesquels doit porter l’analyse, est une étape primordiale permettant de préciser la topographie minutieuse de la tumeur. En effet, elle conditionne la faisabilité d’une chirurgie conservatrice et la détermination de la zone d’ablation. Cependant, cette segmentation reste limitée avec les techniques d’imagerie actuelles et il s’agit d’une étape chronophage car manuelle ou semi-automatique.
Le développement d’une méthode de segmentation rénale entièrement automatique est donc un challenge dans le domaine de l’analyse d’images médicales.

C’est l’objet du projet proposé par l’institut FEMTO-ST(via l’Université de Franche-Comté) et ses partenaires franco-suisses (CHRU de Besançon, IDO-In, EPFL, CFI) qui consiste à développer une plateforme informatique permettant de stocker de manière sécurisée des informations et de construire automatiquement, à l’aide d’outils d’intelligence artificielle, des représentations numériques en trois dimensions du rein à partir d’images scanner du patient. Cet outil informatique permettra ainsi aux médecins de définir avec la plus grande précision possible les contours d’une tumeur rénale chez l’enfant.

D’une durée de 36 mois et d’un montant global de 1,3 M €, ce projet INTERREG est financé à hauteur de 860 000 € côté français (dont 520 000 euros financés par le FEDER) et 440 000 € côté suisse (dont 111 000 euros financés par Interreg Suisse et 111000 financés par le Canton de Neuchâtel).

  • Mengjia Wang reçoit le « Chinese government award 2020 »

    Doctorant au département d’Optique de FEMTO-ST de 2016 à 2019, Mengjia Wang a été récompensé par le Gouvernement Chinois pour ses travaux de thèse remarquables dans le domaine de la nanophotonique et de la plasmonique.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER nommé Fellow 2021 de L’OSA

    Professeur de Physique/optique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Laurent Larger est récompensé pour ses travaux pionniers sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et sur le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique.

    Lire la suite
  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite
  • Webconférences sur "e.Micronora"

    Dans le cadre de l’évènement virtuel sur les microtechniques « e.Micronora », FEMTO-ST propose des conférences en ligne le jeudi 24 septembre  au matin. Une opportunité, notamment pour les industriels, de découvrir les ressources mises à disposition par les laboratoires de recherche.

    Lire la suite
  • Imager l’interférence de photons intriqués de dimensionalité géante

    Une équipe d’opticiens a développé un dispositif d’imagerie permettant la résolution spatiale et temporelle du phénomène d’interférence quantique entre des paires de photons intriqués. Ces travaux ouvrent la voie au développement de protocoles d’information à très haute dimension

    Lire la suite
  • Concours posters doctorants : 11 ambassadeurs récompensés

    11 doctorants de 1ère année mis à l’honneur lors de l’Assemblée générale de FEMTO-ST du 10 juillet.

    Lire la suite
  • Fei GAO reçoit le prix «IEEE J.D. Irwin Early Career Award »

    Membre de l'équipe SHARPAC et Directeur-Adjoint de FEMTO-ST, Fei Gao a été récompensé par la société IES de IEEE en raison de ses travaux remarquables dans le domaine de l'amélioration de la fiabilité des chaînes de traction électrique à hydrogène.

    Lire la suite
  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite

Pages