L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

L’entreprise FOR-AGE fait appel à l’expertise de FEMTO-ST

En 2016, la traçabilité des prélèvements de santé sera une exigence réglementaire pour tous les laboratoires de biologie médicale. C’est pour répondre à ce besoin que l’entreprise FOR-AGE, éditrice de solutions informatiques et basée à Saint Vit (25) propose la solution GRAAL-BIOTRACK pour le suivi des prélèvements et le respect des contraintes (délais entre le prélèvement et l'analyse, température durant les transports, etc.) tout au long de la chaîne de traçabilité.

GRAAL-BIOTRACK est une solution globale destinée aux laboratoires de biologie médicale qui permet tout à la fois de tracer les échantillons de santé du domicile au laboratoire, de diminuer le nombre de prélèvements non valides, de réduire les coûts logistiques et de répondre aux exigences réglementaires et d'augmenter in finé la qualité des échantillons des patients.

Toutefois aujourd’hui, les trajets de collecte sont loin d’être optimisés. Le projet BIOSOLVER consiste ainsi à intégrer dans GRAAL-BIOTRACK un « solveur de tournées » afin d’organiser chaque jour, de façon rationnelle, les tournées des coursiers en charge de ramener les échantillons au laboratoire, en tenant compte des contraintes spécifiques liées au domaine de la biologie médicale. BIOSOLVER sera également très utile pour les infirmières (libérales) pour la gestion optimisée de leurs tournées quotidiennes.

FOR-AGE fait ainsi appel à l’expertise en modélisation de l’institut de recherche FEMTO-ST pour identifier un algorithme de calcul performant, développer un prototype permettant de démontrer la preuve de concept et de tester le solveur de tournées en situation réelle. Cette solution améliorée de GRAAL-BIOTRACK doit permettre une réduction immédiate des coûts de logistique jusqu'à 30% et d’organisation pour les laboratoires d’analyse médicale, clients de la solution.

Ce nouveau module « Biosolver » doit ainsi assurer à FOR-AGE le leadership sur ce marché de niche estimé à 13,2 M€ en France. A moyen terme, les résultats du projet BIOSOLVER devrait permettre à la PME de 5 personnes de doubler ses effectifs, avec donc à la clé la création d’emplois qualifiés en milieu rural dans le Doubs.

Le budget du projet BIOSOLVER est d’environ 250 k€ pour FOR-AGE, cofinancé par BPI France dans le cadre des aides régionales à l’innovation à hauteur de 50 K€ sous forme d’avance remboursable et de subvention octroyées par La Région Franche-Comté (25K€) et le Conseil Général du Doubs (25K€)

Contact FEMTO-ST : Christophe Varnier

  • Comprendre la cytotoxicité des nanoparticules métalliques

    Une étude récente publiée dans la revue « Chemical Science » et impliquant FEMTO-ST donne de nouvelles perspectives dans la compréhension des mécanismes d’altération de l’ADN dans les cellules par les nanoparticules métalliques.

    Lire la suite
  • L'intelligence artificielle au service de la photonique ultrarapide de prochaine génération

    Comment l’apprentissage machine et les méthodes associées peuvent permettre d’améliorer les développements des sources laser de prochaine génération et révolutionner les applications où la lumière ultrarapide joue un rôle central ?

    Lire la suite
  • Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

    Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

    Lire la suite
  • Première mise en évidence d’ondes non linéaires autoconfinées au sein de structures plasmoniques

    En apportant les toutes premières preuves expérimentales de l’existence de ce phénomène, les chercheurs de FEMTO-ST et leurs partenaires espèrent pouvoir générer cet effet non-linéaire à l’aide de sources laser peu intenses, afin de l’utiliser pour des applications en nanophotonique.

    Lire la suite
  • Mengjia Wang reçoit le « Chinese government award 2020 »

    Doctorant au département d’Optique de FEMTO-ST de 2016 à 2019, Mengjia Wang a été récompensé par le Gouvernement Chinois pour ses travaux de thèse remarquables dans le domaine de la nanophotonique et de la plasmonique.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER nommé Fellow 2021 de L’OSA

    Professeur de Physique/optique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Laurent Larger est récompensé pour ses travaux pionniers sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et sur le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique.

    Lire la suite
  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite
  • Webconférences sur "e.Micronora"

    Dans le cadre de l’évènement virtuel sur les microtechniques « e.Micronora », FEMTO-ST propose des conférences en ligne le jeudi 24 septembre  au matin. Une opportunité, notamment pour les industriels, de découvrir les ressources mises à disposition par les laboratoires de recherche.

    Lire la suite
  • Imager l’interférence de photons intriqués de dimensionalité géante

    Une équipe d’opticiens a développé un dispositif d’imagerie permettant la résolution spatiale et temporelle du phénomène d’interférence quantique entre des paires de photons intriqués. Ces travaux ouvrent la voie au développement de protocoles d’information à très haute dimension

    Lire la suite
  • Concours posters doctorants : 11 ambassadeurs récompensés

    11 doctorants de 1ère année mis à l’honneur lors de l’Assemblée générale de FEMTO-ST du 10 juillet.

    Lire la suite

Pages