L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Dépister le cancer grâce à l’haleine

Le développement de cellules cancéreuses s’accompagne de l’émission d’un panel de composés organiques volatils (COV) dans les fluides corporels et notamment dans l’haleine. Ces composés chimiques ont la particularité de voir leurs concentrations (de l’ordre de quelques ppb) évoluer en fonction de l’état d’avancement de la maladie. L’analyse de ces composés présents dans l’haleine apparait alors comme étant une approche originale, non invasive et permettant un diagnostic précoce du cancer augmentant ainsi les chances de guérison du patient.

Au milieu des années 2000, une équipe du TECHNION en Israël proposait un premier prototype d’analyseur d’haleine pour le diagnostic précoce du cancer du poumon. Ce dispositif repose essentiellement sur l’utilisation d’une matrice de capteurs chimiques. Malgré des résultats très prometteurs, le diagnostic reste encore approximatif essentiellement dû au traitement du signal post-analyse qui s’avère compliqué.

A travers deux études doctorales et grâce à des compétences dans les domaines des micro-capteurs chimiques et de la micro-fluidique l’équipe MINAMAS du département MN2S a réussi à réaliser un premier prototype de laboratoire miniaturisé sur silicium. Inspiré de la chromatographie en phase gazeuse, il permet l’analyse simultanée de traces de composés organiques volatils considérés comme des marqueurs chimiques du cancer du poumon.

Ces travaux publiés récemment dans le journal Sensors and Actuators B ont été rendus possibles grâce à des collaborations très fortes avec des chercheurs de l’ICB de Dijon et l’Institut Jean Lamour d’Epinal.

Contact : Jean-Baptiste Sanchez

  • Nicolas Andreff, reçoit Le Grand Prix Scientifique 2018 de la Fondation Charles Defforey-Institut de France

    Remis le 30 mai sous la Coupole de l'Institut de France des mains de M. Jean-Paul Laumond, membre de l'Académie des Sciences, ce Grand Prix vient couronner ses travaux et ceux de son équipe dans le domaine de la microrobotique médicale

    Lire la suite
  • Journée de la Lumière 2018

    Suite au succès de l’année internationale de la Lumière qui a mis en évidence l'importance des sciences et technologies à base de lumière et qui a généré plus de 13000 activités dans 147 pays, l’UNESCO a proclamé le 16 mai comme étant la Journée internationale de la lumière.

    Lire la suite
  • Enrico Rubiola récompensé lors de l'IFCS 2018

    Enrico Rubiola recevra le 24 mai lors de l’IFCS 2018 le prix W. G. Cady.

    Lire la suite
  • Inauguration de la plateforme Oscillator IMP le 28 mars

    Une nouvelle plateforme technologique dédiée à la caractérisation de la stabilité des oscillateurs est désormais mise à la disposition des acteurs de la recherche et de l’industrie et fera l’objet d’une inauguration le 28 mars prochain.

    Lire la suite
  • OPTICS 2018 : Sheler Maktoobi, Best Paper Award !

    Sheler Maktoobi (doctorante département d'optique) s'est vu remettre le Best Paper Award lors de la conférence OPTICS 2018 (SPIE)

    Lire la suite
  • Visite ministérielle à FEMTO-ST

    Vendredi 16 mars, La ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique VIDAL, est venue à Besançon découvrir les activités de recherche de FEMTO-ST et échanger avec les membres de l’institut.

    Lire la suite
  • Création de la start-up VERSO Optim

    Fondée par trois membres de FEMTO-ST, la spin-off VERSO Optim propose des solutions logicielles d'optimisation efficaces dédiées aux problèmes de planification et d'optimisation dans les contextes industriels, notamment de logistique et de mobilité

    Lire la suite
  • FEMTO-ST sur C8

    Les métamatériaux développés par FEMTO-ST pour limiter les nuisances sonores mis en avant dans l'émission "william à midi" sur C8 !!

    Lire la suite
  • FEMTO-ST sur C8

    FEMTO-ST sur C8

    Lire la suite
  • Métamatériau en torsion…en couverture de Science !

    Muamer Kadic, enseignant-chercheur d'UBFC au sein du l’institut FEMTO-ST, est co-auteur d’un article dans la prestigieuse revue "Science" en collaboration avec des partenaires du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) en Allemagne.
    Leur découverte sur des métamatériaux mécaniques permettant de convertir une simple pression linéaire en un mouvement de torsion pure fait même l’objet de la couverture du journal.

    Lire la suite

Pages