L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Stardust Odyssée : Un nouveau record du monde !

Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

Le court métrage et son making-of  sont disponibles : stardust-odyssey.com

Stardust le projet de Film à FEMTO-ST

L’objectif du projet « stardust odyssee – Le Film » était de communiquer sur les savoir-faire de l’institut FEMTO-ST en matière de robotique miniature de précision de manière originale. Le film repose notamment sur la mise en œuvre de savoir-faire et de connaissances scientifiques de tout premier plan mondial concrétisé par l’animation en stop motion du plus petit personnage en volume qui mesure 0,3 mm, soit la taille d’une poussière.  Cet exploit, homologué par le Guinness Book Records, vient détrôner le précédent record qui était détenu par Nokia avec une figurine de 10mm de haut.

 Ce projet a fait l’objet d’un contrat de co-production entre l’Université de Franche-Comté à travers les roboticiens et spécialistes des technologies sous vide à FEMTO-ST, les spécialistes de l’impression 3D à l’Université libre de Bruxelles (ULB) et un réalisateur de la société de production Darrowan prod qui à travers ce film a souhaité rendre hommage à David Bowie

 Il a obtenu un soutien financier de la Région Bourgogne-Franche-Comté ainsi que l’appui du CNRS et de l’ENSMM

Les étapes de la fabrication du film

Startdust Odyssée est né de la rencontre des deux mondes scientifique et cinématographique. Le réalisateur a en effet conçu le scenario du film en interaction avec les scientifiques de FEMTO-ST et l’ULB afin de valider la faisabilité technique des prises de vues envisagées. Le scenario final a été arrêté après que quelques essais de prises aient confirmé la faisabilité technique. L’ensemble des plans a été modélisé en 3D pour former une maquette virtuelle du film.

Les modèles tridimensionnels des 250 figures apparaissant dans le film ont été envoyés à l’Université Libre de Bruxelles en charge de l’impression de figurines en résine photosensible. L’impression 3D des figurines d’une hauteur inférieure à 300 micromètres a nécessité des étapes de développement et d’amélioration du procédé d’impression en particulier au niveau de l’impression des membres du personnage.

Les figurines ont alors été transférées sur le lieu de tournage à FEMTO-ST, Université de Franche-Comté. L’équipement technologique utilisé dans le cadre de la réalisation du film est une plateforme de manipulation robotique sous microscope électronique à balayage (plateforme µROBOTEX –PIA EQUIPEX). Développée pour des usages scientifiques et à destination également de collaborations industrielles, cette plateforme permet de réaliser des opérations complexes d’assemblage et de positionnement d’objets de taille inférieure au millimètre et même au micromètre. Une première étape de métallisation des figurines et des supports (par dépôt d’une fine couche de chrome de 20 à 40 nanomètres d’épaisseur) a été nécessaire pour rendre possible la réalisation d’images électroniques au MEB. La scène de tournage quant à elle s’est faite au sein de l’enceinte fermée sous vide d’une vingtaine de centimètre de côté équipée du microscope électronique et accessible uniquement par des robots miniatures de haute précision qui font le savoir-faire de FEMTO-ST. Réalisées dans cet environnement particulier, les prises de vue ont nécessité la mise en place de procédés automatiques de positionnement robotisé des figurines. Les photos des figurines ont par la suite été transmises au réalisateur pour effectuer le montage du film et la post-production.

Award
  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite
  • Des visières de protection produites en série

    Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, FEMTO-ST, en lien avec ses tutelles, s'est impliqué dans la réalisation de deux modèles de visières de protection qui sont produites en série sur le site bisontin depuis le 9 avril 2020.

    Lire la suite
  • Une solution innovante pour détecter des polluants dans le sous-sol

    Des chercheurs de FEMTO-ST et de l’entreprise TOTAL SA ont réussi à détecter des polluants organiques avec des méthodes ne nécessitant aucun prélèvement d’échantillon et ont été capable de suivre l’évolution de la pollution du sous-sol sur des périodes allant jusqu’à plusieurs années.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST fermé au public

    Suite aux mesures annoncées par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Coronavirus (COVID-19), l'ensemble des sites de notre laboratoire à Besançon, Belfort et Montbéliard sont fermés au public à compter de ce mardi 17 mars.

    Lire la suite
  • Concours innovation I-PhD : 2 lauréats issus de FEMTO-ST

    Maya Geagea (projet ANIOPAC : micro-piles à combustible), et Gaël Matten (projet VIBISCUS : système de réduction des nuisances sonores), grand prix du jury, sont lauréats du palmarès d’innovation 2019

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane lauréate d’une bourse ERC Consolidator grant 2019

    Chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Sarah est lauréate d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2M€ pour son projet uNIQUE - Nanophononique pour le traitement de l’information quantique.

    Lire la suite
  • Bilan de clôture du projet DATAZERO

    Un projet ANR visant à concevoir et administrer des data centers de moyenne puissance alimentés exclusivement par sources énergétiques renouvelables.

    Lire la suite

Pages