L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

FEMTO-ST au rassemblement national des délégués de laboratoire

Des personnels de FEMTO-ST, réunis en AG ce matin ont voté à l’unanimité l’envoi d’une délégation de 2 personnes au rassemblement national des délégués de laboratoire, qui a lieu ce jeudi 12 mars à l’Institut Océanographique à Paris.

Pour information, le Comité de Direction de FEMTO-ST s'est positionné en tenant compte des réactions de la communauté scientifique vis à vis des communications récentes du gouvernement sur sa politique en matière de recherche et d’enseignement supérieur. Il tient à la faire connaitre :

- La mission d'un laboratoire consiste avant tout à construire de nouvelles connaissances dans le cadre de programmes nationaux et à les diffuser dans la société, contribuant ainsi au dynamisme reconnu de notre pays dans des domaines essentiels à sa prospérité et son équilibre. Les missions et les objectifs de notre laboratoire sont donc cadrés et ne sont pas laissés à la fantaisie des chercheurs sans contrôle, contrairement à l'interprétation que semble suggérer la récente déclaration du chef de l'Etat.

- Une recherche de qualité ne peut être envisagée en dehors d'une collaboration étroite entre ses différents acteurs : chercheurs, enseignants-chercheurs, ITRF. A ce titre, il est normal que les modifications de statuts et de charges des uns soient ressenties par les autres, et fassent l'objet de vives réactions de leur part. Demander toujours plus d'effort aux acteurs de notre domaine finit par encourager l'émigration, et décourager les futures vocations dont notre recherche a besoin.

- Un enseignant chercheur français doit à la fois chercher, enseigner, administrer. A trop multiplier ces activités, avec des volumes respectifs importants, voire exagérés en comparaison avec les pratiques d'autres pays européens, il est douteux qu'on améliore quelque résultat que ce soit, surtout en faisant précéder le projet de réforme d'un jugement préalable sommaire et inacceptable délivré au sommet de l'Etat.

- Il n'est pas convenable d'affirmer que la recherche se fait sans aucune évaluation ou, pire encore, uniquement suivant des procédures en groupe fermé. Notre unité se soumet régulièrement aux nombreuses évaluations qui lui sont imposées, conformément aux procédures en vigueur dans la communauté internationale (peer review), évaluations auxquelles elle n'a pas l'intention de se soustraire, car elle compte bien faire connaître sa contribution significative aux publications internationales dans son domaine d'activité.

- La formation et la recherche entretiennent des liens qu'il convient de réaffirmer. L'acceptation des doctorants par les entreprises est soutenue depuis longtemps par les chercheurs, conscients du fait que les débouchés naturels de la thèse ne doivent pas se limiter aux recrutements dans le monde académique. La collaboration avec des industriels au sein du dispositif Carnot est un facteur favorable pour l'intégration des nombreux doctorants que nous formons. Nous adhérons donc aux propositions d'encouragement fiscal pour le recrutement des jeunes docteurs dans le monde industriel.

- Les conclusions des Etats généraux de la Recherche de 2004 doivent être prises en compte, car s'il est clair que la définition des orientations nationales de la recherche relève de la sphère politique, la réalisation d'une politique d'acquisition de nouvelles connaissances met en jeu un haut degré d'expertise et de compétences, et ne peut se faire sans concertation avec les acteurs du domaine sans s'exposer à de graves dysfonctionnements. Ainsi tout passage en force n'est pas acceptable, et les vives réactions de rejet actuelles en sont une conséquence inéluctable.

Au nom du CODIR de FEMTO-ST

Michel de Labachelerie

  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite
  • Des visières de protection produites en série

    Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, FEMTO-ST, en lien avec ses tutelles, s'est impliqué dans la réalisation de deux modèles de visières de protection qui sont produites en série sur le site bisontin depuis le 9 avril 2020.

    Lire la suite
  • Une solution innovante pour détecter des polluants dans le sous-sol

    Des chercheurs de FEMTO-ST et de l’entreprise TOTAL SA ont réussi à détecter des polluants organiques avec des méthodes ne nécessitant aucun prélèvement d’échantillon et ont été capable de suivre l’évolution de la pollution du sous-sol sur des périodes allant jusqu’à plusieurs années.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST fermé au public

    Suite aux mesures annoncées par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Coronavirus (COVID-19), l'ensemble des sites de notre laboratoire à Besançon, Belfort et Montbéliard sont fermés au public à compter de ce mardi 17 mars.

    Lire la suite
  • Concours innovation I-PhD : 2 lauréats issus de FEMTO-ST

    Maya Geagea (projet ANIOPAC : micro-piles à combustible), et Gaël Matten (projet VIBISCUS : système de réduction des nuisances sonores), grand prix du jury, sont lauréats du palmarès d’innovation 2019

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane lauréate d’une bourse ERC Consolidator grant 2019

    Chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Sarah est lauréate d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2M€ pour son projet uNIQUE - Nanophononique pour le traitement de l’information quantique.

    Lire la suite
  • Stardust Odyssée : Un nouveau record du monde !

    Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

    Lire la suite

Pages