L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

A la fois science et technologie de la lumière, la photonique est l’une des six technologies génériques d’avenir identifiées par la Commission européenne comme porteuses d’innovation et d’emploi.

Concrètement, la photonique étudie et conçoit les composants et systèmes permettant la génération, la transmission, le traitement ou la conversion d’énergie lumineuse et de signaux optiques.

Aujourd’hui, les composants et instruments photoniques (lasers, sources LED, capteurs, fibres et microcircuits optiques, caméras et détecteurs, télescopes, écrans plats, afficheurs, cellules photovoltaïques …) sont au cœur des systèmes de surveillance et de sécurité, des équipements biologiques et médicaux, des infrastructures télécom et internet, des instruments de mesure pour l’environnement, des procédés industriels, des systèmes d’aide à la conduite, de la conversion d’énergie solaire …

La photonique a ainsi la capacité d’engendrer des innovations disruptives essentielles au fonctionnement des nouvelles applications qui alimentent l'industrie 4.0 et qui sont nécessaires pour relever les défis sociétaux et environnementaux mondiaux de notre époque.

Déposé dans le cadre des appels à projets européens Digital Innovation Hubs, PhotonHub Europe (https://www.photonhub.eu/#test) est l’unique projet à avoir été sélectionné dans la catégorie "Photonics Innovation Hubs".

Couvrant toute la chaîne de valeur de l'innovation (formation, recherche et développement technologique et accompagnement business) et financé à hauteur de 19 M€, il regroupe toutes les meilleures technologies, installations, compétences et savoir-faire de 54 centres de compétences de premier plan en Europe.

A partir de janvier 2021, pour une durée de 52 mois et avec une vocation à devenir pérenne, PhotonHub Europe sera un guichet unique à accès ouvert partout en Europe destiné à aider toute entreprise, en particulier PME et entreprises de taille moyenne "non photoniques", souhaitant innover dans le domaine de la photonique ou souhaitant intégrer de la photonique en valeur ajoutée à son produit innovant.

Organisé autour de 8 filières photoniques de prototypage, en réseautage direct avec des lignes pilotes de production, des clusters industriels, des investisseurs et des accélérateurs économiques de l’innovation, il couvrira notamment, pour les entreprises dont les projets d'innovation seront sélectionnés :

- la formation et l'aide au perfectionnement (formations en ligne, et sur site chez les partenaires du projet)
- le soutien transeuropéen à l'innovation en finançant le développement technologique (sur l'ensemble de l'échelle TRL 3 à 8) au sein des partenaires aidant une entreprise à innover
- des aides et un accompagnement orientés business aux entreprises et pour trouver des investissements ou des soutiens financiers européens, nationaux ou régionaux.

En déployant plus rapidement et efficacement les technologies recourant à la photonique pour accélérer la conception et la mise sur le marché de produits innovants, l’objectif de PhotonHub Europe est donc d'accroître la transformation numérique et la compétitivité industrielle européenne, avec une capacité de créer directement plus de 1 000 nouveaux emplois de haute technologie dans l'Union Européenne et près d'un milliard d'euros de nouveaux revenus et de capital-risque d'ici 2025.

Ce nouveau hub paneuropéen d'innovation photonique est coordonné par l'Université Vrije de Bruxelles. Côté français, le CNRS est l'unique partenaire académique qui regroupe 12 unités de recherche (et leurs 28 plateformes dont 9 centrales de micro-nanofabrication de RENATECH et RENATECH+ et 8 Equipex) et plus de 70 personnes impliquées. FEMTO-ST (15p) en est aussi le coordinateur scientifique et technique national, avec l’appui de la délégation Centre-Est du CNRS pour le pilotage administratif (7 délégations régionales concernées) et en lien avec des clusters industriels sous l’égide de Photonics France.

Parmi les autres unités de recherche françaises concernées figurent : le laboratoire Hubert Curien (St Etienne), l'institut Fresnel (Marseille), le laboratoire Charles Fabry (Palaiseau), le laboratoire CRISMAT (Caen), le laboratoire L2n (Troyes), le laboratoire LP3 (Marseille), le laboratoire d'astrophysique de Marseille, le laboratoire PhLAM (Lille), l'IEMN (Lille), le LAAS (Toulouse) et le C2N (Palaiseau).

 Au niveau de FEMTO-ST :

Nadège Courjal est responsable de la filière MOEMS et fait partie du comité technique d'évaluation des projets d'innovation,

Hervé Maillotte est le coordinateur de PhotonHub Europe au niveau académique national.

  • FEMTO-ST : 2 enseignants-chercheurs nommés à l'IUF dans sa promotion 2022

    Ausrine MARGUERON-BARTASYTE et Daniel HISSEL font partie des 164 nommés à l'Institut Universitaire de France (IUF) par la ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche.

    Lire la suite
  • Hommage à notre collègue Philippe LUTZ

    La communauté universitaire de Bourgogne Franche-Comté vient de perdre soudainement Philippe LUTZ, un collègue et ami de grande valeur, professeur à l’Université de Franche-Comté et chercheur de renom en microrobotique au laboratoire FEMTO-ST.

    Lire la suite
  • Comment créer une liaison chimique avec de la lumière ?

    La formation d'une liaison chimique entre deux molécules nécessite souvent un processus d'activation. La lumière est un stimulus qui est particulièrement intéressant. En effet, il évite certains problèmes liés aux autres processus d'activation (chauffage, ajout d'électrons etc.).

    Lire la suite
  • Best student paper Award pour Clément Carlé à la conférence IFCS-EFTF2022

    Ce prix a été obtenu dans la catégorie « Microwave Frequency Standards »de cette conférence internationale majeure du domaine de la métrologie temps-fréquence qui s’est déroulée à Paris, du 24 au 28 avril 2022.

    Lire la suite
  • Daniel BRUNNER lauréat d’une bourse ERC Consolidator 2021

    Chargé de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Daniel est lauréat d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2 M€ pour son projet INSPIRE

    Lire la suite
  • La formation CMI H3E mise à l’honneur

    Porté par Nadia Yousfi Steiner, le CMI H3E vient d’être récompensé par le trophée Hydrogénies pour la catégorie "Prix de la sensibilisation, de l’Education et de la Formation"

    Lire la suite
  • Daniel HISSEL nommé « Fellow » IEEE

    Professeur en Génie Electrique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Daniel Hissel a été récompensé pour ses travaux sur les systèmes intégrant l’hydrogène.

    Lire la suite
  • 8 mars, Journée Internationale du droit des femmes

    "La Liberté, comme la Science, et le droit des Femmes, sont des enjeux fondamentaux de l'Humanité.
    Lire la suite
  • Première observation de l'effet roton dans des métamatériaux

    Des travaux expérimentaux menés par FEMTO-ST et le KIT ont montré la possibilité de « piloter » la propagation de l’onde vers l’avant ou vers l’arrière en faisant varier sa fréquence.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST partenaire de l'unité Mixte technologique "CAPPLAI"

    Des CApteurs pour piloter et optimiser la Performance des Process LAItiers

    Lire la suite

Pages