L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

A la fois science et technologie de la lumière, la photonique est l’une des six technologies génériques d’avenir identifiées par la Commission européenne comme porteuses d’innovation et d’emploi.

Concrètement, la photonique étudie et conçoit les composants et systèmes permettant la génération, la transmission, le traitement ou la conversion d’énergie lumineuse et de signaux optiques.

Aujourd’hui, les composants et instruments photoniques (lasers, sources LED, capteurs, fibres et microcircuits optiques, caméras et détecteurs, télescopes, écrans plats, afficheurs, cellules photovoltaïques …) sont au cœur des systèmes de surveillance et de sécurité, des équipements biologiques et médicaux, des infrastructures télécom et internet, des instruments de mesure pour l’environnement, des procédés industriels, des systèmes d’aide à la conduite, de la conversion d’énergie solaire …

La photonique a ainsi la capacité d’engendrer des innovations disruptives essentielles au fonctionnement des nouvelles applications qui alimentent l'industrie 4.0 et qui sont nécessaires pour relever les défis sociétaux et environnementaux mondiaux de notre époque.

Déposé dans le cadre des appels à projets européens Digital Innovation Hubs, PhotonHub Europe (https://www.photonhub.eu/#test) est l’unique projet à avoir été sélectionné dans la catégorie "Photonics Innovation Hubs".

Couvrant toute la chaîne de valeur de l'innovation (formation, recherche et développement technologique et accompagnement business) et financé à hauteur de 19 M€, il regroupe toutes les meilleures technologies, installations, compétences et savoir-faire de 54 centres de compétences de premier plan en Europe.

A partir de janvier 2021, pour une durée de 52 mois et avec une vocation à devenir pérenne, PhotonHub Europe sera un guichet unique à accès ouvert partout en Europe destiné à aider toute entreprise, en particulier PME et entreprises de taille moyenne "non photoniques", souhaitant innover dans le domaine de la photonique ou souhaitant intégrer de la photonique en valeur ajoutée à son produit innovant.

Organisé autour de 8 filières photoniques de prototypage, en réseautage direct avec des lignes pilotes de production, des clusters industriels, des investisseurs et des accélérateurs économiques de l’innovation, il couvrira notamment, pour les entreprises dont les projets d'innovation seront sélectionnés :

- la formation et l'aide au perfectionnement (formations en ligne, et sur site chez les partenaires du projet)
- le soutien transeuropéen à l'innovation en finançant le développement technologique (sur l'ensemble de l'échelle TRL 3 à 8) au sein des partenaires aidant une entreprise à innover
- des aides et un accompagnement orientés business aux entreprises et pour trouver des investissements ou des soutiens financiers européens, nationaux ou régionaux.

En déployant plus rapidement et efficacement les technologies recourant à la photonique pour accélérer la conception et la mise sur le marché de produits innovants, l’objectif de PhotonHub Europe est donc d'accroître la transformation numérique et la compétitivité industrielle européenne, avec une capacité de créer directement plus de 1 000 nouveaux emplois de haute technologie dans l'Union Européenne et près d'un milliard d'euros de nouveaux revenus et de capital-risque d'ici 2025.

Ce nouveau hub paneuropéen d'innovation photonique est coordonné par l'Université Vrije de Bruxelles. Côté français, le CNRS est l'unique partenaire académique qui regroupe 12 unités de recherche (et leurs 28 plateformes dont 9 centrales de micro-nanofabrication de RENATECH et RENATECH+ et 8 Equipex) et plus de 70 personnes impliquées. FEMTO-ST (15p) en est aussi le coordinateur scientifique et technique national, avec l’appui de la délégation Centre-Est du CNRS pour le pilotage administratif (7 délégations régionales concernées) et en lien avec des clusters industriels sous l’égide de Photonics France.

Parmi les autres unités de recherche françaises concernées figurent : le laboratoire Hubert Curien (St Etienne), l'institut Fresnel (Marseille), le laboratoire Charles Fabry (Palaiseau), le laboratoire CRISMAT (Caen), le laboratoire L2n (Troyes), le laboratoire LP3 (Marseille), le laboratoire d'astrophysique de Marseille, le laboratoire PhLAM (Lille), l'IEMN (Lille), le LAAS (Toulouse) et le C2N (Palaiseau).

 Au niveau de FEMTO-ST :

Nadège Courjal est responsable de la filière MOEMS et fait partie du comité technique d'évaluation des projets d'innovation,

Hervé Maillotte est le coordinateur de PhotonHub Europe au niveau académique national.

  • Journées nationales sur les Technologies Emergentes en Micro-Nanofabrication

    Ces journées scientifiques qui ont lieu du 30 novembre au 2 décembre à Besançon rassemblent les acteurs majeurs français en micro-nanotechnologies, génie des procédés, physique et modélisation des processus de fabrication.

    Lire la suite
  • 16ème Symposium international sur les Systèmes robotiques autonomes distribués

    Près d’une centaine de scientifiques en provenance du monde entier se donnent rendez-vous, sous l’égide de FEMTO-ST, à Montbéliard du 28 au 30 novembre pour échanger sur un domaine interdisciplinaire en pleine expansion.

    Lire la suite
  • Clôture du projet, MiMédI, Microtechniques pour les Médicaments Innovants

    Les 9 partenaires du projet européen de stratégie régionale d’innovation par la spécialisation intelligente MiMédI présentent les résultats portant sur l'amélioration des méthodes de production de biomédicaments et la réduction de leur coût de fabrication.

    Lire la suite
  • Bruno Bonnell en visite à FEMTO-ST

    Le Secrétaire Général Pour l’Investissement (SGPI) Bruno Bonnell, en charge du déploiement du programme interministériel France 2030 sous l’autorité directe de la Première Ministre, a rencontré les chercheurs de l’institut mardi 4 octobre.

    Lire la suite
  • Fei Gao lauréat du prix "Sustainable Future Visionary Award"

    Professeur à l’UTBM et chercheur à FEMTO-ST, Fei Gao est aujourd’hui un des spécialistes mondiaux de la pile à combustible et des jumeaux numériques.

    Lire la suite
  • Micron d’or sur le salon MICRONORA 2022

    FEMTO-ST est récompensé d’un micron d’or pour sa structure nanorobotique tridimensionnelle actionnée de manière précise et continue en fonction de la puissance de la lumière pour la préhension de nano objets.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST sur le salon MICRONORA 2022

    Du 27 au 30 septembre, plus de 600 exposants directs et 15000 visiteurs professionnels sont attendus à Besançon sur le salon international des microtechniques. FEMTO-ST et FEMTO Engineering seront présents.

    Lire la suite
  • Le robot de prise et de dépose le plus rapide du monde

    Une équipe de chercheurs a développé un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes. Ces travaux font l’objet d’ une publication dans la prestigieuse revue américaine «Science Robotics»

    Lire la suite
  • Aude Bolopion reçoit le très sélectif « Big-in-Small Award 2022 »

    Ce prix annuel,remis lors de la conférence MARSS à Toronto, récompense « le meilleur microroboticien » de l'année au niveau international.

    Lire la suite
  • Engins spatiaux : un lubrifiant solide adapté à l'air comme au vide

    les engins spatiaux sont soumis à des contraintes extrêmes. Des chercheurs ont développé un prototype de lubrifiant solide qui ne souffre pas de l’oxydation à l’air libre et qui fonctionne mieux que les solutions actuelles dans le vide. Ces travaux ont abouti à un dépôt de brevet.

    Lire la suite

Pages