L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Matière programmable : Tentative de record du monde

Une équipe de recherche de FEMTO-ST tente de faire homologuer par le « Guinness World Record » le record du plus grand nombre de blocs lumineux autonomes assemblés dans une structure.

Depuis plus de 10 ans, le Département d'Informatique des Systèmes Complexes (DISC) de l'Institut FEMTO-ST (CNRS – UBFC – UFC – ENSMM - UTBM) à Montbéliard, travaille sur les thématiques de programmation distribuée pour systèmes modulaires.

Ce vendredi 27 aout 2021, l'équipe d'enseignants chercheurs à l'origine des robots modulaires « Blinky Blocks », va tenter d'enregistrer le record du plus grand nombre de bloc lumineux autonomes assemblés dans une structure, soit 1824 modules, dans la catégorie du plus grand objet par taille.

La communication entre des centaines de modules indépendants souligne les progrès réalisés dans le domaine de la programmation distribuée pour la robotique modulaire, avec pour objectif futur la création de matière programmable.

Cette tentative de record s'inscrit dans le cadre du partenariat art et sciences entre le couple d'artistes Scenocosme qui réalise la structure interactive en Blinky Blocks, le laboratoire FEMTO-ST, et MA scène nationale qui héberge l'évènement au sein de sa scène numérique sur le campus des portes du Jura de Montbéliard.

Pour valider le record, Simon Hauser docteur en robotique modulaire diplomé de l'EPFL a comptabilisé la quantité de blocs individuels composant la structure, qui s'allument de manière autonome, après avoir reçu une stimulation externe (tapotement du doigt, son, message de ses voisins). Les dimensions de la structure sont ensuite enregistrées par Jean-Baptiste Rollin, géomètre expert à Belfort à l'aide d'un scanner numérique. L'ensemble se déroulant sous l'oeil avisé de Samuel Gomes maire de Badevel.

Les Blinky Blocks sont fabriqués par le groupe Tech Power Electronics pour l'Institut FEMTO-ST. Un bloc est constitué de deux coques en plastique en forme de Lego, vissées l'une à l'autre. Il contient des aimants, un microcontrôleur, un microphone, un haut-parleur, des leds et des connecteurs à broches. Le microcontrôleur est programmé par le Département d'Informatique et Systèmes Complexes de l'Institut FEMTO-ST.

Plus d’informations : Remy TRIBHOUT

  • Bonne année 2022 !

    La Direction et l'ensemble des membres de FEMTO-ST vous souhaitent une année 2022 pleine de satisfactions personnelles et professionnelles

    Lire la suite
  • Safa MERAGHNI reçoit le prix PEPITE du concours régional « Initiative au féminin »

    Son projet de création de « Smart Medical Assistant » est un dispositif intelligent d’assistance médicale sur smartphone destiné à aider les médecins dans leur diagnostic.

    Lire la suite
  • Conférence IEEE ICEMS : Best paper award

    Des chercheurs de l’équipe SHARPAC du département ENERGIE de FEMTO-ST ont reçu le «Best Paper Award» lors de la Conférence internationale IEEE sur les Machines Électriques et Systèmes pour leurs travaux concernant l’influence de la conductivité électrique sur les pertes par courants de Foucault.

    Lire la suite
  • Laboratoires communs CNRS-Entreprises 2021

    FEMTO-ST et AUREA Technology mis à l’honneur lors du LAB COM CNRS qui s'est tenu à Paris les 29 et 30 novembre.

    Lire la suite
  • Nanorobotique du futur : FEMTO-ST entre dans la 4ème dimension

    Pour la première fois, des structures nanorobotiques ont été réalisées par pliage en 3 dimensions d'une membrane multi-couche en proposant en plus leur actionnement par un principe électro-thermo-mécanique.

    Lire la suite
  • Lumière sur les lasers supercontinuum

    En collaboration avec des collègues des Universités de Tampere, d'Aston et de l'ICB à Dijon, des chercheurs de FEMTO-ST ont fait des progrès significatifs sur la compréhension de la nature chaotique des lasers en étudiant un laser supercontinuum en régime d’impulsions fortement instables.

    Lire la suite
  • Julio Andrés Iglesias Martínez reçoit le prix de la meilleure présentation étudiante à IEEE Ultrasonic Symposium

    Ses travaux consistent à réaliser des cristaux phononiques tridimensionnels à l’échelle microscopique présentant les bandes interdites les plus larges connues à ce jour.

    Lire la suite
  • Des textiles égyptiens vieux de 4000 ans éclairent sur la durabilité des fibres de lin

    Publiés dans la revue Nature Plants, des travaux impliquant des scientifiques de FEMTO-ST aident à proposer des matériaux à base de fibres de lin toujours plus performants et résistants.

    Lire la suite
  • Les Visites insolites du CNRS 2021 : plongez au cœur de la science !

    Plonger dans la peau d’une cellule, comprendre les systèmes de conversion d’énergie ou encore savoir pourquoi et comment l’hydrogène pourrait être le carburant du futur…grâce aux visites insolites organisées à Besançon et Belfort par FEMTO-ST !

    Lire la suite
  • Rodolphe Boudot reçoit le prix EFTF Young Scientist Award 2020

    L'IEEE EFTF-IFCS 2021 est une conférence conjointe de l'European Frequency and Time Forum et de l'IEEE International Frequency Control Symposium. La conférence conjointe 2021, initialement prévue à Paris en avril, a été convertie en une conférence virtuelle du 7 au 17 juillet 2021.

    Lire la suite

Pages