L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Maxence Leveziel récompensé par le prix de thèse robotique du CNRS

Ses travaux ont permis de développer un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes

Depuis 2007, le Groupe de Recherche (GdR) Robotique du CNRS délivre un prix de thèse qui a pour but de distinguer de jeunes chercheurs en robotique dont les travaux ont permis une avancée de la recherche par des contributions au progrès des connaissances scientifiques et/ou aux innovations techniques en robotique. Cette année, ce prix a été décerné à Maxence Leveziel, docteur de l’UBFC (ED SPIM), le 17 octobre 2023 lors des Journées Nationales de la Recherche en Robotique à Moliets (https://www.ins2i.cnrs.fr/fr/cnrsinfo/une-doctorante-et-un-doctorant-recoivent-le-prix-de-these-2022-du-gdr-robotique/).

Maxence Leveziel a effectué sa thèse au laboratoire FEMTO-ST et a développé un robot miniature, MiGriBot, capable de manipuler des objets micrométriques, à peine visibles à l’œil nu, à des vitesses jamais atteintes. Ces travaux ont fait l’objet d’une publication dans la prestigieuse revue Science Robotics en août 2022.

MiGriBot est un robot miniature capable de réaliser des opérations de prise et dépose d’objets de 40 micromètres à plusieurs millimètres à des cycles pouvant atteindre 720 opérations de prise et dépose par minute, avec une répétabilité sub-micrométrique. Ces performances font de lui le robot de prise-dépose le plus rapide au monde, toutes échelles confondues.

La vitesse et la précision sont deux enjeux majeurs dans les systèmes automatisés de production et de l’industrie du futur. Ce robot servira à assembler des systèmes micro-électro-mécaniques et optiques (MEMS/MOEMS) utilisés dans l’industrie de l’électronique où les besoins en cadence de travail sont de plus en plus élevés. Grâce à sa vitesse et à sa compacité, plus de 2000 robots pourront être placés dans 1 m2 pour réaliser plus d’un million d’opérations par seconde ! La très faible consommation énergétique de MiGriBot contribuera aussi à réaliser des systèmes de productions compacts et très économes en énergie pour faire face au changement climatique.

Ces travaux ont été menés au sein de l’équipe RoMoCo du laboratoire FEMTO-ST dans le cadre du projet ANR JCJC MiniSoRo (ANR-19-CE10-0004). Le projet a été cofinancé par Grand Besançon Métropole et la thèse a été co-encadrée par Guillaume Laurent, Michaël Gauthier et Redwan Dahmouche.

Contact : Redwan Dahmouche

Award
  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite
  • Des visières de protection produites en série

    Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, FEMTO-ST, en lien avec ses tutelles, s'est impliqué dans la réalisation de deux modèles de visières de protection qui sont produites en série sur le site bisontin depuis le 9 avril 2020.

    Lire la suite
  • Une solution innovante pour détecter des polluants dans le sous-sol

    Des chercheurs de FEMTO-ST et de l’entreprise TOTAL SA ont réussi à détecter des polluants organiques avec des méthodes ne nécessitant aucun prélèvement d’échantillon et ont été capable de suivre l’évolution de la pollution du sous-sol sur des périodes allant jusqu’à plusieurs années.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST fermé au public

    Suite aux mesures annoncées par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Coronavirus (COVID-19), l'ensemble des sites de notre laboratoire à Besançon, Belfort et Montbéliard sont fermés au public à compter de ce mardi 17 mars.

    Lire la suite
  • Concours innovation I-PhD : 2 lauréats issus de FEMTO-ST

    Maya Geagea (projet ANIOPAC : micro-piles à combustible), et Gaël Matten (projet VIBISCUS : système de réduction des nuisances sonores), grand prix du jury, sont lauréats du palmarès d’innovation 2019

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane lauréate d’une bourse ERC Consolidator grant 2019

    Chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Sarah est lauréate d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2M€ pour son projet uNIQUE - Nanophononique pour le traitement de l’information quantique.

    Lire la suite
  • Stardust Odyssée : Un nouveau record du monde !

    Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

    Lire la suite

Pages