L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Métamatériau en torsion…en couverture de Science !

Muamer Kadic, enseignant-chercheur de l'Université Bourgogne Franche-Comté au sein du l’institut FEMTO-ST, est co-auteur d’un article dans la prestigieuse revue Science [1] en collaboration avec des partenaires du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) en Allemagne. Leur découverte sur des métamatériaux mécaniques permettant de convertir une simple pression linéaire en un mouvement de torsion pure fait même l’objet de la couverture du journal [2].

Image Tobias Frenkel

Image Tobias Frenkel

Image Tobias Frenkel

Les métamatériaux constituent depuis un peu plus de 10 ans un sujet de recherche intensive dans de nombreux domaines de la physique (photonique, électromagnétisme, thermique, biochimie, acoustique, mécanique, sismique…). Ces milieux composites sont artificiellement structurés, le plus souvent périodiquement, à une échelle dimensionnelle inférieure à la longueur d’onde caractéristique du phénomène à contrôler (soit typiquement de la dizaine de nanomètres à plusieurs mètres selon le domaine considéré). Leur immense attrait vient de leur capacité à conférer aux “matériaux” qu’ils constituent des propriétés inédites, voire spectaculaires, impossibles à obtenir à partir des matériaux “continus” naturels, telles que l’invisibilité optique ou sismique par exemple.
La découverte publiée dans Science repose sur des métamatériaux mécaniques dits « chiraux » : tout comme la main humaine, leurs motifs, bien qu’identiques, ne peuvent pas se superposer à leur image dans un miroir par absence de symétrie. Le métamatériau chiral conçu par Muamer Kadic et ses collègues, fabriqué grâce à une technologie innovante d’impression laser 3D de précision micrométrique, est alors capable de se tordre au lieu de se comprimer sous l’effet d’une contrainte uniaxiale (purement “rectiligne”) qui lui est appliquée. Ce comportement, totalement inédit, est proscrit par les règles usuelles de la mécanique continue dans un matériau standard. Cette nouvelle propriété de chiralité mécanique s’ajoute de surcroît à d’autres fonctionnalités propres à ce métamatériau pour lequel l’effet de taille relative est primordial [3], telles que l’allégement structurel et l’accroissement de rigidité. Protéger des objets d’ondes mécaniques indésirables pourrait en être une application potentielle.
Ces travaux ont été soutenus par le Labex ACTION et par l’ISITE Bourgogne Franche-Comté

.
[1] Tobias Frenzel, Muamer Kadic & Martin Wegener, “Three-dimensional mechanical metamaterials with a twist”, Science 358, 1072-1074 (2017). http://science.sciencemag.org/content/358/6366/1072
[2] http://science.sciencemag.org/content/358/6366
[3] Muamer Kadic, Tobias Frenzel & Martin Wegener, “Mechanical metamaterials: When size matters”, Nature Physics 14, 8–9 (2018)

  • Daniel HISSEL, lauréat de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS

    Professeur à l’Université de Franche-Comté, chercheur à FEMTO-ST et co-fondateur d’une start-up pour des piles à hydrogène plus performantes, Daniel HISSEL fait partie des quatre lauréats nationaux de la médaille de l’innovation 2020 du CNRS.

    Lire la suite
  • Une nouvelle source de lumière infrarouge grâce à des cascades de fibres optiques

    Des scientifiques de l’institut FEMTO-ST et de l'Université McGill (Montréal, Canada) ont conçu et développé en collaboration avec trois sociétés françaises une source de lumière couvrant toute la gamme de longueur d’onde de l’infrarouge moyen : de 2 à 10 µm.

    Lire la suite
  • Des cristaux topologiques pour guider les ondes à la surface de l’eau

    Les isolants topologiques ont la propriété d’être conducteurs sur leur surface, mais isolants dans leur volume et permettent un guidage très efficace des ondes par l’ingénierie de la structure de ces matériaux, généralement agencés selon une symétrie hexagonale inspirée de celle du graphène.

    Lire la suite
  • Hommage à Raymond BESSON, « l’homme du quartz à 10-14 »

    Scientifique passionné, professeur à l’ENSMM jusqu’en 2006 et directeur du Laboratoire de Chronométrie, Electronique et Piézoélectricité entre 1978 et 2002, Raymond Besson était réputé dans la communauté internationale du temps-fréquence pour ses résonateurs à quartz et est décédé ce 15 avril.

    Lire la suite
  • Des visières de protection produites en série

    Dans le cadre de la crise sanitaire actuelle, FEMTO-ST, en lien avec ses tutelles, s'est impliqué dans la réalisation de deux modèles de visières de protection qui sont produites en série sur le site bisontin depuis le 9 avril 2020.

    Lire la suite
  • Une solution innovante pour détecter des polluants dans le sous-sol

    Des chercheurs de FEMTO-ST et de l’entreprise TOTAL SA ont réussi à détecter des polluants organiques avec des méthodes ne nécessitant aucun prélèvement d’échantillon et ont été capable de suivre l’évolution de la pollution du sous-sol sur des périodes allant jusqu’à plusieurs années.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST fermé au public

    Suite aux mesures annoncées par le Président de la République dans le cadre de la lutte contre l'épidémie de Coronavirus (COVID-19), l'ensemble des sites de notre laboratoire à Besançon, Belfort et Montbéliard sont fermés au public à compter de ce mardi 17 mars.

    Lire la suite
  • Concours innovation I-PhD : 2 lauréats issus de FEMTO-ST

    Maya Geagea (projet ANIOPAC : micro-piles à combustible), et Gaël Matten (projet VIBISCUS : système de réduction des nuisances sonores), grand prix du jury, sont lauréats du palmarès d’innovation 2019

    Lire la suite
  • Sarah Benchabane lauréate d’une bourse ERC Consolidator grant 2019

    Chargée de recherche CNRS à l’Institut FEMTO-ST, Sarah est lauréate d’une prestigieuse bourse du Conseil européen de recherche (ERC) d’un montant de 2M€ pour son projet uNIQUE - Nanophononique pour le traitement de l’information quantique.

    Lire la suite
  • Stardust Odyssée : Un nouveau record du monde !

    Découvrez le plus petit personnage en volume jamais animé en stop-motion (image par image) à travers un court métrage filmé grâce aux équipements robotiques de très haute technologie de FEMTO-ST.

    Lire la suite

Pages