Emploi
Doctorants
Postes à pourvoir à FEMTO-ST

Vous êtes ici

Proposition de thèse : Origami nanorobotique déployé au bout d'une fibre

L'offre de thèse porte la conception, la fabrication et la commande de systèmes de caractérisation et/ou de nanorobots pour intervenir aux très petites échelles dimensionnelles. Il s'agit de caractériser des systèmes de dimension nanométrique ou de manipuler des objets nanométriques. Réaliser des nanocapteurs ou des structures actives (nanorobots) en bout de fibre optique est une réponse mais qui comporte des challenges à la fois théorique et technique. Nous proposons, dans cette thèse, une approche originale basée sur le déploiement d’une structure mise en place en bout de fibre à l’aide de moyens robotiques sous MEB.

Proposition de thèse : Contribution au développement d’actionneurs à base de matériaux actifs pour des robots origamis reconfigurables

L' offre de thèse proposée par l'UBFC/FEMTO-ST traite de l’étude et du développement de structures robotiques inspirées des origamis. Le travail proposé concerne la modélisation, la conception et la fabrication des actionneurs de telles structures.

 Le travail de thèse proposé se place dans le cadre du projet de recherche collaboratif OrigaBot, supporté par l’Agence Nationale de Recherche, dans lequel sont associés ISM (Marseille, porteur du projet), Femto-ST (Besançon) et ICube (Strasbourg).

L’objectif de la thèse se concentre donc sur le développement d’actionneurs permettant de propulser le robot basé sur l’origami et la structure (2D ou 3D) permettant de réaliser un auto-pliage et un changement de forme en exploitant des actionneurs à effets mémoire de forme.

Contact: 

Les candidats devront envoyer une lettre de motivation, un CV et leurs relevés de notes (M1 et M2 ou 4ème et 5ème années universitaires) sous forme de fichier unique en PDF aux adresses suivantes : rkanty@femto-st.fr , morvan.ouisse@femto-st.fr et stephane.viollet@univ-amu.fr

+ d'infos :
Icône PDF sujet_these_origabot_femto-st_vf.pdf

Proposition de thèse : "Apport de la microfabrication soustractive sur verre pour la conception de micro-robots" biomédicaux

L'offre de thèse porte sur l'apport de la microfabrication soustractive sur verre pour la conception de microrobots biomédicaux.

Le profil recherché est celui d’un étudiant en master 2 ou élève ingénieur en dernière an-née ayant une formation en mécatronique ou mécanique. Il (elle) doit être à l’aise sur l’utilisation d’un logiciel de CAO (Solidworks ou autres), de simulation multiphysique (COMSOL ou ANSYS) et de calcul numérique de type MATLAB. La connaissance des procédés salle blanche serait un plus.

Plus de détails sont fournis dans le fichier PDF ci-dessous.

Contact: 

Les candidats devront envoyer une lettre de motivation, un CV et leurs relevés de notes (M1 et M2 ou 4ème et 5èmeannées universitaires) sous forme de fichier unique en PDF aux adresses suivantes : guillaume.laurent@femto-st.fr, rkanty@femto-st.fr et sylwester.bargiel@femto-st.fr

+ d'infos :
Icône PDF sujet_murob_med_fab_sous_2019_dif.pdf

Proposition de thèse : Modelisation, Conception et Commande de Micro-Robots Parallèles Souples à Plateformes Configurables

L' offre de thèse proposée par l'UBFC/FEMTO-ST est  en Modelisation, Conception et Commande de Micro-Robots Parallèles Souples à Plateformes Configurables.

Le profil recherché est un Master 2/Ingénieur curieux(se), inventif(ve) et autonome avec des compétences scientifiques en Mécanique, Robotique ou Mécatronique.

La date limite de candidature est le 23 mai 2019.

Plus de détails sont fournis dans le fichier PDF ci-dessous.

Contact: 

 Envoi CV + Lettre de motivation et références à Redwan Dahmouche: redwan.dahmouche@femto-st.fr, en indiquant “MSPR 2019” dans le titre du courriel.

+ d'infos :
Icône PDF modeling_of_miniaturized_parallel_soft_robots.pdf

Propostion de thèse : Référence de fréquence optique à microcellule de vapeur alcaline de haute stabilité

Contexte :

Le (la) candidat(e) de thèse intègrera le groupe OHMS (http://teams.femto-st.fr/equipe-ohms/) du département Temps-Fréquence de FEMTO-ST (www.femto-st.fr). Le (la) candidate doit avoir pour diplôme un Master 2 ou équivalent ou un diplôme d’une Ecole d’Ingénieurs. Le (la) candidat(e) doit porter un intérêt majeur pour les disciplines de la physique appliquée en général, pour les mesures de haute-précision et bas bruit, présenter du savoir-faire en optique, électronique et instrumentation(programmation pour le pilotage d’expérience). Des connaissances dans les domaines de la physique atomique et en conception mécanique sont un atout. Le (la) candidat(e) évoluera au sein d’une équipe composée de chercheurs, ingénieurs et techniciens, et disposera du soutien des services électronique, mécanique et informatique de l’Institut FEMTO-ST et d’une infrastructure de choix dédiée à la métrologie temps-fréquence (http://oscillator-imp.com/dokuwiki/doku.php). Le (la) candidat(e) sera amenée à présenter ses travaux dans des conférences internationales et visera à la publication de ces travaux dans des revues internationales à comité de lecture.

Le (la) candidat(e) tâchera en premier lieu d’explorer le potentiel de la spectroscopie sub-Doppler bi-fréquence pour le développement d’une référence optique à microcellule de haute stabilité de fréquence.

En fonction de l’avancement et des résultats obtenus avec la technique de spectroscopie sub-Doppler bi-fréquence, le (la) candidat(e) pourra envisager dans la dernière année de son travail de thèse l’investigation préliminaire d’un nouveau type de référence optique à microcellule reposant possiblement sur l’exploitation d’une transition à 2 photons d’un atome alcalin [22-25].

Conditions du contrat et comment candidater ?

Diplôme requis : Master 2 ou Diplôme d’Ingénieur Date de début de la thèse : 01 Décembre 2019 au plus tard. Salaire contrat doctoral : environ 1.5 k€ net par mois. Possibilité de réaliser des vacations (enseignements) au cours de la thèse à l’Université, Ecole d’Ingénieurs ENSMM. Démarche : transmettre CV, lettre de motivation et si disponible lettres de recommandations au contact ci-dessous.

Candidature à déposer avant le 06 juin 2019

Contact: 

Dr Rodolphe BOUDOT - rodolphe.boudot@femto-st.fr - Tel : 33 (0)3 81 40 28 56

FEMTO-ST - Département Temps Fréquence

Site ENSMM - 26, Rue de l'Epitaphe 25030 Besançon - France

+ d'infos :
Icône PDF sujet_de_these-microrefoptique.pdf

Proposition de thèse: Etude dynamique de métamatériaux mécaniques pour ultrasons

Contexte
Le groupe "Phononics and Microscopy" du laboratoire FEMTO-ST étudie le domaine des cristaux phononiques et des métamatériaux acoustiques. L’objectif de la thèse sera d’aller au-delà de l’état de la technique en fabriquant des métamatériaux mécaniques 3D et en mesurant leurs propriétés «méta» dans le régime dynamique et non linéaire, généralement dans la gamme des MHz. Les applications potentielles à long terme sont, par exemple, la conception de transducteurs ultrasonores adaptés au rayonnement dans l'eau (adaptation d'impédance / formation de faisceau) ou à l'imagerie dans la boîte crânienne (couplage des ondes acoustiques dans le crâne puis dans le cerveau, directionnalité et mise au point)

Description
La fabrication sera effectuée par fabrication additive, soit par impression 3D, soit par écriture directe au laser par photopolymérisation à deux photons, en fonction de la plage de fréquences cible. Le comportement des structures phononiques sera caractérisé par l'utilisation d'un analyseur MEMS et par des mesures ultrasonores pour déterminer les vitesses acoustiques en fonction de la direction de propagation. La conception sera basée sur l'analyse des propriétés homogénéisées des métamatériaux et sur la technique de transformation de l'espace. La modélisation sera effectuée par analyse par éléments finis des propriétés d'une cellule élémentaire ou d'une structure complète.