Emploi
Post-doctorat
Postes à pourvoir à FEMTO-ST

Vous êtes ici

TF : Post-Doc Horloges optiques à microcellule

Contexte : Nous travaillons à FEMTO-ST sur le développement d’horloges optiques à microcellule. Un premier démonstrateur consiste à stabiliser la fréquence d’un laser à 895 nm sur une cellule césium micro-fabriquée par la technique de spectroscopie sub-Doppler bi-fréquence . D’autres travaux sont en cours pour la mise en place d’une référence de fréquence optique exploitant la transition à 2-photons à 778 nm de l’atome de Rb [5,6]. De nombreux travaux, technologiques et métrologiques, restent à mener pour amener ces références à leurs performances ultimes. Le (la) candidat(e) sera pleinement investi(e) sur cette thématique de recherche et contribuera à la progression de cette activité-phare de l’institut FEMTO-ST. Il/elle contribuera à l’implémentation de démonstrateurs d’horloges optiques à microcellule de laboratoire et à leur caractérisation métrologique, en particulier en terme de stabilité relative de fréquence.

Le (la) candidat(e) intègrera l’équipe-projet « Micro-Horloges » de FEMTO-ST, impliquant des membres du groupe OHMS (http://teams.femto-st.fr/equipe-ohms/) du département Temps-Fréquence et des membres du groupe MOSAIC (https://teams.femto-st.fr/MOSAIC/en) du département MN2S de FEMTO-ST (www.femto-st.fr). L’équipe projet dans laquelle évoluera le (la) candidat(e) est actuellement composée de 3 chercheurs permanents, 1 post-doctorant et 4 étudiants en thèse. Le (la) candidat(e) disposera du soutien des services électronique, mécanique et informatique de l’Institut FEMTO-ST et d’une infrastructure de choix dédiée à la métrologie temps-fréquence (http://oscillator-imp.com/dokuwiki/doku.php) et les microtechnologies via la plateforme MIMENTO (https://www.femto-st.fr/en/Platforms/MIMENTO-Presentation). Le (la) candidat(e) sera amenée à présenter ses travaux dans des conférences internationales et visera à la publication de ces travaux dans des revues internationales à comité de lecture.

Le (la) candidate doit être titulaire d’une thèse de doctorat. Le (la) candidat(e) doit porter un intérêt majeur pour les disciplines de la physique appliquée en général. Une formation lui ayant permis d’acquérir des connaissances,
voire un peu d’expérience (par des travaux pratiques par exemple) avec la salle blanche et les technologies MEMS est un réel atout. Des connaissances dans les domaines de la physique atomique, instrumentation- programmation et conception mécanique sont des atouts. Il (elle) devra apprécier le travail en équipe.

Profil du candidat :

Requis : Thèse de doctorat en physique/physique appliquée/sciences pour l’ingénieur
Début: A partir du 1er septembre 2022 (sous réserve de l’autorisation ZRR)
Durée du contrat : 1 an renouvelable
Salaire: entre 2500 et 3500 € bruts, selon expérience
Procédure: postuler sur https://emploi.cnrs.fr/Offres/CDD/UMR6174-RODBOU-001/Default.aspx

AS2M : POST-DOC en vision par ordinateur

Estimation de la pose 3D par microscopie à holographie numérique pour la métrologie de la micro-robotique

L'objectif du post-doc est de démontrer pour la première fois les nouvelles possibilités d'estimation de pose 3D en micro-robotique permises par la microscopie par holographie numérique en combinant la sensibilité en Z nanométrique de cette méthode d'imagerie avec des mesures en X,Y résolues également au nanomètre grâce à des marqueurs pseudopériodiques.

MN2S - Phononique, NEMS/MEMS, acoustique quantique

Un poste de chercheur post-doctorant est à pourvoir au sein de FEMTO-ST.

Le candidat recruté intégrera le projet uNIQUE (Nanophononics for Quantum Information Processing), financé par l'European Research Council, qui vise au développement d'une plateforme tout-électromécanique du traitement de l'information quantique au confluent de la phononique, des micro- et nanosystèmes électromécaniques et de l'acoustique quantique.

Le (la) candidat(e) oeuvrera à la fabrication et à la caractérisation de dispositifs phononiques et de résonateurs nanomécaniques radio-fréquences, à température ambiante et sous conditions cryogéniques.

Les candidatures doivent être déposés via le portail emploi CNRS : https://bit.ly/3H3LX50