Emploi
Stages
Postes à pourvoir à FEMTO-ST

Vous êtes ici

M2 Stage : Caractérisation aux petites échelles de l’interface fibre/matrice de matériaux composites biosourcés

Contexte : L’équipe MAT’ÉCO (Matériaux pour la transition écologique) du Département de Mécanique Appliquée (DMA) de l’Institut FEMTO-ST développe des méthodes de caractérisation et de modélisation du comportement thermo-hygro-mécanique des composites à fibres végétales de l’échelle nanométrique à l’échelle macroscopique. L’objectif de ce stage est ainsi de contribuer à la caractérisation du comportement aux petites échelles de l’interface fibre/matrice de matériaux composites biosourcés. Pour cela, il s’agit de mettre en place des méthodes de caractérisation permettant d’investiguer finement les variations de propriétés physiques, chimiques et/ou mécaniques au niveau de l’interface, en s’appuyant notamment sur les équipements expérimentaux disponibles au Département et, plus globalement, au sein de l’Institut FEMTO-ST.

Profil recherché :
Étudiant(e) en dernière année d’école d’ingénieurs ou en Master 2, possédant des compétences en sciences des matériaux et des aptitudes en méthodes expérimentales.

Laboratoire d’accueil : Institut FEMTO-ST
Département de Mécanique Appliquée (DMA)
Équipe MAT’ÉCO (Matériaux pour la transition écologique)
Durée : 6 mois à compter de février 2023
Gratification : Environ 550€/mois

M2 Stage : TriboChimie des contacts glissants

Contexte : Le sujet proposé focalise sur la synergie mécanique-physicochimie existant au sein du contact, et plus particulièrement la tribochimie qui représente l’ensemble des modifications chimiques induites par frottement au sein des contacts sujets au frottement. Les matériaux d’intérêt sont des matériaux innovants (verres métalliques et/ou dépôts minces) destinés à des applications de pointes (micro-actionneurs et microsystèmes, applications spatiales, etc.).

Le sujet proposé intègre un cadre de recherche collaborative Institut FEMTO-ST (Besançon) – ICB (Dijon) portant sur la tribochimie des contacts glissants. Le stage se déroulera principalement au Laboratoire Interdisciplinaire Carnot Bourgogne (ICB) à Dijon, au sein du département Interfaces, sous la direction de Carmen Marco de Lucas (ICB), Luc Imhoff (ICB), et Guillaume Colas (FEMTO-ST). Des missions pourront être mises en place pour des déplacements au DMA (FEMTO-ST).

Des connaissances en physico-chimie du solide et en techniques de caractérisation des solides seront nécessaires

Durée du stage : 5 à 6 mois entre février et Août 2023

Candidature : CV et Lettre de motivation

M2 Stage : Quantification de l’incertitude liée aux réseaux de neurones : application au diagnostic du cancer du sein

Contexte : Les réseaux de neurones (RN) sont largement utilisés dans plusieurs domaines. Toutefois la décision fournie par un algorithme basé sur les RN est munie d’un niveau d’incertitude.
Il est important de caractériser ces incertitudes. Dans le cadre de ce projet, l’objectif est de développer une méthode de quantification de l’incertitude pour les réseaux de neurones pour un modèle de régression. La méthode sera appliquée pour évaluer le stade des patientes atteintes d’un cancer du sein en fonction de plusieurs variables histopathologiques. Cette évaluation permettra par la suite de suivre le risque d’évolution de la maladie en associant un niveau de confiance, nécessaire pour un usage clinique. La mesure de l’incertitude permettra aux praticiens de prendre des décisions adaptées pour la prise en charge des patientes comme par exemple explorer d’autres tests Orucevic et al. (2019).

Lieu du stage : SUPMICROTECH-ENSMM, 26 Rue de l’Épitaphe, 25000 Besançon - Département AS2M

Période de stage : Février - Juillet 2023

Profil recherché : Etudiant.e de Master 2 ou en dernière année d’école d’ingénieur

Compétences souhaitées : Mathématiques-appliquées, machine learning, deep learning, programmation Python.

M2 Stage : Couplage de méthodes de microscopie pour une analyse discriminante des vésicules extracellulaires.

Contexte : Le but de ce projet est d'améliorer et d'étendre une plateforme NanoBioAnalytique (NBA) développée par Obeid et al. 2017 dans le groupe, qui peut aider à la caractérisation des sous-ensembles d'EVs (ref1,2).
Une puce d'or chimiquement modifiée développée sur la plateforme technologique MIMENTO est utilisée dans l'imagerie par résonance plasmonique de surface (SPRi) comme biocapteur multiplex pour détecter et caractériser les sous-ensembles d'EVs en fonction de leur phénotype. Ces biopuces modifiées chimiquement, une fois les VE capturés sur les différents réseaux de ligands spécifiques, sont ensuite étudiées sous Microscopie à Force Atomique (AFM), ce qui permet d'établir la métrologie des VE, la distribution de taille et d'extraire les informations morpho-mécaniques des différents sous-ensembles. Nous avons déjà établi que nos biopuces peuvent être utilisées pour caractériser des échantillons provenant d'échantillons biologiques complexes, c'est-à-dire des milieux conditionnés, des échantillons de plasma, etc (ref3).

Lieu de stage : Institut FEMTO-ST, Besançon (dpt de recherche : MicroNanoSciences et systèmes - MN2S), dans un groupe constitué d'enseignants-chercheurs, de chercheurs et d'ingénieurs qui se consacrent à l'analyse des biofluides d'intérêt.
d'intérêt, avec des expertises en biophysique, biodétection et nanobio-caractérisation.

Compétences : fort intérêt pour la recherche, pour la caractérisation des biofluides par microscopie, connaissances en biologie.
Des compétences en programmation python seraient aussi considérées, car elles aident à la caractérisation à haut débit de puces multiplexées.

M2 Stage : étude de l’effet de l’environnement pour la réduction du frottement et de l’usure de dépôts minces

Contexte :

Le sujet proposé focalise sur l’étude de l’effet de contaminations aéroportées (hydrocarbones par exemple) dans l’air ambiant sur le frottement et l’usure de dépôts minces réalisés à l’institut FEMTO-ST. Un tribomètre équipé d’une cellule à environnement contrôlé permettant de mener une analyse temps réel de la composition gazeuse de l’atmosphère sera utilisé.

Il s'agira de présélectionner des dépôts minces parmis une bibliothèque de matériaux réalisés et maîtrisés à l'institut. Ensuite, une campagne d'essais tribologique en environnement contrôlé sera mener, ainsi que les analyses morphologiques et chimiques des surfaces avec l’utilisation de diverses techniques (microscopes, MEB, EDS, etc...).

Disciplines clefs : tribologie, analyse de gaz et analyses de surfaces

Période : 6 mois – entre février et août 2023

Candidature : CV, lettre de motivation, bulletin de note avec classement (du niveau M1/Bac+4) sont à envoyer à Guillaume Colas (CR CNRS, Institut FEMTO-ST, Besançon)

M2 Stage : Effet super-réseau dans les revêtements multicouches : vers la détermination de propriétés mécaniques d’interface par approche éléments finis et atomistique (DFT)

Contexte : Ce stage de master fait partie d’un projet collaboratif financé par l’ANR dans le domaine des matériaux métalliques et inorganiques. Intitulé MULTI-NANO-ULHC (MULTI-scale methodology based on experimentation and modeling to design NANOstratificated metal / nitride ULtra-Hard Coatings), ce projet débute en janvier 2023.

Environnement de travail : L’institut FEMTO-ST est un des centres leader de la recherche française en sciences de l’ingénieur et physique appliquée. Le Département Mécanique Appliquée (DMA) est un des 7 départements de l’institut. Situé à Besançon, le DMA regroupe environ 110 personnes dont une quarantaine d’enseignants-chercheurs et chercheurs, une trentaine d’ingénieurs et techniciens et une quarantaine de doctorants et stagiaires.

Profil souhaité : étudiant de Master 2 ou élève ingénieur en dernière année, physique/mécanique des matériaux, simulation numérique, méthodes inverses

M2 Stage : Simulation de la nucléation de bandes de cisaillement sous indentation de revêtement multicouche composite

Contexte : Ce stage de master fait partie d’un projet collaboratif financé par l’ANR dans le domaine des matériaux métalliques et inorganiques. Intitulé MULTI-NANO-ULHC (MULTI-scale methodology based on experimentation and modeling to design NANOstratificated metal / nitride ULtra-Hard Coatings), ce projet débute en janvier 2023.

Environnement de travail : L’institut FEMTO-ST est un des centres leader de la recherche française en sciences de l’ingénieur et physique appliquée. Le Département Mécanique Appliquée (DMA) est un des 7 départements de l’institut. Situé à Besançon, le DMA regroupe environ 110 personnes dont une quarantaine d’enseignants-chercheurs et chercheurs, une trentaine d’ingénieurs et techniciens et une quarantaine de doctorants et stagiaires.

Profil souhaité : étudiant de Master 2 ou élève ingénieur en dernière année, physique/mécanique des matériaux, simulation numérique, endommagement.

M2 Stage: Intérêt de la désorientation du cristal induite par l’indentation pour l’identification des interactions entre les systèmes de glissement

Contexte : Ce stage de master fait partie d’un projet collaboratif financé par l’ANR dans le domaine des matériaux métalliques et inorganiques. Intitulé NOTIFICATION (ideNtification Of the matrix oF InteraCtions by nAnoindentaTION), ce projet débute en janvier 2023.

Environnement de travail : L’institut FEMTO-ST est un des centres leader de la recherche française en sciences de l’ingénieur et physique appliquée. Le Département Mécanique Appliquée (DMA) est un des 7 départements de l’institut. Situé à Besançon, le DMA regroupe environ 110 personnes dont une quarantaine d’enseignants-chercheurs et chercheurs, une trentaine d’ingénieurs et techniciens et une quarantaine de doctorants et stagiaires.

Profil souhaité : étudiant de Master 2 ou élève ingénieur en dernière année, physique/mécanique des matériaux, simulation numérique, méthodes inverses.

M2 Stage : Tumeur du cerveau sur micropuce perfusée.

Contexte : Ce stage aura lieu dans le cadre d’un projet financé par la région Bourgogne Franche-Comté intitulé 3D Glimpse : Modèle 3D in vitro du GLIoblastome vascularisé sur Micropuce PerfuSéE : Étude du transport de nanomédicament et du secrétome.

Environnement de travail : FEMTO-ST est un des centres leader de la recherche française en sciences de l’ingénieur et microtechniques. Au coeur d’un environnement pluridisciplinaire, il combine du personnel du CNRS et de l’Université de Franche-Comté. Le site de Temis, situé à Besançon profite de cette ville historique et culturelle, aux sites classés au Patrimoine mondial de l’UNESCO, et qui laisse la part belle aux activités de plein air.

Compétences recherchées :
Le ou la candidate devra avoir un goût prononcé pour la recherche. Iel aura acquis des compétences en gestion de projet, recherche bibliographique, avec des bases scientifiques solides en biologie cellulaire et outils pour l’ingénierie.