L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Bilal KOMATI (AS2M) obtient le Prix de la meilleure thèse en robotique

Depuis 2007, le GdR Robotique délivre un prix de thèse qui a pour but de distinguer de jeunes chercheurs en robotique dont les travaux, d’une grande qualité scientifique, ont permis une avancée de la recherche par des contributions au progrès des connaissances scientifiques et/ou aux innovations techniques en robotique.
L’édition 2015 concerne des thèses soutenues durant l'année 2014.

Félicitations à Bilal KOMATI (AS2M) qui a obtenu ce prix pour sa thèse intitulée : "Micro-assemblage automatisé à l’aide d’une pince instrumentée en force et d’une commande hybride force/position"

Le contexte général de la thèse est de développer des stratégies et des outils microrobotiques pour pouvoir assembler d'une manière automatisée des composants à l'échelle dimensionnelle du micromonde (typiquement entre un micromètre et un millimètre). Ces outils microrobotiques permettent de manipuler des objets artificiels ou biologiques (cellules vivantes, ADN, etc). Il faut savoir qu'à cette échelle, les composants sont quasiment invisibles à l'œil nu, on ne peut pas sentir ce qui se passe et on constate une inversion de l'importance des forces : les forces surfaciques (capillarité, van der Waals, électrostatiques) deviennent prépondérantes par rapport aux forces volumiques (poids, inertie). Ainsi, un exemple simple rencontré dans la nature illustrant la prépondérance des forces surfaciques est les petits insectes qui arrivent à grimper sur le mur sans tomber malgré leur poids. Il est ainsi nécessaire et indispensable de mettre en œuvre des stratégies novatrices appropriées pour ces microsystèmes.
Pour répondre à cette difficulté de sentir dans le micromonde, on a proposé d’intégrer des capteurs de force dans une micropince (à base de deux doigts actionnés par effet piézoélectrique). Le but des capteurs sera de fournir un retour tactile similaire à celui de l’homme quand il touche des composants. Ces capteurs de force vont permettre de mesurer les forces appliquées par la pince de chaque côté de l'objet afin de maîtriser sa manipulation. La pince ainsi développée sera nommée une pince instrumentée en force. L’objectif final de la thèse étant d’automatiser le micro-assemblage, nous avons développé des stratégies de micro-assemblage et des lois de commande adaptés aux spécificités du micromonde pour commander la station robotique de micro-assemblage (inclus la pince instrumentée en force). La loi de commande proposée permet de positionner le composant dans sa position désirée tout en commandant les forces d’interaction entre les différents composants.

Encadrants : Philippe LUTZ et Cédric CLEVY

pince instrumentée

pince instrumentée

Pince instrumentée en force (crédit photo : Ludovic Godard).

  • Best Presentation Award à ICEMS'17

    Frédéric Dubas, équipe SHARPAC/FEMTO-ST, s'est vu décerner le prix "Best Presentation Award" lors de la 19ème International Conference on Electrical Machines and Systems qui s'est tenue les 7 et 8 juin à San Francisco

    Lire la suite
  • FEMTO-ST remporte deux prix au salon Economia

    Youssef Tejda et Aliyasin El Ayouch remportent deux prix lors du salon Economia pour leurs travaux sur les métamatériaux acoustiques.

    Lire la suite
  • WOMBAT 2017

    Après une première édition à Sydney en 2015,le second Workshop on Optomechanics and Brillouin Scattering: Fundamentals, Applications and Technologies aura lieu à Besançon.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST présent à la 4eme édition des 24h du temps

    Des chercheurs et doctorants de FEMTO-ST participent aux 24h du temps. Une manifestation destinée à promouvoir le savoir-faire technique et scientifique régional dans le domaine du temps et de l’horlogerie qui se déroulera les 3 et 4 juin place Granvelle à Besançon

    Lire la suite
  • Yann Le Gorrec lauréat du prix du service 2017 de l'IFAC France

    Le prix du service 2017 de l'"International Federation of Automatic Control" sera remis en juillet prochain à Yann Le Gorrec, enseignant chercheur au sein de l'institut FEMTO-ST

    Lire la suite
  • Un capteur de rayons X miniature pour une médecine de haute précision

    Détecter les rayons X à une très petite échelle spatiale ouvre la voie à des images médicales et des thérapies de haute précision. C'est ce qu'a réalisé une équipe d'opticiens de FEMTO-ST en intégrant un détecteur à l'extrémité d'une fibre optique. Ces travaux viennent d'être publiés dans la revue Optics Letters et font les "highlights" de l'OSA (Optical Society)

    Lire la suite
  • Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI finalistes de Ma thèse en 180 secondes

    Nesrine BELKADI, Rania MEZZI et Bogdan PENKOVSKI, Doctorants à FEMTO-ST, font partie des 10 finalistes de « Ma thèse en 180 secondes ».
    Venez les encourager le mardi 4 avril à 18 heures à l'amphithéâtre Chosson AgroSup Dijon !

    Lire la suite
  • Prix EEA pour Marine Jouin

    Marine Jouin est lauréate du prix de thèse du Club EEA - section automatique, session 2017.

    Lire la suite
  • Concours photo 2016 de l'Optical Society of America, 3ème place pour Rémi Meyer

    La photo proposée Rémi Meyer (doctorant Optique) lors du concours photo organisé par l'Optical Society of America a été classée 3ème.

    Lire la suite
  • Un cerveau optique ultra rapide

    L'association de tous nouveaux concepts de calculs basés sur les réseaux de neurones artificiels, et de composants photoniques, a permis la mise au point d'un processeur optique capable de résoudre des problèmes complexes de manière ultra-rapide. Le résultat de ces travaux développés par une équipe d’opticiens de FEMTO-ST sont publiés dans la revue « Physical Review X »

    Lire la suite

Pages