L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

Bilal KOMATI (AS2M) obtient le Prix de la meilleure thèse en robotique

Depuis 2007, le GdR Robotique délivre un prix de thèse qui a pour but de distinguer de jeunes chercheurs en robotique dont les travaux, d’une grande qualité scientifique, ont permis une avancée de la recherche par des contributions au progrès des connaissances scientifiques et/ou aux innovations techniques en robotique.
L’édition 2015 concerne des thèses soutenues durant l'année 2014.

Félicitations à Bilal KOMATI (AS2M) qui a obtenu ce prix pour sa thèse intitulée : "Micro-assemblage automatisé à l’aide d’une pince instrumentée en force et d’une commande hybride force/position"

Le contexte général de la thèse est de développer des stratégies et des outils microrobotiques pour pouvoir assembler d'une manière automatisée des composants à l'échelle dimensionnelle du micromonde (typiquement entre un micromètre et un millimètre). Ces outils microrobotiques permettent de manipuler des objets artificiels ou biologiques (cellules vivantes, ADN, etc). Il faut savoir qu'à cette échelle, les composants sont quasiment invisibles à l'œil nu, on ne peut pas sentir ce qui se passe et on constate une inversion de l'importance des forces : les forces surfaciques (capillarité, van der Waals, électrostatiques) deviennent prépondérantes par rapport aux forces volumiques (poids, inertie). Ainsi, un exemple simple rencontré dans la nature illustrant la prépondérance des forces surfaciques est les petits insectes qui arrivent à grimper sur le mur sans tomber malgré leur poids. Il est ainsi nécessaire et indispensable de mettre en œuvre des stratégies novatrices appropriées pour ces microsystèmes.
Pour répondre à cette difficulté de sentir dans le micromonde, on a proposé d’intégrer des capteurs de force dans une micropince (à base de deux doigts actionnés par effet piézoélectrique). Le but des capteurs sera de fournir un retour tactile similaire à celui de l’homme quand il touche des composants. Ces capteurs de force vont permettre de mesurer les forces appliquées par la pince de chaque côté de l'objet afin de maîtriser sa manipulation. La pince ainsi développée sera nommée une pince instrumentée en force. L’objectif final de la thèse étant d’automatiser le micro-assemblage, nous avons développé des stratégies de micro-assemblage et des lois de commande adaptés aux spécificités du micromonde pour commander la station robotique de micro-assemblage (inclus la pince instrumentée en force). La loi de commande proposée permet de positionner le composant dans sa position désirée tout en commandant les forces d’interaction entre les différents composants.

Encadrants : Philippe LUTZ et Cédric CLEVY

pince instrumentée

pince instrumentée

Pince instrumentée en force (crédit photo : Ludovic Godard).

  • Métamatériau en torsion…en couverture de Science !

    Muamer Kadic, enseignant-chercheur d'UBFC au sein du l’institut FEMTO-ST, est co-auteur d’un article dans la prestigieuse revue "Science" en collaboration avec des partenaires du Karlsruhe Institute of Technology (KIT) en Allemagne.
    Leur découverte sur des métamatériaux mécaniques permettant de convertir une simple pression linéaire en un mouvement de torsion pure fait même l’objet de la couverture du journal.

    Lire la suite
  • Concours de photo national #MoiChercheur

    Daniel Guneysu, doctorant au sein de l’équipe BioMicrodevices de FEMTO-ST participe au prochain concours photo national #MoiChercheur soumis au vote du public…Soutenez le !

    Lire la suite
  • Solveig Perret (Optique) remporte le prix du meilleur Poster à Tampere

    Solveig Perret (département Optique) a été récompensée par le jury du "Symposium on Future Prospects for Photonics on Mid-Infrared Light Sources and Applications" qui a eu lieu à Tampere (Finlande) les 13 et 14 décembre 2017.

    Lire la suite
  • Sabina Kuprenaite reçoit le Best Presentation Award à ISIF 2017

    Sabina Kuprenaite (département TF) vient d'être récompensée par l'award de la meilleure présentation lors d'International Symposium on Integrated Functionalities.

    Lire la suite
  • Des chercheurs de FEMTO-ST ont fabriqué un vrai sabre laser

    A l'occasion de la sortie du 8ème épisode de STAR WARS, France Bleu Besançon diffuse une interview insolite sur les Skywalker et Kenobi de FEMTO-ST !

    Lire la suite
  • Les experts mondiaux du domaine de l’électrification des véhicules sont réunis à Belfort

    Après Séoul, Pékin, Chicago ou encore Montréal,c’est Belfort qui accueille cette année du 11 au 14 décembre quelques 350 chercheurs & ingénieurs,experts mondiaux qui sont venus traiter des sujets liés au développement des véhicules hybrides, électriques, à hydrogène, mais aussi des questions liées à l’infrastructure de recharge de ces véhicules, et plus généralement, des questions de mobilité électrique.

    Lire la suite
  • Daniel Hissel (Département Energie) à la UNE de CNRS Le Journal

    A l'occasion du congrès VPPC qui débute le lundi 11 décembre 2017, Daniel Hissel évoque dans CNRS Le Journal les atouts de l'hydrogène...

    Lire la suite
  • Industriels, augmentez votre compétitivité via l'innovation !

    Une journée interactive sur la thématique de l'aéronautique pour découvrir les possibilités de collaboration avec l'institut de recherche FEMTO-ST et son centre de R&D FEMTO Engineering.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST met en avant ses travaux sur l'intelligence artificielle

    Les prouesses de l'intelligence artificielle devraient changer notre quotidien. Laurent Larger et Daniel Brunner (optique) nous éclairent sur cette innovation révolutionnaire : ils utilisent la lumière pour calculer à la manière d'un cerveau humain.

    Lire la suite
  • Des vibrations pour mesurer les microfibres optiques

    Les nanotechnologies ont miniaturisé les composants électroniques au point qu’ils nécessitent de nouveaux outils de mesure. Des chercheurs de FEMTO-ST et du laboratoire Charles Fabry proposent ainsi une nouvelle méthode précise et plus simple pour mesurer le diamètre de microfibres optiques grâce à des vibrations sonores.
    Ces travaux sont publiés dans la revue Optica et sont mis en avant par le CNRS

    Lire la suite

Pages