L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

L'intelligence artificielle au service de la photonique ultrarapide de prochaine génération

Comment l’apprentissage machine et les méthodes associées peuvent permettre d’améliorer les développements des sources laser de prochaine génération et révolutionner les applications où la lumière ultrarapide joue un rôle central ?

Réponse dans un article de synthèse paru dans la prestigieuse revue Nature Photonics qui implique plusieurs membres de FEMTO-ST !

Le laser, qui fête cette année son 60e anniversaire, est considéré comme l'une des inventions marquantes du XXe siècle.  Le laser a non seulement créé un domaine entièrement nouveau de la science photonique, mais a également conduit au développement de sources de lumière produisant de puissantes impulsions ultra-rapides qui sont utilisées dans des domaines essentiels pour la société tels que les traitements médicaux, l'imagerie biologique, les communications et l'industrie.

Il est toutefois surprenant de constater que les lasers ultrarapides sont en grande partie conçus et exploités selon des techniques qui ont peu changé depuis leur mise au point il y a plusieurs décennies.  Cela conduit naturellement à des compromis et des limitations de performance pour les applications qui nécessitent une lumière aux caractéristiques précisément adaptées.  Heureusement, une voie pour surmonter ce goulot d'étranglement est apparue récemment en combinant les dernières avancées de la photonique ultrarapide avec les puissants outils de l'intelligence artificielle et de l'apprentissage machine. Toutefois, bien que l'intelligence artificielle soit désormais omniprésente dans de nombreux domaines de la science et de l'ingénierie, son adoption dans la photonique ultrarapide a été limitée car on ne sait pas exactement comment l'utiliser au mieux pour orienter les recherches futures. 

Les travaux publiés très récemment dans la prestigieuse revue Nature Photonics s'attaquent désormais directement à ce problème.  Rédigé par un groupe international de scientifiques, l'article de synthèse donne un aperçu complet de la manière dont l'apprentissage machine et les méthodes associées peuvent être appliqués pour améliorer les développements des sources laser de prochaine génération et révolutionner les applications où la lumière ultrarapide joue un rôle central. 

Une caractéristique unique de la revue est une série d'éléments de tutorat destinés en particulier aux non-spécialistes et aux étudiants.  Les auteurs sont des pionniers bien connus dans divers domaines de la dynamique non linéaire, de l'optique ultrarapide et de l'apprentissage machine, et ils tentent également de fournir une feuille de route pour l'avenir.

L'un des auteurs, le professeur Dudley, de l'Institut FEMTO-ST du CNRS et de l'Université Bourgogne Franche-Comté, déclare : "Nous espérons que cette revue opportune lèvera une grande partie du mystère associé à l'apprentissage machine pour les travailleurs de la photonique ultrarapide.  Nous espérons qu'elle stimulera de nouvelles études dans ce domaine afin de garantir que l'avenir de la science des lasers ultrarapides soit aussi passionnant que les 60 dernières années". 

 Ces travaux s'inscrivent dans un éventail plus large d'activités de l'Institut FEMTO-ST, qui développe du matériel d'intelligence artificielle photonique et applique des techniques intelligentes à l'analyse de la propagation et des systèmes optiques.  Ce travail est également un thème prioritaire de l'initiative d'excellence nationale I-SITE et de l'école internationale d'études supérieures EIPHI de l'Université Bourgogne Franche-Comté.

https://doi.org/10.1038/s41566-020-00716-4

Contact : John Dudley

  • Journées nationales sur les Technologies Emergentes en Micro-Nanofabrication

    Ces journées scientifiques qui ont lieu du 30 novembre au 2 décembre à Besançon rassemblent les acteurs majeurs français en micro-nanotechnologies, génie des procédés, physique et modélisation des processus de fabrication.

    Lire la suite
  • 16ème Symposium international sur les Systèmes robotiques autonomes distribués

    Près d’une centaine de scientifiques en provenance du monde entier se donnent rendez-vous, sous l’égide de FEMTO-ST, à Montbéliard du 28 au 30 novembre pour échanger sur un domaine interdisciplinaire en pleine expansion.

    Lire la suite
  • Clôture du projet, MiMédI, Microtechniques pour les Médicaments Innovants

    Les 9 partenaires du projet européen de stratégie régionale d’innovation par la spécialisation intelligente MiMédI présentent les résultats portant sur l'amélioration des méthodes de production de biomédicaments et la réduction de leur coût de fabrication.

    Lire la suite
  • Bruno Bonnell en visite à FEMTO-ST

    Le Secrétaire Général Pour l’Investissement (SGPI) Bruno Bonnell, en charge du déploiement du programme interministériel France 2030 sous l’autorité directe de la Première Ministre, a rencontré les chercheurs de l’institut mardi 4 octobre.

    Lire la suite
  • Fei Gao lauréat du prix "Sustainable Future Visionary Award"

    Professeur à l’UTBM et chercheur à FEMTO-ST, Fei Gao est aujourd’hui un des spécialistes mondiaux de la pile à combustible et des jumeaux numériques.

    Lire la suite
  • Micron d’or sur le salon MICRONORA 2022

    FEMTO-ST est récompensé d’un micron d’or pour sa structure nanorobotique tridimensionnelle actionnée de manière précise et continue en fonction de la puissance de la lumière pour la préhension de nano objets.

    Lire la suite
  • FEMTO-ST sur le salon MICRONORA 2022

    Du 27 au 30 septembre, plus de 600 exposants directs et 15000 visiteurs professionnels sont attendus à Besançon sur le salon international des microtechniques. FEMTO-ST et FEMTO Engineering seront présents.

    Lire la suite
  • Le robot de prise et de dépose le plus rapide du monde

    Une équipe de chercheurs a développé un robot miniature capable de manipuler des objets micrométriques à des vitesses jamais atteintes. Ces travaux font l’objet d’ une publication dans la prestigieuse revue américaine «Science Robotics»

    Lire la suite
  • Aude Bolopion reçoit le très sélectif « Big-in-Small Award 2022 »

    Ce prix annuel,remis lors de la conférence MARSS à Toronto, récompense « le meilleur microroboticien » de l'année au niveau international.

    Lire la suite
  • Engins spatiaux : un lubrifiant solide adapté à l'air comme au vide

    les engins spatiaux sont soumis à des contraintes extrêmes. Des chercheurs ont développé un prototype de lubrifiant solide qui ne souffre pas de l’oxydation à l’air libre et qui fonctionne mieux que les solutions actuelles dans le vide. Ces travaux ont abouti à un dépôt de brevet.

    Lire la suite

Pages