L'institut
Actualité de FEMTO-ST

Vous êtes ici

ThermoBot : des microrobots qui marchent sur l’eau

Imaginez, un robot, de la taille d’une mouche, marchant sur la surface de l’eau et poursuivi par un faisceau laser. On pourrait croire à un scénario de science-fiction… 

Il s’agit en réalité d’un développement scientifique très sérieux, un ThermoBot, le nouveau microrobot franco-belge qui vient d’être révélé par la très sérieuse revue scientifique « Sciences Robotics ».

La microrobotique s’attache à développer des robots miniatures capables d’évoluer dans divers milieux pour interagir avec une grande variété d’objets comme des cellules dans un milieu biologique, des nanocomposants dans une enceinte sous vide, etc.

Les ThermoBots investiguent un milieu peu exploré jusqu’alors par la microrobotique : l’interface air-liquide, milieu pourtant largement investi par les insectes dans la nature.

Les équipes de l’institut FEMTO-ST (CNRS/UBFC) ont allié leurs compétences en microrobotique avec les compétences en physique appliquée de l’Université Libre de Bruxelles pour construire des nouveaux microrobots capables d’évoluer sur la surface de l’eau.

Le principe de locomotion, lui aussi original en robotique, est basé sur un phénomène physique particulier : la thermocapillarité. Concrètement, un laser balaie la surface du liquide et chauffe celle-ci localement induisant un mouvement complexe mais contrôlé du liquide en surface permettant de déplacer plusieurs robots placés à l’interface air-liquide.

Les équipes de recherche ont montré que les Thermobots pouvaient suivre une trajectoire de manière contrôlée avec une précision inférieure au millimètre à des vitesses pourtant très importantes à l’échelle miniature (20 fois la taille du robot par seconde soit l’équivalent de 200km/h pour un véhicule). Ils ont également montré que ce principe générique pouvait être utilisé pour réaliser des assemblages originaux de microcomposants placés à la surface de liquide. L’avenir de ces ThermoBots reste à être inventé. On peut imaginer que ceux-ci puissent venir interagir avec des insectes évoluant sur les surfaces de liquide pour étudier leur comportement ou qu’ils soient utilisés pour convoyer des microcomposants le long de microcanaux dans une usine miniature.

Contacts :

FEMTO-ST (CNRS-UBFC) : Aude Bolopion

Plus d’informations :

DOI: 10.1126/scirobotics.abd3557

Voir l’article paru dans l’actu scientifique de l’INSIS/CNRS

Voir la vidéo de démonstration de l'assemblage du micro robot déplacé sur la surface de l’eau

Voir la vidéo de démonstration du déplacement d'un micro robot sur la surface d'un liquide
 

  • Reconnaître un menteur au son de sa voix ?

    Des scientifiques ont démontré que l’intensité, la vitesse et la hauteur de voix de son interlocuteur influaient automatiquement sur notre perception de fiabilité et d’honnêteté de son discours. Ces travaux sont publiés dans la prestigieuse revue « Nature Communications »

    Lire la suite
  • Projet européen de développement de composites biosourcés durables et à hautes performances

    Piloté par FEMTO-ST et porté par l’Université de Franche-Comté, Le projet de R&D « SSUCHY » qui regroupe 17 partenaires européens entre dans sa phase finale. L’occasion de faire le point sur l’avancée des travaux.

    Lire la suite
  • Comprendre la cytotoxicité des nanoparticules métalliques

    Une étude récente publiée dans la revue « Chemical Science » et impliquant FEMTO-ST donne de nouvelles perspectives dans la compréhension des mécanismes d’altération de l’ADN dans les cellules par les nanoparticules métalliques.

    Lire la suite
  • L'intelligence artificielle au service de la photonique ultrarapide de prochaine génération

    Comment l’apprentissage machine et les méthodes associées peuvent permettre d’améliorer les développements des sources laser de prochaine génération et révolutionner les applications où la lumière ultrarapide joue un rôle central ?

    Lire la suite
  • Forte implication de FEMTO-ST dans le projet H2020 « PhotonHub Europe »

    Aider les PME européennes à accroitre leur compétitivité grâce à la photonique. C'est l’objectif de ce projet qui, à travers un guichet unique, propose le soutien de 54 centres de compétences de premier plan en Europe, dont FEMTO-ST, par ailleurs coordinateur scientifique au niveau national.

    Lire la suite
  • Première mise en évidence d’ondes non linéaires autoconfinées au sein de structures plasmoniques

    En apportant les toutes premières preuves expérimentales de l’existence de ce phénomène, les chercheurs de FEMTO-ST et leurs partenaires espèrent pouvoir générer cet effet non-linéaire à l’aide de sources laser peu intenses, afin de l’utiliser pour des applications en nanophotonique.

    Lire la suite
  • Mengjia Wang reçoit le « Chinese government award 2020 »

    Doctorant au département d’Optique de FEMTO-ST de 2016 à 2019, Mengjia Wang a été récompensé par le Gouvernement Chinois pour ses travaux de thèse remarquables dans le domaine de la nanophotonique et de la plasmonique.

    Lire la suite
  • Laurent LARGER nommé Fellow 2021 de L’OSA

    Professeur de Physique/optique à l’Université de Franche-Comté et chercheur à FEMTO-ST, Laurent Larger est récompensé pour ses travaux pionniers sur la dynamique non linéaire en optoélectronique et sur le développement de nouvelles architectures pour l’intelligence artificielle photonique.

    Lire la suite
  • Concours CNRS « la Preuve par l'Image »

    Découvrez la sélection des 20 images sélectionnées par le CNRS, dont l’une est présentée par FEMTO-ST, et votez pour désigner la photo « Prix du public ».

    Lire la suite
  • Webconférences sur "e.Micronora"

    Dans le cadre de l’évènement virtuel sur les microtechniques « e.Micronora », FEMTO-ST propose des conférences en ligne le jeudi 24 septembre  au matin. Une opportunité, notamment pour les industriels, de découvrir les ressources mises à disposition par les laboratoires de recherche.

    Lire la suite

Pages